Accueil > Projets de Recherche > Axe 2 - Migration, pouvoir, développement > Dynamiques des circulations migratoires et des mobilités transfrontalières (...)

Axe 2 - Migration, pouvoir, développement

Dynamiques des circulations migratoires et des mobilités transfrontalières entre Guyane, Brésil, Guyana, Haïti, Surinam

Responsables scientifiques

Partenariat

Financement

Résumé

La Guyane, enclave française et européenne dans le continent sud-américain, représente une destination recherchée pour les migrants résidant dans les Etats voisins pauvres de l’Amazonie Brésilienne (Amapa, Para, Roraïma, …). Depuis l’époque de la construction de la base spatiale de Kourou cette immigration, d’abord encouragée par l’administration française, est aujourd’hui de plus en plus contrôlée. Dans le contexte de familles souvent dispersées entre Brésil et Guyane, et de statuts migratoires complexes (enfants nés en Guyane), le contrôle des flux de migrants et les expulsions répétées, participent d’une circulation migratoire erratique tout en alimentant une véritable économie informelle de l’immigration. Vilipendée dans les discours, mais acceptée dans les faits, celle-ci participe à l’économie guyanaise tout en favorisant les situations de non-droits et de précarité dans le domaine de l’emploi, de l’habitat ou de la fiscalité.

Mots-Clés

Migrations, mobilités transfrontalières, circulation migratoire, projet migratoire, transferts.

Zone géographique

Guyane, Brésil, Guyana, Haïti, Surinam.

Calendrier

janvier 2009 – 3 ans.

Contact

luc.cambrezy chez ird.fr, frederic.piantoni chez ird.fr