Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Espaces domestiques, espaces villageois, espaces urbains multi-situés. (...)

2009

Espaces domestiques, espaces villageois, espaces urbains multi-situés. Cinquante ans de migrations à partir de la moyenne vallée du fleuve Sénégal (1960-2010)

Hamidou DIA

Thèse de Sociologie/anthropologie soutenue par Hamidou DIA le 30 novembre 2009 sous la direction de Jean COPANS à l’université Paris Descartes.

Contact : hamidou.dia chez ird.fr

Résumé

Une part importante des migrations internationales sénégalaises se fait à partir de la moyenne vallée du fleuve Sénégal. Au fil du temps, le départ, soit vers la capitale, soit vers l’étranger proche ou lointain, est devenu une stratégie économique dominante des familles. Du contexte post-colonial à la globalisation, en passant par la grande sécheresse des années 1970, la crise multiforme de la décennie 1990, ce sont diverses situations socio-historiques qui produisent des strates de migrations différentes. La sédimentation de couches successives de migrants à travers le temps et l’espace finit par donner naissance au village multi-situé, une scène sociale commune aux migrants et aux non-migrants issus d’un même village.
Au sein du village multi-situé, ce sont les familles à composante rurale majoritaire qui peinent le plus à s’inscrire durablement dans une économie fortement structurée par la migration. Les familles à composante urbaine majoritaire s’adaptent mieux : ce sont des ménages d’origine urbaine qui, de fait, constituent l’élite du village multi-situé en maîtrisant davantage l’accès au visa, principe organisateur de l’économie familiale multi-située.
C’est surtout le fait associatif qui révèle le village multi-situé en tant que collectif inscrit dans plusieurs contextes nationaux. A partir de l’extérieur, se développent une réflexion et une action articulées autour de l’idée de développement. Cet idéal contribue à reconfigurer les institutions politiques locales. En particulier, la coopération décentralisée, instrument de politique étrangère française que s’approprient les migrants, aboutit à une recomposition du personnel politique villageois.

Publications relatives à la thèse

2016

  • Dia Hamidou (2016) « Place et représentations de l'Afrique dans les pratiques académiques », présenté à 3ème rencontres des Jeunes chercheur.e.s en études africaines, Université Paris Diderot.
  • Dia Hamidou (2016) « Politiques de réformes de l'enseignement arabo-islamique au Sénégal : acteurs, dynamiques et enjeux nationaux et internationaux », présenté à Politiques publiques, développement et mondialisation dans les pays du Sud : parcours de recherche et approches méthodologiques, EHESS.
  • Dia Hamidou (2016) « Pratiques de scolarisation de jeunes Français au Sénégal. La construction de l’excellence par le pays des « ancêtres » », Cahiers d'études africaines, LVI (1-2) (221-222), p. 199-218.
  • Dia Hamidou (2016) « Dépasser les frontières nationales et disciplinaires pour analyser les migrations : rapporter l’immigration aux contextes d’émigration, entre sociologie et anthropologie. », présenté à Séminaire Méthodes et sources, Université de Poitiers.
  • Dia Hamidou (2016) « Situations de classes et choix d’objets de recherche », présenté à Classes sociales et production de savoirs sur les sociétés africaines, EHESS, Paris.
  • Dia Hamidou (2016) « Trajectoires d’insertion au pays de Sénégalais formés à l’étranger », présenté à Séminaire de l'Association pour la recherche sur l'éducation et les savoirs (ARES), Université Paris Descartes, Paris.

2015

  • Dia Hamidou (2015) « A la recherche d'une influence dans la production des politiques de l'éducation au Sénégal: la presse et l'opinion comme recours des modèles alternatifs et/ou concurrentiels » (communication orale), présenté à Gouverner l'Ecole aux Suds: Acteurs, Politiques et Pratiques, Les Afriques dans le Monde (LAM), Bordeaux.
  • Dia Hamidou (2015) « Les immigrants africains dans le "creuset français" » (Communication orale), présenté à Migrations, développement, solidarité internationale : quels rapports ? (Ecole Centrale de Lille), Lille.
  • Dia Hamidou (2015) « Les diplômés en langue arabe au sein de l'élite sénégalaise : du symbolique à l'académique », Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs, 14, p. 187-206.
  • Dia Hamidou (2015) « Configurations famililales et migrations au long cours des Sénégalais : les métamorphoses relationnelles entre apparentés au sein d'un village multi-situé » (Communication orale), présenté à Les lieux de la famille : espaces, pratiques, normes, Poitiers.

