Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours > Pratiques langagières et variations stylistiques chez des adolescents en (...)

Pratiques langagières et variations stylistiques chez des adolescents en milieu urbain à l’île Maurice

Thèse de Sciences du langage préparée par Shimeen-Khan CHADY sous la direction de Christine DEPREZ à l’université Paris Descartes.

Résumé du projet de thèse

Je cherche à montrer comment le locuteur, au niveau micro-social, participe activement à la construction des catégories au niveau macro-social à travers ses pratiques langagières. Privilégiant une approche ethnographique et combinant des analyses d’interactions et de variations linguistiques, je me base entre autres sur les travaux de Penelope Eckert (1989) pour qui le locuteur est considéré comme le réel pivot entre la langue et les catégories sociales mais que les groupes s’organisent d’abord en communautés de pratique, c’est-à-dire des réseaux sociaux qui se définissent par un ensemble de pratiques sociales communes dans lesquels chaque locuteur sera membre.
À l’aide d’un corpus de données variées, je montre comment des jeunes âgés entre 15 et 19 ans en milieu urbain à l’île Maurice utilisent diverses -variétés de- langues en interaction sous formes d’actes d’identité (Tabouret-Keller et Lepage, 1985) afin de s’identifier aux différents réseaux auxquels ils souhaitent s’identifier et construisent par la même occasion les stéréotypes associés aux catégories sociales plus larges à savoir la catégorie jeune, la classe socio-économique, le genre et l’appartenance ethnique.

Mots-Clés

Créole mauricien, contacts de langues, dynamiques de langues, variations.

Zone géographique

Ile Maurice.

Calendrier

Début : Septembre 2011
Fin du projet : 2015