Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours > Le CCM Cameroun et le Nouveau Modèle de Financement du Fonds mondial : (...)

Le CCM Cameroun et le Nouveau Modèle de Financement du Fonds mondial : Sociologie politique d’un instrument de l’action publique au Cameroun

Thèse de Sociologie politique préparée par William TCHUINKAM KENMEGNE sous la direction de Fred EBOKO à l’université Paris Descartes.
Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet de recherche (Gouvernance et sida en Afrique : comprendre et renforcer l’action des instances de coordination nationale du Fonds mondial (CCM). Une approche comparée Sénégal, Côte d’Ivoire Cameroun).

Résumé du projet de thèse

Le financement de la santé constitue un enjeu crucial pour le développement d’un pays, au-delà des aspects purement économiques. La création du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en 2002, visait à apporter des solutions innovantes et efficaces en termes de mobilisation et de redistribution de fonds dans le cadre de la lutte contre ces trois maladies déclarées prioritaires par la communauté internationale. Plus d’une décennie plus tard, le Fonds mondial semble se révéler comme un des acteurs ayant en fortement contribué à remodeler l’architecture de l’aide internationale au développement grâce à sa capacité avérée à mobiliser des fonds à travers un mécanisme de gestion souple et en s’appuyant notamment sur la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement. Suite à la sévère crise financière internationale de la fin de la décennie 2000, ainsi qu’aux différents scandales financiers qui ont émaillé son action, le Fonds mondial a pris un nouveau virage en se lançant dans un processus de transformation à travers une stratégie centrée sur la gestion des risques liés à l’octroi de ses subventions. Un des aspects majeurs de ce redéploiement stratégique s’est traduit par l’instauration d’un Nouveau Modèle de Financement (NMF) qui remplace l’ancien système des séries (Rounds) . Notre travail de recherche portera sur les modalités et les implications de ce redéploiement du Fonds mondial dans les pays récipiendaires, en s’appuyant sur l’exemple du Cameroun qui participe à l’aventure du Fonds mondial depuis sa création à travers notamment sa participation au 4e conseil d’administration du Fonds en janvier 2003 comme représentant de la zone Afrique centrale et de l’ouest, bien que n’ayant été élu pour la première fois à ses subventions qu’en octobre 2003 à l’occasion de la troisième série.

Mots-Clés
Sida, action publique, Fonds mondial, CCM,

Zone géographique
Afrique, Cameroun.