> Projets de Recherche > Axe 2 - Migration, pouvoir, développement

Médiations socioculturelles et développement durable au Pérou

Négociations impliquant institutions, communautés et entreprises inter-/nationales dans le cadre de la loi sur la consultation préalable

Axes de recherche : Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement et Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud

Responsables scientifiques

  • MICK Carola (CEPED)
  • GARATEA GRAU Carlos (Pontificia Universidad Católica del Perú)

Partenariat avec convention

Résumé

Malgré la supposée « faiblesse » du mouvement indigène au Pérou (Paredes 2015), il était le premier pays en Amérique latine ayant traduit en 2011/2012 la Convention 169 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative aux peuples indigènes et tribaux, en législation nationale garantissant le droit à la « consultation préalable des peuples indigènes ou originaires » (loi numéro 29785). Le règlement de cette loi, approuvé avec participation de représentants de peuples indigènes, établit les conditions et caractérise les mécanismes de négociation de projets promus par l’Etat comme un dialogue en sept étapes, entre les interlocuteurs institutionnels et les communautés indigènes potentiellement affectées par un projet étatique.
Du point de vue sociolinguistique il est intéressant d’analyser les conditions d’accès à la parole de la part d’une population historiquement marginalisée, et d’étudier dans quelle mesure les négociations contribuent à la transformation des ressources symboliques et matérielles en jeu. En appliquant les méthodes de l’analyse du contact de langues, de la conversation et du discours, le présent projet étudie les interactions concrètes entre les communautés « indigènes et originaires », les acteurs institutionnels péruviens et internationaux (institutions gouvernementales, OIT, Nations Unies…) et les entreprises ainsi que les acteurs de la société civile (en particulier les organisations non-gouvernementaux inter-/nationaux, mais aussi des acteurs individuels dans leur vie quotidienne, en famille, au travail). Plus spécifiquement, l’analyse se concentre sur les trois dimensions suivantes :
1. La négociation d’une compétence communicative (Hymes, 1972a) légítime (Bourdieu 1982) dans les interactions observées.
2. La circulation des savoirs entre acteurs et réalités situés idéologiquement au « centre » et à la « périphérie ».
3. Les instances énonciatives, identités et subjectivités qui émergent du dialogue.
Le project part de l’hypothèse que les processus participatifs particulier promus par les politiques de la reconnaissance (Taylor 2009) et basés sur la Convention 169 de l’OIT changent les relations de pouvoir entre « nord » et « sud » ou « centre » et « périphérie » de manière générale, en renégociant ce qui compte comme « compétence légitime », l’accès aux ressources ainsi que les positions de pouvoir. Il démontre le rôle des acteurs respectifs dans les négociations et leurs possibilités de participer effectivement à la re/co/construction de la réalité sociale.
L’objectif du project est celui de contribuir à la reflexión des conditions sociales et culturelles du développement durable, en focalisant :
1. la circulation de savoirs entre « centre » et « périphérie » ainsi que ses impacts sur les relations de pouvoir ;
2. l’interaction entre les législations à niveau international et les réalités socioculturelles nationales ;
3. la distribution des ressources matérielles et symboliques.

Mots-Clés :

Pérou, peuples indigènes, dialogue interculturel, consultation préalable, médiations socioculturelles.

Terrains de recherche

Pérou.

Calendrier
Début 1er février 2016, fin 31 janvier 2019.

Résultats et valorisation

  • Co-organisation, avec Charlotte Tournier, du Conversatorio sobre políticas lingüísticas, dans le cadre des ‘cafés scientifiques‘ de l‘IRD/IFEA. Avec la participation d‘Agustín Panizo, directeur de Langues Indigènes du Min- istère de Culture, Matut M. Impi Ismiño, enseignante awajún d’éducation interculturelle bilingue, Ronald Suárez,Apo koshi du peuple shipibo, Ricardo Flores, rappeur quechua Liberatokani. Librairie ‘El Virrey‘, Lima, Pérou, 06 décembre 2017.
  • Co-organisation, avec Evelyne Mesclier (IFEA) et Javier Herrera (IRD), de la conférence Los usos políticos de la medición étnica en Perú, dans le cadre des 50 ans de l‘IRD au Pérou et des 100 ans de la PUCP. Avec Carlos Garatea et Fidel Tubino, parmi d‘autres participants. PUCP, faculté des EEGGLL, Lima, Pérou, 01 décembre 2017.
  • Co-organisation, avec Robin Cavagnoud et Raquel Pérez Andrade de la conférence Violencias contra las mujeres, en collaboration entre l‘Ambassade de France au Pérou, l’IFEA (CNRS), la PUCP et l‘IRD, 02-03 juin 2017.
  • Co-organisation, avec Luis Andrade et Patricia Ames de la table ronde (‘mesa verde‘) La Ley de Consulta Previa en el Perú. Perspectivas lingüísticas y socioculturales. Institut des Etudes péruvienne (IEP), Lima, Pérou, 21 mars 2017.

Articles :

  • 2016. "Políticas educativas en tiempos de reconocimiento : La consulta previa del Plan Nacional de Educación Intercultural Bilingüe (PNEIB) en el Perú". Dans K. Vargas (éd.) La Implementación del Derecho a la Consulta Previa en Perú. Apor-tes para el análisis y la garantía de los derechos colectivos de los pueblos indígenas. Lima : GIZ, pp. 205-227.

Participations à des colloques :

Instaurar un locutor desde arriba. Apropiación de discursos oficiales por actores bilingües en el marco de la Ley de Consulta Previa en Perú. Exposé dans le cadre du XVIIIe congrès international de l‘Association de Lingüistique et Philologie (ALFAL), projet Lenguas en Contacto : español/portugués y lenguas amerindias, Universidad Nacional de Colombia, Bogotá, 24-28 juillet 2017.

Contacto de lenguas e institucionalidad en Perú. Exposé dans le cadre des journée d‘étude internationales Variétés d‘espagnol en contact avec des langues amérindiennes : systèmes en contact ou pratiques langagières hétérogènes, Nouvelle Sorbonne, Paris, 12-13 juin 2017.

Lengua, nación, educación : Política lingüística y educativa en tiempos de ‘reconocimiento‘ en Perú. Exposé dans le cadre du XXXVe Congrès Internacional de la Latin AMerican Studies Association (LASA) Diálogo de Saberes, Lima, Pérou, 29 avril-1er mai 2017.

Consulta previa y la construcción de interculturalidad en Perú. Exposé dans l’Atelier Ethnologique de Culture Politique Perspectiva antropológicas sobre la consulta previa : Análisis de casos, Université Pontificale Catholique du Pérou, Lima, 18-19 juillet 2016.

Re-articulación entre ‘centro‘ y ‘periferia‘ : El español en contacto con ‘lenguas indígenas‘ en el marco de la ley de consulta previa en Perú. Exposé dans le cadre du Congrès International Español de América, Historia y Contactos, Université Catholique du Pérou, Písac, 12-15 juillet 2016.

Consulta previa e interculturalidad en Perú. Ponencia en el V Congreso Argentino Latinoamericano de Derechos Humanos, Universidad Nacional de Rosario, Argentina, 7-10 de junio 2016.

Contact
Email : Carola.mick chez ceped.org