> Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours

Les enjeux sociaux et politiques des systèmes locaux d’innovation : le cas des indications géographiques a Bahia (Brésil)

Thèse de sociologie préparée par Nina Paloma NCS BRANCO sous la direction de Rigas ARVANITIS à l’Université Paris Descartes.

Axe de recherche au Ceped : Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement y Axe 3 - Éducation et Savoirs au Sud

Résumé du projet de thèse

Ce projet de thèse souhaite comprendre critiquement les enjeux sociaux et politiques des systèmes locaux d’innovation à Bahia à travers l’étude des cas des Indications Géographiques (IGs) bahianaises de la farine de Manioc Copioba, du cacao Cabruca et du Sisal. En effet depuis la nouvelle loi d’innovation de 2004 le Brésil voit naître un nouveau maillage institutionnel à la région du Nordest qui fonde le Réseau NIT-NE, et aussi qui fait émerger des politiques publiques directionnées aux IGs. Analyser ce contexte et le pourquoi ces projets voient le jour est l’objet de ce projet de thèse, ainsi que d’analyser la lacune de la politique publique qui s’enchaine par la suite de ces initiatives communes.

Premièrement il paraît important de caractériser les Indications Géographiques (IGs), qui sont des qualifications pour des produits et des services attribués selon des caractéristiques véritables qui les lient avec sa zone de production d’origine : que ce soit pour des qualités spécifiques à l’environnement (le sol, le climat, la géographie), que ce soit pour le savoir-faire traditionnel transmis le long des années, d’une génération à l’autre, dans une culture donnée (BRESIL,1996).

Sur le marché mondial actuel, qui a intensifié les relations commerciales, culturelles, touristiques et économiques entre les continents du monde, les Indications Géographiques apparaissent comme l’outil de développement dans le niveau local, régional, national et international. Les produits avec IG, car ils ont une tradition venant d’un endroit spécifique, ils promeuvent le maintien de savoir-faire historique, des processus productifs artisanaux, la valorisation de la population de production et la reconnaissance de leurs savoirs, aussi bien qu’ils assurent le consommateur moderne d’une fiabilité dansle produit acquis. En autre, la biodiversité est devenue un actif de valeur en constante augumentation pour les pays du sud, et leur protection une stratégie d’insertion sur le marché.

Cette recherche se propose de faire une approche de recherche-action en contribuant pour le développement et en analysant les avancées et les répercussions de trois projets appuiés par la FAPESB (Fondation de Soutien à la Recherche de l’Etat de Bahia), dans l’état de Bahia : celui de la farine de manioc Copioba, dans le Recôncavo bahianais ; celui du cacao Cabruca, au sud de Bahia ; et celui du Sisal, dans sa région.

Mots-clés :
Indication Géographique, Développement Régional, Agriculture Familiale, Réseaux
de Technologie, Recherche Action.

Zone géographie
Zone 1 (Brésil, Bahia, Salvador), Zone 2 (Brésil, Bahia, Nazaré/Maragogipe/São
Felipe), Zone 3 (Brésil, Bahia, Ilheus), Zone 4 (Brésil, Bahia, Valente)

Calendrier
Début de la thèse : Novembre 2017
Date prévue de soutenance : Novembre 2021