Accueil > Agenda > Séminaires des Doctorants > Séminaire des Doctorants

Séminaires des Doctorants

Vendredi 19 octobre 2012 09:30-17:00

Séminaire des Doctorants

Deux types de séminaires sont organisés régulièrement par les doctorants du Ceped. Les journées doctorales des Suds

Contacts : Fred Eboko : fred.eboko chez ird.fr Manuel Etesse : manuel.etesse chez ceped.org Ludovic Joxe : ludovic.joxe chez gmail.com Anicet Kabore : anicet.kabore chez yahoo.fr Myriam de Loenzien : Myriam.de-Loenzien chez ird.fr
Marion Ravit : marion.ravit chez gmail.com Sara Tafuro : saratafuro chez hotmail.it
Le Colloque des doctorants du Ceped (CoDoCe)

Contact : codoce2013 chez (...)

  • Matin 9h30-12h : SEMINAIRE DOCTORAL

Fabio Scetti : Langue et identité ethnique en contexte de migration : la communauté portugaise de Montréal

Le travail que je me propose de décrire présente une analyse ethnographique de la communauté portugaise de Montréal au Canada. Dans le contexte multiethnique de la grande métropole québécoise, nous allons observer la communauté portugaise du quartier de Saint Louis et les choix linguistiques faits au quotidien par ces membres. L’utilisation de la langue dans la communauté est très importante pour la transmission de la langue aux nouvelles générations et aussi pour la survie de cette langue dans ce particulier contexte. Au moment des choix, le portugais partage la scène avec deux langues dominantes : le français et l’anglais. D’une manière générale l’analyse se focalisera sur l’importance de la langue comme marqueur dans le processus d’identité au sein du groupe.

Tout d’abord, une fois la communauté étudiée présentée, nous pourrons observer les hypothèses faites sur la communauté, et ensuite le choix de la méthodologie utilisée.

Pour conclure, d’un point de vue critique nous analyserons les limites de la recherche et surtout de la méthodologie choisie avant d’en extraire une conclusion partielle.
Discutante : Carola Mick

Marjorie Gerbier-Aublanc : De la biosocialité à la biocitoyenneté : l’engagement associatif des femmes africaines vivant avec le VIH en Ile-de-France

Au cours des quinze dernières années, le paysage associatif de lutte contre le sida en France a vu émerger les femmes originaires d’Afrique subsaharienne comme nouvel acteur social. Maladie et origine ethnique s’articulent ainsi pour devenir le support de liens sociaux et la matrice d’actions solidaires face à la chronicisation du VIH, aux réalités de la migration et des interactions entre société d’accueil et migrants en temps de sida. C’est ce que nous entendons par « biosocialité ». Parallèlement, la France se dote, en 1998, d’un dispositif législatif visant à régulariser les étrangers souffrant de pathologies graves, tel le VIH. Pourtant la reconnaissance de ce « droit à la vie » sur le territoire français s’accompagne de nombreuses souffrances sociales et politiques. C’est cette logique humanitaire qui donne, en France, naissance à ce que nous considérons comme une forme de « biocitoyenneté ». Dans ce contexte, nous cherchons à comprendre comment l’engagement associatif des migrantes face au VIH nous offre la clé de lecture d’une réalité sociale. Comment cette « biosocialité » pointe les limites d’une « biocitoyenneté », vectrice de vulnérabilités, tout en révélant un potentiel d’action collectif et individuel inédit ? Comment la mise en commun de l’expérience du « corps souffrant » peut se révéler un véritable moteur d’innovations sociales et citoyennes ?

Discutante : Virginie Rozée

  • 12h : REPAS

Tous les membres du Ceped sont conviés à partager le moment du repas avec les doctorants dans la salle IDSI. Boissons, desserts et friandises seront offerts.

A partir de 14h : réunion de préparation des prochains ateliers.

Lieu : Ceped - salle de l’IDSI

Adresse :
19 rue Jacob
75006 Paris

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>