Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > La production des ruptures de soins. Une anthropologie de l’expérience (...)

2013

La production des ruptures de soins. Une anthropologie de l’expérience ordinaire du suivi médical de l’infection à VIH à Kayes (Mali)

Séverine CARILLON

Thèse de antrhopologie le 29 novembre 2013 sous Véronique PETIT à l’université Paris Descartes.

Contact : severine.carillon chez gmail.com

Résumé de la thèse

Vivre avec le VIH sous traitement antirétroviral implique un suivi médical régulier et durable. Certaines personnes cessent néanmoins ce suivi pendant plusieurs mois, voire plusieurs années consécutives. Elles mettent ainsi en péril leur état de santé et le succès des traitements à venir. L’analyse compréhensive des ruptures de suivi médical élaborée dans cette thèse amène à en explorer les conditions de production et de reproduction. L’approche globale de ces ruptures permet de les réinscrire dans le contexte de vie des personnes vivant avec le VIH, dans le contexte relationnel de prescription des traitements et dans celui de l’organisation des soins. Cette recherche s’appuie sur un travail ethnographique réalisé en milieu hospitalier à Kayes, au Mali, à la fois auprès de personnes vivant avec le VIH ayant cessé le suivi médical de leur infection à un moment donné puis l’ayant repris, et de soignants impliqués dans la prise en charge de ces patients. Une anthropologie de l’expérience ordinaire du suivi médical des personnes vivant avec le VIH à Kayes est ainsi proposée. Elle conduit à montrer que les ruptures de suivi médical, analysées ici dans un contexte marqué par la pauvreté et l’avènement récent des traitements antirétroviraux, résultent d’un arbitrage entre une pluralité de normes et contraintes contradictoires. Ces ruptures de suivi sont symptomatiques de l’épreuve que constitue le travail de gestion du suivi médical mis en œuvre par les personnes vivant avec le VIH pour se rendre à l’hôpital ; des tensions que génèrent la question de l’observance dans la relation soignants-soignés et enfin, des dysfonctionnements de l’offre et de l’organisation des soins.

Mots-Clés

Infection à VIH, rupture de suivi médical, production sociale, Kayes (Mali), ethnographie, personnes vivant avec le VIH, soignants, relation de soin, organisation des soins.

Zone géographique

Mali, Kayes.

Publications relatives à la thèse