Accueil > Projets de Recherche > Projets transversaux > Circulation des savoirs, des concepts et de normes

Projets transversaux

Circulation des savoirs, des concepts et de normes

Projet transversal à l’Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud et à l’Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement

Coordination scientifique

Hamidou DIA, sociologue à l’IRD, Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud

Membres du Ceped participant au projet

Partenariat

Faculté des sciences et techniques de l’éducation et de la formation, Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Résumé

La circulation des savoirs représente un facteur majeur de transformations des sociétés contemporaines. Sous-tendue et mise en oeuvre par des supports technologiques de grande portée, elle influe sur la définition des agendas globaux, reconfigure les rapports sociaux et transforme les mécanismes de reproduction.

Ce projet s’intéresse aux concepts et savoirs circulant, entre pays dits du Sud et dits du Nord, de même qu’à la façon dont ils se déclinent localement dans certains pays en particulier. Il s’agit notamment d’examiner les rapports de pouvoir qui structurent la production des connaissances et leur mode de circulation, incarnés par la division internationale du travail entre « pôles centraux » de conception des agendas de recherche et des « périphéries ». A ce titre, doivent aussi être interrogées les conditions de production des savoirs scientifiques dans ces « périphéries », ainsi que la valence et le statut de ces savoirs et concepts dans le champ international des connaissances. Une attention particulière sera ici portée aux « porteurs de savoirs », à l’instar des élites scientifiques. Le projet s’appuiera, entre autres, sur l’étude des migrations scientifiques internationales libanaises, mexicaines et sénégalaises.

On envisage également de porter le regard sur les différents champs intellectuels au « Sud », et de manière comparative, les usages différenciés des savoirs, dans les espaces publics locaux et nationaux. Les espaces intellectuels au « Sud » sont en effet connectés à plusieurs traditions nationales et internationales scientifiques. Les différents « branchements » se font à travers des élites formées à l’étranger ; ces liens transnationaux sont repérables à travers les débats académiques et scientifiques.

L’impact des savoirs et débats académiques sur la configuration du champ politique et sur les orientations politiques des Etats sera enfin examiné dans le cadre de ce projet. Dans le même ordre d’idées, l’influence des agendas politiques sur la délimitation des objets scientifiques est questionnée : on mobilise ainsi une sociologie des concepts de manière à opérer un retour réflexif sur les pratiques de recherche.

Mots-clés

Savoirs, Normes, Concepts, Elites, Mobilités académiques, Circulations

Zone Géographique

Sénégal

Calendrier

2014-2018