Accueil > Agenda > Séminaires des Doctorants > Journées doctorales des Sud

Séminaires des Doctorants

Vendredi 22 janvier 2016 09:30-17:00

Journées doctorales des Sud

Deux types de séminaires sont organisés régulièrement par les doctorants du Ceped. Les journées doctorales des Suds

Contacts : Fred Eboko : fred.eboko chez ird.fr Manuel Etesse : manuel.etesse chez ceped.org Ludovic Joxe : ludovic.joxe chez gmail.com Anicet Kabore : anicet.kabore chez yahoo.fr Myriam de Loenzien : Myriam.de-Loenzien chez ird.fr
Marion Ravit : marion.ravit chez gmail.com Sara Tafuro : saratafuro chez hotmail.it
Le Colloque des doctorants du Ceped (CoDoCe)

Contact : codoce2013 chez (...)

Equipe organisatrice :
SCHANTZ INGUENAULT Clémence, doctorante (Université Paris Descartes-CEPED)
SCETTI Fabio, doctorant (Université Paris Descartes-CEPED)
ETESSE Manuel, doctorant (Université Paris Descartes-CEPED)
LOENZIEN Myriam de, chercheure (IRD-CEPED)
EBOKO Fred, chercheur (IRD-CEPED)

9h30-12h : Séminaire doctoral : Présentations de deux travaux doctoraux avec discutants.

1/ Pauvreté des ménages et pauvreté de l’école face aux objectifs de l’EPT. L’étude de cas du travail des enfants, de la demande scolaire et de la qualité de l’école primaire publique dans deux villages des hautes terres malgaches
VERGER Antonia (Doctorante à l’Université Paris Descartes - CEPED)

Madagascar est classé parmi un des pays les plus pauvres au monde par son PIB par habitant. Dans le même temps, le gouvernement s’est engagé dans les objectifs de l’éducation primaire universelle tandis que la prévalence du travail des enfants au sens du BIT et la pauvreté socio-économique des ménages y est encore très importante. La majorité de la population vit en zone rurale, et, dans les Hautes Terres Malgaches, l’activité économique principale est tournée vers une agriculture d’autosubsistance, faiblement mécanisée et faiblement productive. Dans ce contexte la main-d’œuvre de l’enfant est essentielle à la survie du groupe domestique. Cette communication proposera de présenter les premiers résultats de recherche de terrain, issus d’une enquête qualitative et quantitative menée pendant 12 mois dans deux villages des Hautes Terres malgaches. Nous verrons comment les enfants parviennent à coupler activités domestiques, économiques et leur scolarisation dans un contexte de grande pauvreté socio-économique, mais aussi comment la « qualité » de l’offre scolaire peut influer sur le niveau d’apprentissage des élèves et sur la demande scolaire.

2/ Cancer du col utérin au Burkina Faso : de la politique aux pratiques
FRIEDEN Marie-Cécile (Doctorante à l’Université de Neuchâtel)
Discutante : BONNET Doris

Au Burkina Faso, le cancer du col de l’utérus est aujourd’hui la première cause de mortalité par cancer chez les femmes. La prise en charge de cette pathologie est marquée par un manque d’infrastructures, de médicaments et de spécialistes. Selon les statistiques hospitalières et le discours des soignants (sages-femmes et gynécologues), une grande majorité des cancers du col utérin sont diagnostiqués tardivement. Cela s’explique en partie par le fait que cette pathologie soit asymptomatique dans ses premiers stades de développement, et parce que les femmes consultent de manière irrégulière les spécialistes de la santé génésique. Depuis 2007, le cancer du col est considéré comme une « priorité nationale » en matière de santé publique. En raison des contraintes techniques et financières du pays, la stratégie adoptée pour lutter contre la maladie privilégie la prévention secondaire en proposant le dépistage et le traitement précoce des lésions précancéreuses. Pour ce faire, divers organismes (institutions internationales, ONGI) ont soutenu l’introduction et la vulgarisation de méthodes simples, et d’une approche dite de la visite unique, dont le concept est d’allier le dépistage et le traitement en une seule consultation. Cette communication a pour but d’analyser les répercussions de ces nouveaux procédés. Je démontrerai comment elles participent d’une part à la biomédicalisation du corps et de la sexualité, et permettent d’autre part l’émergence d’une catégorie de soignants spécialisés et référents, dans un contexte fortement marqué par les inégalités d’accès aux soins.

14h-17h : Atelier doctoral :
Lecture et interprétation d’un article quantitatif
LARMARANGE Joseph (Chargé de recherche IRD au CEPED)

Il s’agira de présenter les grands principes de la pensée statistique afin de, même si l’on ne connaît pas les mathématiques sous-jacentes, donner sens aux résultats quantitatifs tels qu’ils sont donnés à lire dans la littérature scientifique.

Lieu : Ceped - Salle Amérique Latine

Adresse :
19 rue Jacob
75006 Paris
Métro Saint Germain des Prés ou Mabillon

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>