> Projets de Recherche > Axe 1 - Santé et Genre

RIPOST • Réseau des Instituts Nationaux de Santé Publique d’Afrique de l’Ouest

Porteur du projet

AMP (Agence de Médecine Préventive)

Partenariat

Membres du CEPED participant au projet

Financement

Résumé

L’épidémie d’Ebola qui a sévi en Afrique de l’Ouest en 2014-2015 a révélé un certain nombre de faiblesses dans les dispositifs de veille, d’alerte, d’investigation, de réponse rapide et plus généralement des systèmes d’information en santé au niveau national et international.

Le projet déposé en consortium a pour chef de file l’AMP ; et ADERA-ISPED, Santé Publique France, IANPHI, IRD et Solthis pour membres. Ce projet cible 6 pays : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Niger et Togo pour l’axe consacré au renforcement des capacités en épidémiologie et la Côte d’Ivoire et la Guinée pour l’axe consacré à la mobilisation communautaire.

Axe renforcement des capacités :

  • Les responsables des institutions nationales de santé publique et de coordination nationale de la surveillance de la riposte
  • Les référents en matière de surveillance, investigation et systèmes d’information dans les régions et district sanitaires
  • Tout professionnel de santé publique (médecin, vétérinaire, pharmacien paramédical et ingénieur sanitaire), dont l’activité est axée sur la pratique de l’épidémiologie au niveau national et régional

Axe mobilisation communautaire :

  • Les experts et institutions nationales de santé publique pour la mise en œuvre, le suivi et l’analyse des enquêtes « Baromètre Santé »
  • Les référents en matière de surveillance, investigation et systèmes d’information dans les régions et districts sanitaires
  • Les informateurs communautaires clés pour l’accompagnement d’un dispositif de surveillance communautaire

Zone géographique

Bénin, Burkina Faso, Côté d’Ivoire, Guinée, Niger et Togo

Calendrier

2017-2021