Accueil > Annonces scientifiques > Colloques > Anthropologie, innovations techniques et dynamiques sociales dans le (...)

Colloques

Anthropologie, innovations techniques et dynamiques sociales dans le domaine de la santé (10-12 mai 2012)

jeudi 8 mars 2012

Le Colloque de l’Association Amades (Anthropologie Médicale Appliquée au Développement et à la Santé) 2012 se tiendra à Brest (France).


Extrait de la présentation en ligne :

"Pour l’anthropologie et pour les sciences sociales plus largement, les travaux à entreprendre dépendent des postures adoptées, allant d’une anthropologie dans la santé construisant des équipes pluri et interdisciplinaires indispensables à la résolution des enjeux sanitaires, jusqu’à une anthropologie s’attachant, de manière plus distanciée, à réfléchir sur les enjeux, effets et conséquences de ces dynamiques socio-historiques du champ sanitaire.

Mais, dans les deux cas, les effets scientifiques de ces dynamiques liant les domaines socio-techniques, politiques et historiques sont multiples. A minima, elles offrent à l’anthropologie de nombreux domaines de réflexion. A titre d’exemple : comment penser la parenté depuis la génétique ? Quels sont les effets d’une greffe transformant le corps, quels sont les effets sociaux et affectifs d’une quantification du risque, etc. Plus largement ces domaines obligent à la constitution de compétences et connaissances partagées entre équipes sanitaires et praticiens des sciences sociales et incitent à des recherches « translationnelles ». Ces questions transforment aussi les liens entre les sciences « dures » de la santé et les sciences sociales accordant à ces dernières, (comme pour la prévention, l’analyse de la qualité de vie, du suivi de groupes de patients) une nouvelle place parfois centrale dans l’action de santé.

Enfin, ce nouveau champ sanitaire oblige aussi à des nouvelles relations entre les diverses disciplines composant le champ des sciences humaines ayant la santé pour principal objet de réflexion. Comment « faire du qualitatif » sans resituer ses recherches dans de plus vastes dimensions épidémiologiques, comment comprendre l’intervention sanitaire sans user des outils de l’anthropologie politique et du développement ? Comment évoquer la question des usages des services de santé par des populations démunies sans maîtriser les concepts de la linguistique ou de l’économie ?"

Voir en ligne : http://www.popdevactu.fr/article.ph...

<<   Actu précédente       |       Actu suivante   >>