Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Adolescence, normal, pathologique. Politiques et expériences de l’adolescence (...)

2014

Adolescence, normal, pathologique. Politiques et expériences de l’adolescence ordinaire et de l’adolescence née avec le VIH en Thaïlande

Hélène lepinay

Hélène LEPINAY a soutenu sa thèse en anthropologie le 20 novembre 2014 sous la direction de Doris BONNET (IRD, CEPED) à l’université Paris Descartes.

Résumé du projet de thèse

A partir de 1968, les adolescents (10 - 19 ans) sont considérés par les représentants des Nations unies comme un « problème » affectant essentiellement les sociétés « modernes » (UNESCO, 1968 ; UNESCO, 1980). Depuis le milieu des années 2000, les adolescents en population générale et les adolescents nés avec le VIH des pays à ressources limitées sont définis comme des populations à risque par les politiques internationales de lutte contre le VIH/sida (UNICEF et al, 2009).
En Thaïlande, dans les années 1990, les acteurs étatiques et non-étatiques de la lutte contre l’épidémie à VIH se sont fortement mobilisés dans la prévention auprès des professionnelles du sexe et des femmes enceintes ainsi que dans la prise en charge des « orphelins du sida ». Depuis le début des années 2000, ces acteurs proposent de prévenir la sexualité à risque auprès des adolescents en population générale par l’organisation de kai, ateliers, visant à les éduquer à la santé et à améliorer leurs tuksa chiwit, capacités de la vie [life skills]. Depuis la fin des années 2000, ceux-ci ambitionnent également de prévenir la sexualité à risque et l’inobservance thérapeutique auprès des adolescents nés avec le VIH également par l’établissement d’ateliers.
Sachant que l’âge est « d’abord un instrument politique » (Le Bras, 2003) et que « la maladie met en jeu des rapports de pouvoir » (Fassin, 1996), cette recherche propose d’étudier les représentations et les usages sociaux du normal et du pathologique (Canguilhem, 2011 [1966]) dans les discours et les attitudes des acteurs étatiques et non-étatiques précédemment cités. S’appuyant sur le travail de Goffman (1975), cette recherche prévoit d’analyser la construction de l’identité pour soi des adolescents participant aux ateliers auparavant décrits à partir de la mise en perspective des discours et des attitudes des adultes à leur égard, ceux de leurs pairs et leurs propres expériences.
Pour ce faire, entre les mois de janvier 2009 et de janvier 2012, des entretiens semi-directifs et des observations directes et participantes ont été conduits auprès des quatre populations d’étude de cette recherche.

Mots-Clés

Adolescents, VIH, maladie, normes, ordre social.

Zone géographique

Thaïlande.