Accueil > Agenda > Séminaires des Doctorants > David Mahut & Hamidou Dia

Séminaires des Doctorants

Vendredi 13 juin 2008 09:00-13:00

David Mahut & Hamidou Dia

Deux types de séminaires sont organisés régulièrement par les doctorants du Ceped. Les journées doctorales des Suds

Contacts : Fred Eboko : fred.eboko chez ird.fr Manuel Etesse : manuel.etesse chez ceped.org Ludovic Joxe : ludovic.joxe chez gmail.com Anicet Kabore : anicet.kabore chez yahoo.fr Myriam de Loenzien : Myriam.de-Loenzien chez ird.fr
Marion Ravit : marion.ravit chez gmail.com Sara Tafuro : saratafuro chez hotmail.it
Le Colloque des doctorants du Ceped (CoDoCe)

Contact : codoce2013 chez (...)

David Mahut : Les bamakois de Paris

Dans ce séminaire, j’ai présenté l’état de mes recherches menées auprès de migrants bamakois résidant à Paris. S’appuyant sur une problématique de l’adaptation et de l’insertion, cette présentation - à mi-parcours de l’investigation - s’est divisée en trois parties. Dans un premier temps, j’ai exposé les conditions de l’enquête ethnographique et les méthodes qui y ont été employées - construction du réseau d’enquête, relation enquêteur/enquêté, observations et entretiens. J’ai par la suite évoqué les trois axes de recherche qui conduisent mes travaux - le capital pré-migratoire, les conditions d’insertion du pays récepteur et la relation des bamakois aux « accueillants ». Enfin, il a été question du terrain effectué à Bamako en 2007 dont l’objectif a été double : identifier les éléments clefs de la socialisation des bamakois et joindre les deux bouts de la chaine migratoire.

Hamidou Dia : les transferts d’argent des diasporas de la vallée du fleuve Sénégal

Les envois d’argent des migrants originaires du Sénégal et établis en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique centrale prennent des proportions importantes. La vallée du fleuve, l’un des foyers d’émigration les plus importants et les plus constants de ce pays, reçoit des montants élevés. Avec les sécheresses des années 1970, l’échec de l’agriculture irriguée dans une zone aux terres réputées fertiles et la faillite de l’Etat que consacrent les politiques d’ajustement structurel mises en place par les institutions financières internationales, la région est devenue complètement dépendante des transferts d’argent des migrants. Néanmoins cette configuration économique pose des problèmes au regard de la tournure prise par les politiques migratoires au Nord et les crises politiques répétées dans les pays diamantifères de l’Afrique centrale et australe. Au fond, cette situation conduit à poser la question de la viabilité d’une ressource migratoire externalisée pour une localité ou un pays donné. Elle permet d’interroger l’économie domestique dans un tel contexte, en même temps que la nature des espaces publics à l’ère de la globalisation.

Lieu : Saints-Pères

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>