Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Pratiques langagières de migrants sénégalais entre Dakar et l’Italie

2012

Pratiques langagières de migrants sénégalais entre Dakar et l’Italie

Pratiche linguistiche di migranti senegalesi tra Dakar e l’Italia

Thèse de Anthropologie du langage soutenue par Giulia PIZZOLATO sous la direction de Cécile CANUT à l’université Paris Descartes le 10 juillet 2012.

Contact juiapizzo chez hotmail.com

Résumé du projet de thèse

Le projet de thèse consiste en une recherche qualitative sur les pratiques langagières et sur les rapports entre pratiques langagières et idéologies langagières de certains migrants sénégalais. Il s’agit de migrants résidents en Italie (3) ou rentrés (définitivement ou pas) au Sénégal après la migration en Italie (2). L’objectif de la recherche consiste en une description des dynamiques langagières en relation à la migration transnationale, à travers l’observation et l’analyse de la variation des usages et l’interprétation des représentations linguistiques. Le terrain s’est déroulé pendant 12 mois, en Italie et à Dakar (recherche multi sites). Elle a consisté en l’observation et l’enregistrement de conversations spontanées. Les conversations sont analysées (analyse du discours) et interprétées avec une attention particulière au contexte (contexte d’énonciation, contexte sociale, historique, politique…), en prenant en compte aspects formels de la langue, aspect lexicales et du contenu.

Mots-Clés

Pratiques langagières, migration, idéologies langagières .

Zone géographique

Sénégal, Italie.