Accueil > Projets de Recherche > Axe 3 - Education et savoirs au Sud > Les enfants hors ou en marge du système scolaire classique au Sénégal (...)

Axe 3 - Education et savoirs au Sud

Les enfants hors ou en marge du système scolaire classique au Sénégal (ORLECOL)

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES :

  • DIA Hamidou
  • Amadou Sarr Diop (Fastef/UCAD)
  • Mélanie Jacquemin (Lped/IRD)

PARTENARIAT :

Faculté des sciences et techniques de l’éducation et de la formation, Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

FINANCEMENT :

Unicef

RÉSUMÉ :

Cette étude prend pour objectif central de produire une synthèse sur la situation de différentes catégories d’enfants hors de l’école au Sénégal ; elle s’articule autour de 2 axes principaux.

1) Le premier traite de la mesure, des caractéristiques et des déterminants du phénomène des enfants hors de l’école : combien et qui sont les enfants hors de l’école ? Afin de les comptabiliser, de décrire leur profil et d’analyser les déterminants à l’œuvre, l’étude ORLECOL développe, d’une part, une analyse quantitative multivariée basée sur les données chiffrées existantes au niveau national (EDS-MICS, 2010-11, ISU). Fondée sur l’hypothèse forte que le phénomène est multi-factoriel, cette analyse multivariée prend en compte le plus grand nombre de variables disponibles : caractéristiques des enfants hors l’école (sexe, âge, histoire scolaire) ; déterminants familiaux (caractéristiques du CM, de la mère, du père, caractéristiques du ménage, entourage de l’enfant), tout en opérant un contrôle des facteurs contextuels (milieu de résidence). L’objectif est bien de mesurer le poids des déterminants socio-économiques et les effets de la pauvreté, tout en évaluant le poids d’autres types de facteurs.
D’autre part, l’étude ORLECOL développe des analyses quantitatives ciblées sur une zone d’étude située en milieu rural dans la région de Fatick, à partir de données collectées dans le cadre du Système de Suivi Démographique (SSD) de Niakhar. L’étude ORLECOL développe plus spécifiquement des analyses des données de suivi scolaire, données originales collectées entre 2001 et 2009 auprès d’environ 6000 enfants résidents dans les ménages ciblés par l’Observatoire de population de Niakhar. L’objectif d’ORLECOL est double : a) produire, sur cette période de 8 ans, une analyse longitudinale des déterminants familiaux de la non-mise à l’école et de l’abandon scolaire des enfants ; b) repérer des tendances afin de sélectionner des situations significatives à explorer dans les enquêtes qualitatives.
Ainsi, les résultats des analyses quantitatives — au niveau national, régional et au niveau du site de Niakhar — sont produits et mobilisés dans un souci d’articulation avec les enquêtes qualitatives originales de l’étude ORLECOL, qui sont menées dans les 4 zones d’étude.
2) Le second axe de l’étude ORLECOL vise à comprendre les facteurs d’exclusion du système scolaire au Sénégal, soit que les enfants n’y entrent jamais, soit qu’ils en sortent : pourquoi certains enfants sont-ils hors école ?
La problématique de l’étude ORLECOL interroge les facteurs contextuels classiques, tels que les facteurs socio-démographiques et socioéconomiques (situation résidentielle / composition du ménage / catégorie socio-professionnelle et revenus des parents / niveau d’étude des parents / frais de scolarité / travail des enfants, etc.) et les facteurs socio-culturels (références et demandes des familles et des apprenants ; modes de socialisation ; apprentissages hors de l’école, etc.). Cependant, elle est plus spécifiquement articulée sur l’analyse conjointe de trois séries de facteurs : l’offre scolaire, la demande scolaire et les politiques éducatives. L’originalité de l’étude ORLECOL est d’explorer des pistes d’interprétation élargies par rapport aux éléments proposés dans la littérature existante.

MOTS-CLÉS

Ecole, Hors écoles, Système classique, Modèles alternatifs, Apprentissage, Familles, Choix éducatifs

ZONE GÉOGRAPHIQUE

Sénégal

CALENDRIER :

2014-2015.