Accueil > Agenda > Autres événements > Conséquences du conflit en Côte d’Ivoire sur l’éducation au Burkina (...)

Autres événements

Vendredi 4 février 2011 10:00-12:00

Conséquences du conflit en Côte d’Ivoire sur l’éducation au Burkina Faso

La séance sera consacrée aux "Conséquences du conflit en Côte d’Ivoire sur l’éducation au Burkina Faso" autour de la projection du film "Après l’urgence", coproduit par l’IRD, en présence d’Eric Lanoue, auteur, et de Marc Pilon, conseiller scientifique. Un débat suivra la projection du film.

Bernard Surugue (responsable du secteur audiovisuel), Brigitte Surugue (responsable des productions) et Catherine Boutet (responsable promotion diffusion) seront présents pour présenter les activités de l’IRD Audiovisuel et dialoguer autour du film projeté.
http://www.audiovisuel.ird.fr/index.htm

Résumé du film :
Depuis la période coloniale, le Burkina Faso fait office de pourvoyeur de main-d’oeuvre en Côte d’Ivoire, essentiellement dans les plantations du sud. On estime à plus de 2 millions le nombre de Burkinabé en Côte d’Ivoire pour une population totale d’environ 15 millions. Le 19 septembre 2002, la Côte d’Ivoire entre dans un conflit armé à la suite d’un coup d’État manqué. Chassées, blessées et rançonnées, des centaines de milliers de personnes fuient vers les pays limitrophes. Le Burkina Faso, particulièrement touché, organise dans l’urgence et avec de très faibles moyens le « rapatriement » de ses « ressortissants ». C’est l’opération Bayiri, le retour à la Patrie. Moins de vingt mille personnes profiteront effectivement de cette opération alors qu’on estime à plus de 600 000 le nombre d’hommes, femmes et enfants arrivés au Burkina Faso, la plupart nés ou installés en Côte d’Ivoire depuis plusieurs générations. Cinq années après la mobilisation d’urgence, ce documentaire veut informer sur les conséquences éducatives, tant immédiates que durables, du conflit ivoirien au Burkina Faso, mais aussi s’interroger sur les enseignements à en tirer, en termes d’intégration scolaire et sociale des « rapatriés » et en termes de prévention des conflits.

Lieu : Jacob - Salle 12

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>