> Projets de Recherche > Axe 3 - Education et savoirs au Sud

ACIDES-Sud (Approches Critiques et Interdisciplinaires des Dynamiques de l’Enseignement Supérieur – Sud)

Axe de recherche : Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud

Responsables scientifiques

  • HENAFF Nolwen, économiste (CEPED)
  • David Flacher, économiste (CEPN - Université Paris Nord)

Partenariat

Partenariat avec convention

Membres du CEPED participant au projet

Membres extérieurs au CEPED participant au projet

  • Hugo Harari-Kermadec, économiste (ENS Cachan)
  • Frouillou Leila, sociologue (maître de conférence à Paris Nanterre)
  • Moulin Léonard, économiste (INED)

Financement

  • LabEx IFRIS

Résumé

Contexte : Alors que les systèmes d’enseignement supérieur et de recherche d’un certain nombre de pays, comme Singapour, ont récemment émergé parmi les mieux classés au monde, attirant des flux croissants d’étudiants étrangers, d’autres semblent éprouver des difficultés à améliorer leur position dans les classements internationaux. Parallèlement, les flux transnationaux d’étudiants ne cessent de croître. La question au centre de ce projet est celle des modalités d’internationalisation de l’enseignement supérieur, au Nord comme au Sud.
Objectifs et méthodes : En ce qui concerne la demande d’enseignement supérieur, l’analyse porte sur les mobilités académiques transnationales, cherchant à déterminer les politiques mises en œuvre pour attirer les étudiants étrangers ou pour inciter les étudiants nationaux à partir étudier à l’étranger. Les données disponibles (comme la Base SISE) sont exploitées et des entretiens approfondis sont organisés avec des étudiants en situation de mobilité internationale. Du côté de l’offre, il s’agit de comprendre les stratégies de positionnement international de différents pays (Singapour, Tunisie, Argentine, Vietnam, Mexique, France) à travers la documentation disponible et des entretiens approfondis avec divers responsables, enseignants et chercheurs des systèmes étudiés. À travers cette analyse, on cherche à déterminer les conséquences pour les systèmes nationaux de la polarisation à l’œuvre dans l’offre d’enseignement supérieur et de l’accroissement des mobilités internationales des étudiants du supérieur.

Mots-Clés :

Mondialisation, mobilités académiques, classement des universités, hubs académiques, polarisation.

Terrains de recherche

Argentine, Chili, France, Tunisie, Mexique, Singapour, Vietnam.

Calendrier

2015 - 2018

Contacts

nolwen.henaff chez orange.fr

Résultats et valorisation

« Globalisations universitaires », Journées d’études internationales ACIDES-Sud, 29 30 mai, Université Paris V
Cecilia Rikap, et Hugo Harari-Kermadec, « Universities’ direct subordination to capital’s accumulation », présentation au séminaire Acides du 16 janvier 2018