Accueil > Agenda > Séminaires de l’axe 1 > Mortalité et facteurs de risque liés aux maladies non transmissibles dans les (...)

Séminaires de l’axe 1

Mardi 9 septembre 2014 10:00-12:00

Mortalité et facteurs de risque liés aux maladies non transmissibles dans les quartiers formels et informels situés à la périphérie de Ouagadougou, Burkina Faso

Abdramane Soura de l’ISSP (Burkina Faso) fera une présentation intitulée
« Mortalité et facteurs de risque liés aux maladies non transmissibles dans les quartiers formels et informels situés à la périphérie de Ouagadougou, Burkina Faso
 »
.

Ce travai est réalisé en collaboration avec Clémentine Rossier, Géraldine Duthé et Sally Findley

Résumé :

L’augmentation du nombre de personnes malades de pathologies non transmissibles va devenir un problème majeur de santé dans les prochaines décennies en Afrique subsaharienne et en particulier en milieu urbain. Cette recherche vise à mieux comprendre les différences socio-économiques qui existent en matière de risque de maladies non transmissibles dans les quartiers pauvres des villes africaines. Depuis 2008, l’observatoire de population de Ouagadougou suit les habitants de cinq quartiers (deux formels et trois informels) situés à la périphérie de la capitale burkinabé et nous permet d’étudier la mortalité observée chez les 35 ans et plus. En outre, une enquête de santé a été réalisée en 2010 auprès d’un échantillon de la population, apportant des informations sur les facteurs de risque notamment du diabète et des maladies cardiovasculaires : la consommation de tabac, d’alcool, le manque d’activité physique, un indice de masse corporel élevé et hypertension artérielle.

Ces données révèlent un niveau élevé de mortalité due aux maladies non transmissibles dans tous les quartiers, mais plus encore dans les quartiers formels ; la mortalité des maladies transmissibles restant encore élevée dans les quartiers informels. Il existe également une forte prévalence des facteurs de risque des maladies non transmissibles, avec plus d’un quart des adultes de plus de 35 ans en surpoids et un tiers ayant de l’hypertension mais les profils socioéconomiques diffèrent selon le type de facteur de risque. Les résultats montrent le besoin urgent d’élaborer des programmes efficaces pour réduire le risque des maladies non transmissibles dans les villes africaines et donnent des éléments pour mettre en place des programmes ciblés.

Lieu : salle Afrique

Adresse :
Ceped

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>