Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > La prise en compte de l’approche genre au sein des stratégies, des politiques (...)

2015

La prise en compte de l’approche genre au sein des stratégies, des politiques et des programmes de développement dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Le cas de la Suède.

Thèse de SHS préparée par RABIER Serge sous la direction de CHARBIT Yves à l’université Paris Descartes, soutenue le 13/11/2015.

Résumé du projet de thèse

En étudiant le cas suédois parmi les pays européens qui apparaissent comme les plus grands contributeurs d’Aide Publique au Développement (sinon en volume, du moins en PNB/habitant) en même temps que parmi les plus avancés sur ces thématiques et qui semblent avoir le plus développé cette intégration du genre dans leur dispositif d’aide au développement, nous souhaitons déterminer en quoi l’égalité femmes-hommes comme socle fondamental a pu :

- Structurer la conception même et les caractéristiques de l’APD suédoise en amont,

- Devenir un déterminant clé de sa mise en œuvre dans les pays en développement,

- et donc évaluer cette approche :
• en terme d’efficacité de l’aide elle-même (perception du bailleur) dans le cadre de conférences de suivi de la Déclaration de Paris,
• en terme d’impact sur le processus de développement lui même (dans un ou deux pays récipiendaires) par l’analyse du genre dans la mise en œuvre et les réalisations des Cadres Stratégiques de Lutte contre la Pauvreté.

Il nous semblera pertinent d’insister dans notre travail sur les déterminants spécifiques tels que les conceptions, les références culturelles, historiques, sociologiques propres à la suède et le cas échéant en comparant avec d’autres cadres de référence (France, Union européenne) et ainsi bien identifier les éléments structurant pouvant faire de l’approche suédoise un modèle.

Dans le cadre de cette recherche, nous nous proposons de suivre le plan suivant :
(i) 1re Partie : Le paradigme du genre dans le contexte du développement
Expliciter ce que nous entendons par « l’approche genre » qui, au delà des difficultés sémantiques recouvre à la fois une diversité de concepts historiques et idéologiques, un objectif à la fois éthique et rationnel, et une méthodologie visant à questionner les représentations et les pratiques inégalitaires et introduire les conditions de changement de comportement (s)
(ii) 2e Partie : La contextualisation de l’approche suédoise
Faire une analyse critique des textes fondateurs, référencements, présupposés théoriques, historicité, facteurs d’influence dans l’environnement politique et socioculturel suédois. De ce point de vue, nous insisterons en particulier sur la composante « nationale » en tant qu’elle est profondément marquée par des traditions et des pratiques spécifiques sans nous limiter et pouvoir, le cas échéant, avoir recours à des exemples /comparaisons externes (ex de Union européenne qui reste fortement imprégnée d’une culture du compromis)
(iii) 3e Partie : les conditions de possibilité d’une modélisation de l’approche suédoise

Conditions endogènes : faire une analyse critique comparative des politiques conçues, planifiées, financées et mises en place ainsi que leur forme d’évaluation (méthodes de mesure et de suivi). Au niveau programmatique en particulier, nous souhaitons insister sur l’application des outils « genre » à toutes les étapes du cycle de projet à 2 secteurs particuliers : la santé et l’éducation dans 1-2 pays cibles de l’APD suédoise ainsi que les outils d’analyse des inégalités d’accessibilité et des potentialités.

Conditions exogènes : déterminer si 3 des tendances lourdes qui apparaissent de plus en plus menaçantes à savoir (a) les effets négatifs du changement climatique (b) la crise de la dette et (c) la mise en œuvre d’une taxe sur les transactions financière affectant l’agenda de l’APD suédoise seront des adjuvants ou non à l’imprégnation du genre dans ses politiques du développement et in fine seront ou non un frein ou un accélérateur à la progression du développement humain telle que la pays l’a dessiné jusqu’à aujourd’hui.

L’identification et l’analyse des facteurs endogènes et exogènes et leur mise en relation devront permettre de déterminer les réussites et les échecs de cette approche genre tant du point de vue du bailleur que de(s) pays récipiendaire(s) et in fine de présenter les conditions de possibilité d’une modélisation de l’approche suédoise.

Mots-Clés

Genre, aide au développement, santé, éducation, Suède.

Zone géographique

Suède .