Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours > Les valeurs du mouvement Médecins Sans Frontières (MSF) : de l’individu à (...)

Les valeurs du mouvement Médecins Sans Frontières (MSF) : de l’individu à l’organisation

Thèse de Sociologie préparée par Ludovic JOXE à l’Université Paris Descartes sous la direction de Fred EBOKO

Résumé du projet de thèse

Depuis la création de Médecins Sans Frontières en 1971, le champ de l’aide humanitaire internationale a pris une place prépondérante dans l’espace géopolitique mondial. L’ONU reconnait aujourd’hui plusieurs milliers d’ONG pour plusieurs centaines de milliers d’employés et plusieurs dizaines de millions de donateurs et de bénéficiaires à travers le monde.

Or l’aide humanitaire internationale, malgré les « bons sentiments » qui l’animent, vacille depuis plusieurs années sur son piédestal. Soumis à de plus en plus de critiques aussi bien de la part des bénéficiaires que des donateurs, sa pertinence est fréquemment remise en question.

A l’heure de la mondialisation et des enjeux d’ordre planétaire – changement climatique, terrorisme, internationalisation des échanges commerciaux et disparition de la dichotomie Nord/Sud pour un monde multipolaire -, s’intéresser aux valeurs de l’aide humanitaire internationale comme illustration des enjeux politiques contemporains et de la quête d’une justice internationale consensuelle est pertinent.

Nous nous appuierons ici sur le cas de l’ONG humanitaire Médecins Sans Frontières. Une quarantaine d’entretiens semi-directifs et des notes prises lors d’observations participantes en Centrafrique, Guinée et Ukraine nous permettront d’appréhender les valeurs du mouvement MSF, aussi bien à l’échelle individuelle qu’organisationnelle.

Mots-Clés

Humanitaire, MSF, Valeurs, Parcours de vie, Individu, Organisation

Zone géographique

France, République centrafricaine, Guinée, Ukraine

Calendrier

Thèse commencée en octobre 2013