> Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours

La dimension langagière de l’intégration des migrants en France : la place donnée au français dans un espace associatif plurilingue parisien

Thèse de Sciences du langage préparée par Iris Padiou sous la direction de Laurent Perrin et Michelle AUZANNEAU à l’université Paris Est Créteil.

Axe de recherche au Ceped  : Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement

Résumé du projet de thèse

Les associations qui participent à l’accueil et à l’accompagnement des étrangers non-européens dans leur installation en France sont des espaces de rencontre entre des personnes d’origines, de cultures et de parcours divers. Ce sont des lieux où se confrontent des représentations différentes des langues et de leur rôle dans l’intégration, ainsi que de la définition même de la notion d’intégration. Bénévoles et personnes accompagnées produisent chacun de nombreux discours relatifs aux langues et aux pratiques langagières, évaluant et hiérarchisant les langues en présence, distinguant les savoirs langagiers qui favorisent ou non l’intégration. Or ces discours sont loin d’être homogènes. Dans quelle mesure la confrontation de ces représentations impacte-t-elle l’accompagnement vers l’intégration sociale et la façon dont les étrangers non-européens cherchent à y accéder ?

Mots-Clés
Migration, intégration, sociolinguistique, énonciation.

Zone géographique
France, Paris

Calendrier

  • début : 01/10/2018
  • fin : 01/10/2021