> Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours

Négocier le statut de mineur étranger non accompagné : une recherche sociale pour comprendre les situations de détention en Italie

Thèse de sociologie préparée par Sofia AGOSTA sous la direction de Fred EBOKO et de Nelly ROBIN à l’Université Paris Descartes.

Axes de recherche au Ceped : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de Genre au Sud et Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement

Résumé du projet de thèse

La question des mineurs étrangers non accompagnés en Italie touche à la fois des enjeux d’ordre juridique et humanitaire. Ce qui en général est explore par la littérature sur le sujet. Moins traité reste la questionne des parcours individuels et des processus de subjectivations identitaires. Ce projet de thèse vise à interroger ces processus à partir d’une enquête dans des lieux de détention ou d’ « identification », dans la mesure où ceux-ci représentent des lieux où on lui attribue un statut (identitaire ?) juridique et social, et où il doit renégocier son identité de « mineur » et ses liens sociaux. Une partie importante de mon travail portera sur l’analyse de l’examen médical qui est requis dans des pays européens, comme la France et l’Italie, par les autorités en manque de documents valides d’identité. Cet examen devient un instrument chargé de pouvoir par les institutions qui se saisissent du savoir médical pour légitimer les processus décisionnels, mais aussi une expérience chargée de sens et de symboles pour les mineurs.

Mots-clés :
Migrations, mineur, adolescence, santé, accueil, identités, refugiés, protection de l’enfance, détention, ordre publique.

Zone géographie
Italie, Sicile.

Calendrier
Début de la thèse : Novembre 2017