Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Organisation et perception de l’espace en Imerina, Madagascar

2008

Organisation et perception de l’espace en Imerina, Madagascar

Nirinjaka RAMASINJATOVO

Thèse de discipline soutenue par Nirinjaka RAMASINJATOVO le 08 avril 2008 sous la direction de Frédéric SANDRON à l’université Paris Descartes.

Contact : rnirinjaka chez yahoo.fr

Résumé

Cette thèse a pour objectif d’analyser au niveau d’une zone rurale merina des Hautes Terres malgaches l’influence actuelle et l’évolution des marqueurs spatiaux d’identité merina sur l’organisation et la perception de l’espace, les relations sociales afférentes et les comportements qu’ils induisent.

Les marqueurs analysés ici sont la riziculture irriguée et la maison, celle des vivants et celle des morts : le tombeau. Nous montrons comment l’évolution du contexte socioéconomique et environnemental influe sur la place de ces marqueurs. Cette thèse offre par ailleurs une lecture culturelle des relations d’une population avec son environnement.

Mots-Clés

Organisation spatiale, perception, espace, aménagement, culture, riziculture, Merina, Madagascar.

Publications relatives à la thèse

  • Ramasinjatovo N., 2007, La dimension spatiale des comportements in Sandron F. et al., « Population et développement dans les Hautes Terres de Madagascar », L’Harmattan, Paris.
  • Ramasinjatovo N., 2006, « Diffusion spatiale de l’innovation », Travaux et Documents, n°9, Programme 4D, Université Catholique de Madagascar et Institut de Recherche pour le Développement, Antananarivo.