Accueil > Projets de Recherche > Axe 2 - Migration, pouvoir, développement > Sécurité et développement : production et circulation des normes (...)

Axe 2 - Migration, pouvoir, développement

Sécurité et développement : production et circulation des normes politiques

Responsables scientifiques

Partenariat

Résumé

La terminologie et les objectifs de la sécurité sont intégrés de manière croissante dans les politiques de développement. À travers une étude généalogique de ce lien entre sécurité et développement au Proche-Orient, ce programme vise à éclairer la façon dont les normes sécuritaires sont produites et propagées et leur impact sur les politiques de développement. De quelle manière la référence à la sécurité influe-t-elle sur la conception, la mise en place et la réception des politiques de développement ? Comment se définit ici la sécurité ? Plus largement, en quoi la référence à la sécurité oriente-t-elle les grilles de lecture et les concepts utilisés pour analyser les sociétés concernées par ces politiques ? La question de la production et la circulation des normes dans les transferts de politique est ici au cœur de la réflexion.

Mots-Clés

Sécurité, développement, sécurité humaine, réforme du secteur de la sécurité, circulation des normes.

Zone géographique

Liban.

Calendrier

Novembre 2010 - 2014

Contact

penelope.larzilliere chez ird.fr

Publications

2012


  • Larzillière Pénélope (2012) Production of Norms and Securitization in Development Policies: from "Human Security" to "Security Sector Reform", Issam Fares Institute for Public Policy and International Affairs Working Paper Series (13), Beirut : American University of Beirut, 32 p. http://www.aub.edu.lb/ifi/international_affairs/unaw/Documents/working_paper_series/20130110ifi_wps_unaw_Lazilliere.pdf.
    Résumé : Security has become part and parcel of the objectives of development policies where a particular emphasis is placed on the interlinkages between security and development. The history of approaches to security in the development field sheds light on how this has come about, i.e. on how the notion of ‛human security‛ has evolved into ‛security sector reform‛ (SSR). While development stakeholders first devised the human-security approach as a means of mainstreaming their objectives into the security sector, it also had the effect of opening their own field up to the semantics of security; and today, the objectives of the narrower approach of SSR, together with the new norms it has brought into play, appear torn between support for Western security policies and, on the other hand, the strengthening of democratic control over the sector and its capacity to ensure a secure national environment in the non-Western States where they are introduced. This is confirmed in a study of SSR in the Lebanon, which exposes the conflicting norms inherent to a policy of reinforcing ‛weak states‛ through outside intervention in national policy-making.
    Mots-clés : Development, human security, Lebanon, Middle-East, norms, policy transfers, Security, security sector reform.

2010


  • Larzillière Pénélope et Galy Michel (2010) « Au risque du refus ? », Humanitaire, 24, p. 34-39. (Faut-il « désoccidentaliser » l’humanitaire ?). http://humanitaire.revues.org/index701.html.
    Résumé : Les ONG sont confrontées de façon croissante à des réticences, des réactions de refus voire d’hostilité sur leurs terrains d’opération. Leur personnel peut être pris comme cible, l’utilité de leurs programmes remise en cause, les objectifs exacts de leur intervention questionnés. Contestant leur volonté de neutralité, les détracteurs des ONGsoulignent les liens avec les États anciennement colonisateurs ou les considèrent comme le poste avancé d’un impérialisme occidental.

  • Micheletti Pierre et Larzillière Pénélope, ss la dir. de (2010) « Dossier : Faut-il désoccidentaliser l’humanitaire ? », Humanitaire, 24 (mars), 10-27 p. http://humanitaire.revues.org/index688.html.

2008

--- Exporter la sélection au format