Accueil > Projets de Recherche > Axe 3 - Education et savoirs au Sud > POLMAF – Politiques publiques, sociétés et mondialisation en Afrique (...)

Axe 3 - Education et savoirs au Sud

POLMAF – Politiques publiques, sociétés et mondialisation en Afrique subsaharienne (2011 – 2015)

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES

  • LANGE Marie-Francecoresponsable du PPR POLMAF avec
  • GRÉGOIRE Emmanuel (IRD, PRODIG) coresponsable
  • KOBIANÉ Jean-François (ISSP – Université de Ouagadougou) coresponsable

PARTENARIAT

  • 140 chercheurs et enseignants-chercheurs qui relèvent d’une trentaine d’institutions de recherche africaines ou européennes.

MEMBRES DU CEPED PARTICIPANT AU PROJET

  • BEKELYNCK Anne, membre de l’axe « Politiques publiques de santé »
  • DIA Hamidou, membre de l’axe « Politiques publiques d’éducation »,
  • EBOKO Fred, responsable de l’axe « Politiques publiques de santé »
  • HENAFF Nolwen, responsable de l’axe « Politiques publiques d’éducation »
  • NIANG Fatou, membre de l’axe « Politiques publiques d’éducation »

FINANCEMENT

  • Action incitative IRD et autres financements

RÉSUMÉ

  • Le programme POLMAF porte sur les politiques publiques en Afrique subsaharienne dans un contexte de mondialisation accélérée et entend contribuer à l’analyse du phénomène étatique et, plus largement, du pouvoir politique et de la gouvernance. Ce faisant, POLMAF vise à donner une visibilité internationale aux recherches menées sur les politiques publiques en Afrique.
  • En s’appuyant sur de nombreux cas empiriques, ces recherches se proposent d’appréhender comment se redéploient les interventions de l’État et d’en proposer une vision renouvelée.
  • Les objectifs méthodologiques se veulent novateurs en promouvant l’analyse selon différentes échelles et des temporalités variables. L’analyse comparative des politiques dans les domaines retenus (éducation, santé, culture et tourisme, migrations, énergie, environnement, lutte contre la pauvreté et les inégalités, genre) est combinée avec celle des pays étudiés (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Tchad et Togo). La démarche pluridisciplinaire associe sciences sociales, médecine et sciences de la vie et de la terre, soit 17 disciplines différentes.
  • Le programme POLMAF part du constat suivant : après l’échec des politiques d’ajustement structurel, l’État comme acteur central et incontournable du développement retrouve une certaine légitimité, car il doit, par ses actions, aider à relever les enjeux socioéconomiques et humains auxquels le continent africain est et sera confronté à l’avenir.
  • Le programme pilote régional POLMAF, ancré en Afrique subsaharienne, se situe dans ce contexte international. Sans chercher à couvrir l’ensemble des domaines d’intervention de l’État, POLMAF se concentre sur des secteurs qui concernent des domaines essentiels pour le développement. Ces secteurs au nombre de huit constituent les huit axes de recherche du programme.

Les axes de recherche

• Axe 1 : Politiques publiques d’éducation
• Axe 2 : Politiques publiques culturelles et touristiques
• Axe 3 : Politiques publiques de santé
• Axe 4 : Politiques publiques et migrations intra-africaines
• Axe 5 : Politiques publiques environnementales
• Axe 6 : Politiques publiques minières et pétrolières
• Axe 7 : Politiques publiques de genre
• Axe 8 : Politiques de lutte contre la pauvreté et les inégalités

MOTS-CLÉS

Politiques publiques, éducation, culture, tourisme, santé, migrations, environnement, mines, genre, pauvreté et inégalités.

ZONE GÉOGRAPHIQUE

  • Burkina Faso
  • Cameroun
  • Côte d’Ivoire
  • Mali
  • Niger
  • Sénégal
  • Tchad

CALENDRIER

2010 - 2015, 5 ans. Publications prévues jusqu’en 2017

CONTACTS

lange.marie-france chez wanadoo.fr
Emmanuel.Gregoire chez ird.fr
jfkobiane chez issp.bf

https://www.ird.fr/la-recherche/programmes-pilotes-regionaux-ppr/ppr-polmaf-politiques-publiques-societes-et-mondialisation-en-afrique-subsaharienne