  • Dia Hamidou (2015) « La fuite des cerveaux en Afrique »Africa n°1, émission "Le grand débat" animée par Francis Laloupo. http://www.africa1.com/spip.php?article51545.
  • Dia Hamidou (2015) « Stratégies économiques et pratiques migratoires à partir de la moyenne vallée du fleuve Sénégal : plus d’un demi-siècle de transformations (1960-2015) » (Communication orale (Hannah Cross/ECAS 2015), présenté à The political economy of migration, labour mobility and development in Africa’s region and beyond, Paris.


  • Dia Hamidou (2015) Trajectoires et pratiques migratoires des Haalpulaaren du Sénégal. Socio-anthropologie d'un "village multi-situé", L'Harmattan, Paris, 397 p. (Connaissance des hommes). ISBN : 978-2-343-07446-7. http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=48366.
  • Dia Hamidou (2015) « The mobilization of international migrants by Senegalese rural communes », présenté à International migration and new local gouvernance, Université de Poitiers.


  • Dia Hamidou (2015) « Le retour au pays des diplômés sénégalais : entre " développement" et entreprenariat privé », Journal of international Mobility, 3 (1), p. 115-128. DOI : 10.3917/jim.001.0115. http://www.cairn.info/revue-journal-of-international-mobility-2015-1-page-115.htm.

  • Dia Hamidou et Lacan Laure (2015) « Les immigrants sénégalais et l'épargne : une économie domestique multi-située face aux institutions financières françaises », Critique internationale, 4 (69), p. 59-77. DOI : 9782724633993.
  • Dia Hamidou et Niang Fatou (2015) « Socio-economic changes, education and "out of school children in Senegal" », présenté à Socio-economic change and education, Hanoi, Vietnam.

2014

  • Dia Hamidou, ss la dir. de (2014) « L'Afrique qualifiée dans la mondialisation », Hommes et migrations, 1307, 209 p.
  • Dia Hamidou (2014) « Règles de parenté et parenté pratique dans un village multisitué sénégalais. Retour sur l’enquête » (communication orale), présenté à Journée scientifique Pôle Suds « Familles à distance, familles à temps partiel Nord/Sud », INED, Paris.
  • Dia Hamidou (2014) « Comment les arabophones contribuent à redessiner la carte universitaire sénégalaise » (communication orale), présenté à 3e rencontres des études africaines de Bordeaux "L'Afrique des/en réseaux", Bordeaux.
  • Dia Hamidou (2014) « Le déni des origines ? ou : comment tenir compte des contextes d’émigration dans l’étude de l’immigration » (communication orale), présenté à La Nuit des Sciences de l’Ecole normale supérieure de Paris, Paris.
  • Dia Hamidou (2014) « Présentation du livre Socialisation et violence. Violence de l’école, violence à l’école de Harouna Sy » (communication orale), présenté à Journée d’étude « Violences dans les systèmes d'éducation et de formation" organisée conjointement par le Groupe interdisciplinaire de recherche sur l’éducation et les savoirs (GIRES) et la Convergence des femmes universitaires pour le leadership féminin (Cofulef), Faculté des sciences de l’éducation et de la formation, Dakar.

  • Dia Hamidou (2014) « Migrations subsahariennes en France : des "villages multi-situés" », in Migrations et mutations de la société française, La Découverte, Paris : Marie Poinsot et Serge Weber, p. 139-146. (L'état des savoirs). ISBN : 978-2-7071-7711-7.
  • Dia Hamidou (2014) « Figures étudiantes sénégalaises à l'étranger : de la recherche de l'excellence transnationale au retour contraint dans la communauté », Hommes et migrations, 1307, p. 95-103.


  • Dia Hamidou (2014) « Comment les migrations internationales reconfigurent les relations entre conjoints et les identités conjugales au sein de couples sénégalais », Cahiers québécois de démographie, 43 (2), p. 375-398. DOI : 10.7202/1027983ar. http://id.erudit.org/iderudit/1027983ar.

  • Dia Hamidou (2014) « La capitalisation de la rente migratoire par les familles sénégalaises », in Questions de migrations et de santé en Afrique sub-saharienne, éd. par Yves Charbit et Teiko Mishima, Paris : Harmattan, p. 125-148. (Populations). ISBN : 978-2-343-04674-7.