Accueil > Projets de Recherche > Axe1 - Santé et Genre > Analyse qualitative des facteurs de risques amenant à la survenue de (...)

Axe1 - Santé et Genre

Analyse qualitative des facteurs de risques amenant à la survenue de complications de l’avortement (Madagascar)

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES

  • Patrice Piola (IPM)
  • Rila Ratovoson (IPM)
  • Chiarella Mattern (IPM)

PARTENARIAT

  • Institut Pasteur de Madagascar (IPM)

Membres du CEPED participant au projet

FINANCEMENTS

  • USAID

RÉSUMÉ

L’avortement provoqué est illégal à Madagascar, mais il est fréquemment pratiqué. Selon une enquête nationale réalisée en 2010, les complications d’avortement constituent la 2e cause de décès maternels dans les formations sanitaires à Madagascar après les hémorragies ante et post-partum. La littérature anthropologique sur cette thématique est très peu développée pour Madagascar. L’objectif de l’étude est de mettre en lumière les facteurs de risques pouvant mener à des complications de l’avortement dans 2 zones à Madagascar. Plus spécifiquement, il s’agira d’étudier le rapport des femmes à la santé en général et à la contraception ; d’identifier les recours utilisés par les femmes pour procéder à l’avortement ; de comprendre les logiques sous-jacentes à ce recours et le contexte familial, socio-économique dans lequel il s’inscrit ; de reconstituer le cheminement thérapeutique (en dehors et au sein du système de soin) à partir des premiers symptômes.
Une étude qualitative est réalisée à deux niveaux : en milieu médical et au niveau communautaire. Des entretiens semi-directifs sont réalisés avec différents acteurs de la problématique (personnel médical et paramédical, femmes).

MOTS-CLÉS

Avortement, santé reproductive, recours aux soins, Madagascar.

ZONE GÉOGRAPHIQUE

Madagascar.

CALENDRIER

Mai 2015-mai 2016

CONTACT

dolores.pourette chez ird.fr
chiarellam chez pasteur.mg
rila chez pasteur.mg

PUBLICATIONS