Accueil > Agenda > Séminaires de l’axe 1 > La mortalité maternelle en Afrique subsaharienne : que valent les données et (...)

Séminaires de l’axe 1

Mardi 14 juin 2011 14:00-15:00

La mortalité maternelle en Afrique subsaharienne : que valent les données et les méthodes pour l’estimer ? Une étude pilote au Sénégal

Stéphane Helleringer (Columbia University), Gilles Pison (INED), Malick Kanté (Columbia University), Géraldine Duthé (INED), Armelle Andro (Université Paris 1)

La lutte contre la mortalité est un des principaux enjeux du développement en Afrique subsaharienne mais la mortalité adulte, et notamment maternelle, y est souvent estimée à partir d’informations rétrospectives. L’objectif de ce projet est d’étudier la fiabilité de ces données en les comparant à celles recueillies de manière prospective au niveau local dans les suivis de population.

Une méthode de plus en plus populaire car peu coûteuse pour estimer la mortalité à l’âge adulte consiste à interroger des personnes sur la survie de leurs proches (membres de leur ménage, ascendants ou collatéraux). Dans les enquêtes démographiques et de santé, un module de questions rétrospectives sur la survie des frères et sœurs du répondant s’est ainsi généralisé permettant d’estimer la mortalité adulte et en particulier maternelle. Ces questions sur la survie des frères et sœurs, d’apparence simple, cachent de nombreuses difficultés liées au problème de mémoire associé aux déclarations rétrospectives mais aussi au contexte socioculturel et familial. En 2010, une enquête sur la survie des sœurs, permettant de mesurer le niveau de mortalité maternelle, a été réalisée auprès d’un échantillon de femmes sélectionnées à Bandafassi au Sénégal. Le questionnaire était constitué du module de questions utilisé dans les enquêtes démographiques et de santé. Les informations recueillies ont été appariées avec celles recueillies au cours du suivi démographique permettant ainsi d’étudier finement les biais de déclaration selon les caractéristiques de la répondante et de ses frères et sœurs.

Nous présenterons les premiers résultats de cette enquête pilote et les extensions prévues du projet : l’étendre à d’autres populations suivies d’Afrique et d’autres méthodes d’estimation de la mortalité (survie des proches, décès du ménage). Ce travail empirique original doit aboutir à des recommandations pour améliorer la mesure de la mortalité adulte dans les pays dépourvus de statistiques fiables.

Lieu : CEPED • Salle 12

Adresse :
19 rue Jacob
75006 Paris

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>