Accueil > Annonces scientifiques > Colloques > Sciences participatives et restitution (11 mai 2012)

Colloques

Sciences participatives et restitution (11 mai 2012)

samedi 4 février 2012


Table ronde organisée à Paris par le CREDA (Centre de Recherche et de Documentation sur les Amériques UMR 7227) dans le cadre des Journées de l’Institut des Amériques

Appel à communications jusqu’au 1er mars 2012

Extrait de la présentation en ligne :

"Une exigence toujours plus forte se fait sentir, de la part des communautés que nous étudions comme de la part des bailleurs de fond, d’intégrer à la démarche scientifique de terrain une dimension participative. Or la participation des populations à nos travaux - informateurs, pilotes, guides, simples interlocuteurs - exige qu’il y ait restitution, d’une manière ou d’une autre, des résultats du terrain. Ensuite, l’implication de scientifiques dans la recherche-action nécessite de comprendre les processus délibératifs, et par conséquent de traiter les données comme des éléments de débat. Enfin, intéresser les populations à nos travaux, les inciter à devenir acteurs et moteurs de l’enquête, semble une voie prometteuse si la communauté scientifique veut jouer son rôle d’orientation des politiques publiques, tant au niveau local qu’institutionnel.

Toutefois, ces notions de participation et de restitution, et leurs corollaires (délibération, co-construction...) n’ont pas de contours bien définis, tant en pratique qu’en théorie. D’une discipline à l’autre, les définitions varient : peut-on parler d’une unique « science participative », ou cette notion recouvre-t-elle des approches divergentes, voire des champs d’application distincts ?

La tenue d’une Table Ronde autour de ces questions semble donc opportune. Elle sera structurée par des récits d’expérience, des exposés méthodologiques, et d’exemples de traitements différenciés de l’information selon qu’on s’adresse à la communauté scientifique ou aux populations étudiées.

L’objectif est, entre autres, de déterminer ce qui est éthiquement souhaitable ou indésirable, ce qui est susceptible de biaiser les recherches et ce qui peut être perçu, par les communautés étudiées, comme un comportement déloyal, ou inversement, ce que la communauté scientifique peut juger excéder les limites de l’implication.

La journée se déroulera en quatre étapes, qui privilégieront la forme « débat » (bref exposé suivi d’une discussion) :

  1. Les enjeux de la participation (en amont, dans la conception du projet, et en aval dans les conclusions)
  2. La « science participative » au double prisme des SHS et des Sciences Naturelles.
  3. Les protocoles de participation.
  4. Le traitement des données en vue des restitutions

Les propositions peuvent émaner aussi bien de Sciences Humaines et Sociales que de Sciences Naturelles, et si les terrains américains seront privilégiés, ils ne sont nullement exclusifs."

Pour en savoir plus...

Voir en ligne : http://www.popdevactu.fr/article.ph...

<<   Actu précédente       |       Actu suivante   >>