Séminaires de l’axe 1

Jeudi 11 octobre 2018 14:00-17:00

Evaluation d’Impact du Forfait Obstétrical en Mauritanie

Alexandre Dumont et Bertille Raffalli feront une présentation de «  l’évaluation d’Impact du Forfait Obstétrical en Mauritanie »

Résumé
Cette étude a évalué l’impact du forfait obstétrical (FO) en Mauritanie à partir de données secondaires issues de deux enquêtes dans les formations sanitaires (SARA) réalisées à trois ans d’intervalle et d’une enquête auprès des ménages (MICS). A partir des données SARA, nous avons comparé l’évolution entre 2013 et 2016 des scores de disponibilité et de la capacité opérationnelle des services parmi les formations sanitaires non affiliées au FO et parmi celles affiliées au FO avant et après 2013. Après appariement, selon la méthode des scores de propension, des femmes qui avaient adhéré et celles qui n’avaient pas adhéré au FO pendant leur grossesse, nous avons estimé les effets de l’adhésion à ce dispositif sur le recours aux services de santé et sur la mortalité néonatale. Les données MICS (2015) ont été utilisées pour étudier l’effet du forfait sur les inégalités d’accès aux soins prénataux.

L’offre de soins s’est globalement améliorée entre 2013 et 2016 parmi les formations sanitaires enquêtées, mais indépendamment de leur affiliation au FO. En 2015, seulement un quart des structures de santé publiques étaient affiliées au dispositif et 36,6% des femmes enceintes y avaient adhéré. Les femmes qui avaient adhéré au FO utilisaient plus souvent les services de santé pendant leur grossesse et à l’accouchement que celles qui n’y avaient pas adhéré. Toutefois cet effet positif sur le recours aux soins n’est pas accompagné d’une réduction significative de la mortalité néonatale. L’adhésion au FO a diminué les inégalités socio-économiques d’accès aux consultations prénatales. Elle a réduit également les inégalités dans l’accès à l’accouchement en formation sanitaire en zone urbaine et dans l’accès à la césarienne en zone rurale.
Notre étude montre un impact positif de l’adhésion au FO sur le recours aux soins et sur la prise en charge des femmes enceintes pendant leur grossesse. Le dispositif reste inégalement réparti sur le territoire mauritanien, a peu d’effet sur l’offre de soins et couvre une proportion encore trop faible des femmes enceintes. Les résultats de cette étude devraient encourager la politique d’extension et de renforcement du forfait obstétrical en Mauritanie.

Lieu : Université Paris Descartes (salle J536)

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>