> Projets de Recherche > Axe 3 - Education et savoirs au Sud

ASPENO - Atlas Scolaire Permanent Numérique de Ouagadougou et ses environs (Burkina Faso)

Axe 3 - Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud

Responsables scientifiques

Partenariats

Partenariats avec convention :

Partenariats sans convention :

  • UMR Résilience, IRD
  • INSS – Institut Sciences et sociétés, CNRST, Burkina Faso
  • Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS)/Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) - Burkina Faso
  • Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS)/Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur (MESS) – Burkina Faso
  • Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS)/Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale (MASSN) – Burkina Faso

Membres du CEPED participant au projet

Membres extérieurs au CEPED participant au projet

  • BONNET Emmanuel, IRD, France
  • BOLY Dramane, KOBIANE Jean-François, Gabriel SANGLI - ISSP
  • NIKIEMA Aude, OUEDRAGO Issiaka (doctorant) – INSS

Financement

  • IRD, projet Spirales

Résumé

Ayant bénéficié du financement Spirales de l’IRD, le projet que je coordonne repose sur un partenariat entre l’IRD (avec aussi Emmanuel Bonnet, géographe) et pour le Burkina Faso l’Institut Supérieur des Sciences de la Population, l’Institut des Sciences des Sociétés (INSS) et les Ministères en charge de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. La réalisation du géoréférencement de tous les établissements scolaires de Ouagadougou et ses environs, fusionné ensuite avec les bases informatisées des données sur les établissements collectées annuellement par les Ministères permet des analyses inédites de l’offre scolaire, à même d’appréhender finement les inégalités spatiales et d’en retracer l’évolution au cours des 15 dernières années. Sur un plan opérationnel, le projet offre l’opportunité de mettre à disposition des trois Ministères en charge de l’éducation, et en partenariat avec eux, un « outil » de suivi (pérennité de l’information), de diagnostic et de pilotage du système éducatif.
Les principales difficultés rencontrées ont concerné la fusion entre les deux bases (du géoréférencement et des données scolaires). Plusieurs réunions de travail ont eu lieu avec les Ministères. Avec l’appui de trois doctorants burkinabè (dont deux sous ma direction), qui mobilisent ces matériaux pour leur thèse, un travail d’exploitation de la base des établissements scolaires a permis notamment de produire une série d’indicateurs, notamment des indices composites (sur les infrastructures, l’équipement en mobilier, en matériel pédagogique), en vue de leur cartographie. Une série de cartes a ensuite été sélectionnée, et avec les collègues de l’ISSP, nous avons entrepris l’analyse des cartes retenues. Débuté en 2016, ce travail est en voie de finalisation pour la « livraison » de l’atlas sous sa forme numérique.

Mots-Clés :

Enseignement secondaire, Enseignement primaire, petite enfance, offre scolaire.

Terrains de recherche :

Burkina-Faso, Ouagadougou.

Calendrier

2015-2018

Contact

Email : marc.pilon chez ird.fr