Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours > Handicap et risques sexuels et reproductifs à Yaoundé : une approche par les (...)

Handicap et risques sexuels et reproductifs à Yaoundé : une approche par les parcours de vie.

Thèse de Démographie préparée par Charles Emmanuel MOUTE NYOKON sous la direction de Annabel DESGREES DU LOU et DEBEAUDRAP Pierre

Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet de recherche HandiVIH, ANRS12302.

Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de Genre au Sud

Résumé du projet de thèse

La réponse à l’épidémie du VIH/Sida repose sur l’identification des populations clés ou vulnérables afin de mettre en place des interventions ciblées dans leur direction. Les personnes handicapées (PH) représentent environ 15% de la population mondiale et 80% d’entre elles vivent dans les pays à ressources limitées. Alors que les PH ont longtemps été exclues de toute discussion sur leur possible inclusion comme population clé et ont peu retenu l’attention des programmes de lutte contre le SIDA, il existe maintenant un faisceau d’éléments suggérant qu’elles sont exposées à un risque élevé d’infection par le VIH. L’étude HandiVIH (ANRS 12302) a permis de confirmer cela en mettant en évidence un excès de risque significatif d’infection par le VIH chez les adultes handicapés par rapport à ceux non handicapés vivant à Yaoundé, Cameroun. Cette étude a également permis de collecter des données pour analyser cette vulnérabilité.
Le projet de thèse présenté ici s’inscrit dans le cadre du projet HandiVIH et vise, à travers une approche axée sur l’analyse des parcours de vie, à améliorer notre compréhension de la situation des personnes handicapées en Afrique sub-saharienne par rapport à la survenue des risques sexuel et reproductif que sont : l’infection par le VIH, les grossesses non désirées et la survenue de violences sexuelles.
L’étude HandiVIH (ANRS 12302) a été conduite à Yaoundé, Cameroun d’octobre 2014 à novembre 2015 et a permis de collecter des données sur les parcours de vie, les connaissances, le statut socio-économique et sur la survenue d’éventuelles violences de 807 personnes handicapées et 807 témoins ainsi que sur leur statut VIH.
L’analyse de ces données ainsi recueillies permettra de dégager des typologies de trajectoires de vie familiale et professionnelle. Dans un second temps, l’association entre ces trajectoires, le handicap et la survenue des risques sexuels et reproductifs sera analysée au moyen de la modélisation statistique. Une attention particulière sera portée à la causalité des associations observées.
Cette recherche devrait permettre d’identifier les trajectoires de vie familiale et professionnelle typiquement empruntées par les personnes handicapées, de documenter la place du handicap dans leur dynamique et, d’améliorer ou d’adapter la conception et l’élaboration d’interventions en santé sexuelle et reproductive prenant en compte la spécificité des PH.

Mots-Clés

Handicap, Infection par le VIH, Santé sexuelle et reproductive, parcours de vie.

Zone géographique

Cameroun, Yaoundé.

Calendrier

• Début et fin du projet : Novembre 2016 – Octobre 2019.
• Date prévue de soutenance : Septembre 2019.