> Projets de Recherche > Axe 3 - Education et savoirs au Sud

Prévision des besoins de formation de la main-d’œuvre pour l’élaboration des programmes de formation à l’horizon 2025 (2018-2020)

Axe de recherche : Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud

Responsables scientifiques

  • Nguyên Thi Thai Ha, directrice du Centre de prévision des besoins de formation de la main d’œuvre, Institut des sciences de l’éducation du Vietnam

Partenariat

Partenariat avec convention

Membres du CEPED participant au projet

Autres institutions participant au projet

  • Centre national d’information et de prévision économique et social
  • Institut de stratégie du développement du ministère du Plan et des investissements
  • Institut des sciences du travail et des affaires sociales du ministère du Travail et des Affaires sociales
  • Université des sciences sociales et des lettres d’HCMV
  • Université Viet Duc d’Hô Chi Minh Ville
  • Bureau international du travail.

Financement

  • Ministère de la Science et de la Technologie du Vietnam (MOST)

Résumé

Contexte : Si un nombre croissant d’entreprises au Vietnam ont des difficultés dans le recrutement de personnel qualifié, une part importante des sortants du système éducatif vietnamien sont quant à eux confrontés à des difficultés dans la recherche d’un emploi. La question de l’articulation entre éducation, formation, et insertion professionnelle demeure une question clé pour le développement économique et le rattrapage technologique du pays. En dépit des efforts consentis en faveur de la formation professionnelle et des politiques d’ouverture de l’enseignement supérieur, en particulier en direction des universités étrangères, le taux de chômage des diplômés augmente, tandis que le rattrapage technologique se fait attendre. La formulation d’une nouvelle politique de formation au niveau national est, pour le Vietnam, une priorité.
Méthode et objectifs : le projet a choisi de se concentrer sur l’enseignement supérieur et sur le secteur des nouvelles technologies, parce qu’il s’agit d’un secteur qui évolue rapidement et de manière importante. Les méthodes employées pour mener à bien ce projet combineront les approches statistiques (suivi des sortants de l’enseignement supérieur, enquêtes auprès des employeurs) et les méthodes qualitatives (entretiens approfondis, entretiens de groupes). Le projet pourra aussi bénéficier des données collectées de manière régulière par les trois ministères concernés (éducation, travail, plan et investissements). L’objectif est la formulation de recommandations concernant la structure et les programmes de l’enseignement supérieur à l’horizon 2025.

Mots-Clés :

Enseignement supérieur, réforme, insertion professionnelle, chômage des diplômés, étude de suivi.

Terrains de recherche

Vietnam.

Calendrier

2017 - 2020

Contacts

nolwen.henaff chez orange.fr