Accueil > Formation > Doctorant au Ceped > Thèses soutenues > Stratégies et solidarités des femmes urbaines dans le secteur de la (...)

2012

Stratégies et solidarités des femmes urbaines dans le secteur de la microfinance au Sénégal : le cas de deux associations de microcrédit

Aminata SALL

Thèse de Sociologie et anthropologiesoutenue par Aminata SALL sous la direction de Denys CUCHE et Jean COPANS à l’université Paris Descartes.

Résumé du projet de thèse

L’économie informelle dans le Tiers Monde, et particulièrement les activités économiques des femmes à qui on destine des programmes de micro-crédit, sont très souvent analysées sous l’angle de la lutte contre la pauvreté. On semble se demander plus rarement si les pratiques associées à la lutte contre la pauvreté en général et au micro-crédit en particulier ne profitent pas aux institutions qui en font la promotion qu’aux femmes elles-mêmes, ce qui pose la question des objectifs poursuivis par les unes et par les autres. On soulève aussi plus rarement des questions sur les idéologies véhiculées par les discours et les pratiques associés au microcrédit ou sur les acteurs économiques et politiques qui les émettent et les véhiculent. La question de recherche posée est la suivante : comment les politiques de la microfinance articulées avec les politiques sociales en matière de financement et l’entrepreneuriat dans lesquelles s’insèrent les femmes contribuent – elles à modifier la position des femmes dans la structure de la reproduction sociale, et comment contribuent-elles à leur tour dans le développement de la microfinance ?

Mots-Clés

Genre, femme, économie informelle, microfinance, microcrédit.

Zone géographique

Dakar et Kolda (Sénégal).

Calendrier

2007 - 2012.