Accueil > Projets de Recherche > Axe 3 - Education et savoirs au Sud > Evolution de la nuptialité en Afrique

Axe 3 - Education et savoirs au Sud

Evolution de la nuptialité en Afrique

Responsables scientifiques

Membres du CEPED participant au projet

Financement

Résumé

Ce projet comporte deux volets complémentaires. D’une part il s’agira de mener des analyses à partir des enquêtes biographiques et de sources plus anciennes des transformations affectant les comportements matrimoniaux en Afrique de l’Ouest. D’autre part avec Richard Marcoux (Université Laval au Québec) nous avons constitué un groupe de travail sur les transformations des formes et des modèles matrimoniaux en Afrique. L’évolution des comportements matrimoniaux est révélatrice des profondes mutations qui traversent les sociétés. La transition de la nuptialité en cours est largement du à la scolarisation des jeunes filles, à la modernisation des sociétés où les médias véhiculent de nouvelles conceptions de la famille et du couple ainsi qu’aux difficultés économiques croissantes conduisant à un affaiblissement du système traditionnel de gestion de la vie sociale. Cette transition de la nuptialité concerne non seulement l’âge d’entrée en union, les modalités de l’entrée en union et de choix du conjoint, mais aussi toute la dynamique matrimoniale, comme l’évolution de l’écart d’âges entre conjoints, les ruptures d’union, la polygamie qui peut prendre des formes complexes, la proportion croissante de femmes qui restent veuves, etc. Les changements sociaux peuvent aussi entraîner une évolution de la pratique de la polygamie dans les régions où elle est encore répandue (Afrique de l’Ouest en particulier).

Mots-Clés

Mariage, Afrique.

Zone géographique

Afrique.

Calendrier

2009-2012.

Contact

philippelo34 chez orange.fr