Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Politique de rééquilibrage et pauvreté des ménages en Nouvelle-Calédonie

2014

Politique de rééquilibrage et pauvreté des ménages en Nouvelle-Calédonie

Laure Hadj

Laure HADJ a soutenu sa thèse de sociologie le 10 octobre 2014 sous la direction de Yves CHARBIT à l’université Paris V Sorbonne.

Résumé de la thèse

Depuis vingt ans, la Nouvelle-Calédonie poursuit une politique de rééquilibrage économique, social et culturel des provinces Nord et îles Loyauté par rapport à la province Sud où se trouve la capitale, Nouméa.
L’enjeu est double : consolider une économie stable dans un contexte d’indépendance institutionnelle progressive envers la France métropolitaine et maintenir un climat social apaisé entre les diverses communautés pour construire un « destin commun ».
Dans quelle(s) mesure(s) cette politique de rééquilibrage a réduit les inégalités sociales ?
Un état des lieux des actions mises en place par les pouvoirs publics depuis vingt ans sera réalisé. Une attention sera portée sur l’évolution des inégalités en ressources au travers des enquêtes budget consommation des ménages de 1991 et 2008. A partir de ces résultats nous définirons les caractéristiques des ménages pauvres ainsi que leur mode de consommation.

Mots-Clés

Inégalités, pauvreté, lieu de résidence, consommation, enquête budget consommation des ménages.

Zone géographique

Pacifique, Nouvelle-Calédonie.