Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Processus d’homogénéisation linguistique et instrumentalisation discursive : (...)

2011

Processus d’homogénéisation linguistique et instrumentalisation discursive : Le cas des Haalpulaar

El Hadji Abdou Aziz FATY

Thèse de Sciences du langage soutenue par El Hadji Abdou Aziz FATY le 23 septembre 2011 sous la direction de Cécile CANUT à l’université Paris Descartes.

Contact : azizfaty chez yahoo.fr

Résumé du projet de thèse

Dans le cadre de cette thèse, nous nous proposons d’étudier et d’analyser les discours et les pratiques langagières chez les Haalpulaar du Sénégal. Il s’agit de montrer que malgré les politiques d’homogénéisation mises en place à travers les discours des associations de défense de la langue et de la culture pulaar, des radios communautaires, d’intellectuels, et de militants, etc., la réalité du terrain quant à elle tend à l’hétérogénéité, à la pluralité. Il s’agit dès lors de faire une étude de croisement entre ces deux pôles discursifs (les discours instituants et les discours des locuteurs) afin de mettre en perspective le décalage. Du point de vue méthodologique, cette étude s’inscrit dans le cadre de l’anthropologie des pratiques langagières partant, adopte une approche multidisciplinaire. En effet, ce travail dépasse les cadres de la sociolinguistique traditionnelle en empruntant à d’autres disciplines comme l’histoire, l’anthropologie, la psychanalyse, l’analyse critique des discours, etc. des outils d’analyse susceptible de rendre compte de la complexité des discours sur les langues et des pratiques. Pour ce qui est de notre politique de terrain nous avons opté pour un terrain « multi-site » pour inscrire dans notre étude la dimension « mondialisation » et de la circulation des discours. Ce qui nous a permis, dans le cadre de l’analyse des discours homogénéisant recueillis, de procéder non seulement à leur mise en contexte en fonction des enjeux sociopolitiques, économiques etc., mais aussi de montrer leur ancrage dans des réseaux de discours comme ceux de la « bibliothèque coloniale » sur la langue et l’identité peule et ceux actuellement développés au sein des institutions internationales comme par exemple l’UNESCO, des ONG, autour de défense et protection des langues en danger.

Mots-Clés

Langues, paroles, identités, anthropologie des pratiques langagières, positionnements subjectifs, homogénéisation linguistique, Haalpulaar, pulaar, Sénégal.

Publications relatives à la thèse