Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours > Nouvelles dynamiques socioéconomiques créées par l’immigration liée à (...)

Nouvelles dynamiques socioéconomiques créées par l’immigration liée à l’exploitation des ressources naturelles : cas du district d’Antalaha à Madagascar

Thèse de démographie préparée par ZAFISOAMALALA Claudiana sous la direction de SANDRON Frédéric à l’université Paris Descartes.

Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet 4D - Dynamique, Démographie et Développement durable dans les Hautes Terres Malgaches.

Résumé du projet de thèse

A Madagascar, depuis une quinzaine d’années, on observe une immigration interne massive suite à la découverte et à l’exploitation de nouvelles ressources naturelles face à la forte croissance de la demande de bois précieux sur le marché international, c’est ce phénomène qu’on observe notamment dans la commune rurale Ambohitralanana, district d’Antalaha (au nord de Madagascar) qui se trouve être la principale zone d’exploitation forestière malgache en ce domaine.

Cette mobilité a beaucoup d’éléments communs avec la « ruée vers l’or » au 19e siècle dans le Monde notamment sur la transformation d’un hameau en agglomération sous la pression démographique, l’idée de faire fortune rapide, les changements sociaux et l’influence de l’immigration sur le développement économique.

Grâce à un travail de terrain couplant une approche méthodologique quantitative et qualitative, nous poserons comme problématique centrale de 
cette thèse de savoir si cette immigration apporte ou non un développement 
local dans le district d’Antalaha.

Mots-Clés

Immigration, exploitation des ressources naturelles, développement local, dynamique sociale.

Zone géographique

Madagascar.

Calendrier

2012-2015.