Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Les usages sociaux de la téléphonie mobile au Burkina Faso : adoption et (...)

2011

Les usages sociaux de la téléphonie mobile au Burkina Faso : adoption et réappropriation d’une machine à communiquer dans un milieu africain

Jacques NACOULMA

Thèse d"anthropologie soutenue par Jacques NACOULMA le 28 novembre 2011 sous la direction de Jean Copans à l’université Paris Descartes.

Contact : nacphil2 chez yahoo.fr

Résumé

Sous cet intitulé, nous voulons rendre compte de la généalogie des usages sociaux, le processus d’appropriation, l’élaboration du lien social, l’intégration des usages dans les rapports sociaux et la logique des usages sociaux de la téléphonie mobile des populations burkinabè. Pour ce faire, nous nous départirons de l’approche techniciste et des études de marketing pour aborder l’usage social comme un processus d’intermédiation. L’usager quant à lui devient un acteur, un citoyen et un client qui diffuse l’objet technique.
En quoi les usages sociaux de la téléphonie mobile au Burkina Faso contribuent-ils à l’élaboration ou à la redéfinition des formes de l’échange social ? Nous nous servons l’un et l’autre de la téléphonie mobile comment se fait-il que nos usages soient différents ? Telles sont les problématiques, telles sont également les nouveaux enjeux de notre étude.

Mots-Clés

Usages sociaux, téléphonie, Burkina Faso

Publications relatives à la thèse