Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours > « Entreprendre au féminin, diriger autrement. » Approche anthropologique des (...)

« Entreprendre au féminin, diriger autrement. » Approche anthropologique des itinéraires de réussite des cheffes d’entreprise du Togo

Thèse en Anthropologie préparée par Charlotte VAMPO sous la direction de Olivier LESERVOISIER (Université Paris Descartes).

Résumé du projet de thèse

« Entreprendre au féminin, diriger autrement » est le slogan de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Togo (AFCET) qui comprend 35 femmes entrepreneures du secteur formel actives dans le commerce d’import-export, le notariat, le consulting en communication, l’immobilier, le gardiennage, l’industrie ou la revente de pagnes. Avec l’aide du Bureau International du Travail, l’association intégrée dans un réseau mondial de femmes d’affaires, est devenue un partenaire international privilégié sur les thèmes de l’entrepreneuriat et du genre. Ses membres présentent les caractéristiques d’être issues d’un milieu social aisé et d’avoir un niveau de scolarisation élevé acquis à l’étranger. C’est alors dans le cadre de la migration de retour que ces femmes ont implanté leurs entreprises au Togo participant à la dynamique d’industrialisation. La thèse en s’inscrivant dans le champ de l’entrepreneuriat féminin en Afrique soulève la question suivante : sur quoi repose la réussite des femmes chefs d’entreprises et comment celle-ci s’exprime-t-elle dans les différents domaines de la vie sociale ? Ainsi seront étudiés les causes (origine sociale et ethnique, trajectoires scolaires et migratoires, aspects religieux, aides éventuelles des maris…) et les effets de cette réussite sur les modes de gestion dans l’entreprise, la famille et le politique avec le souci de définir ce que les chefs d’entreprises entendent par la réussite. Pour mener à bien la recherche, une démarche qualitative de recueil des récits de vie sera privilégiée ainsi que de l’observation participante en entreprise et dans des lieux de sociabilité élitiste tels que les clubs services. En outre, un solide travail de description ethnographique nécessite d’être fourni dans l’étude de la matérialisation du succès de ces « figures modernes de la réussite en Afrique » notamment en ce qui concerne les parures, postures, façons de s’exprimer, vêtements, accessoires technologiques et intérieurs de maison.

Mots-Clés

Entreprise, entrepreneuriat féminin, genre, travail, développement, parcours transnationaux, migration de retour, figures de la réussite, scolarisation, distinction sociale, rapport au politique, élite, culture matérielle, industrialisation.

Zone géographique
Togo, Lomé, Afrique de l’Ouest

Calendrier

Début du projet : novembre 2015
Fin du projet : novembre 2018
Soutenance : fin 2018