Accueil > Membres > Chercheurs associés > VERMOT Cécile

Chercheurs associés

VERMOT Cécile

Discipline : Sociologie

Statut : Jeune docteure associée

Organisme : CEPED

Équipe de recherche : Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement

Affectation géographique et adresse :
CEPED
45 rue des Saints-Pères
75006, Paris
Courriel : cecile.vermot chez ceped.org
Téléphone : +33 1 23 45 67 89

Docteure en sociologie, thèse soutenue le 22 février 2013 à l’université de Paris Descartes et l’Université Autonome de Barcelone

Titre de la thèse

La migration et les émotions. Les sentiments d’appartenance du genre et à la nation des migrants argentins à Miami et à Barcelone.

Recherches en cours

  • Recherche en cours avec Catherine Tourette Turgis : Le travail émotionnel chez les animateurs de prévention intervenant dans les lieux de rencontres et d’échanges sexuels

Cette recherche a pour but d’analyser le travail émotionnel effectuer par les acteurs de prévention auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) dans des milieux sensibles. Les HSH sont en majorité mariés et se définissent comme hétérosexuels. Ils se rencontrent dans des espaces ouverts afin de consommer du sexe (parkings, bois, aires d’autoroutes, toilettes publics, etc.). Ils ne se retrouvent pas dans les communications de prévention du VIH/IST pour homosexuels ou même hétérosexuels. Ils sont âgés de 18 à 90 ans, avec ou sans accès aux droits sociaux, à un logement ou à emploi. Ils sont dans le déni et émotionnellement très isolés. Ce sont des vrais HSH qu’il est difficile d’atteindre en dehors de la méthodologie du outreach work. Les résultats montrent que l’expression des émotions sont objet de même du travail (Soarse 2003) de prévention. Elles sont mobilisées et objectivés par des codages précis de la présentation de soi (Goffman, 1973) et des actions professionnelles (Jorro, 2002). Au cours de leur travail, la dissonance émotionnelle peut se produire. Les animateurs doivent exprimer des émotions normalisées par leur fonction tandis que le service de prévention délivré peut causer un sentiment de colère, le dégoût, la tristesse, etc. Les observations de terrain suggèrent l’importance des tâches de gestion et de l’organisation de l’action qui atténuent les effets négatifs que peuvent avoir ces dissonances et permettent de maintenir une relation de service centrée sur l’utilisateur.

Champs de recherche :

Émotions, migration, genre

Zones géographiques étudiées :

Argentine, Espagne, Etats-Unis.

Publications récentes :

2015


  • Vermot Cécile (2015) « Capturer une émotion qui ne s’énonce pas : trois interprétations de la honte », Terrains/Théorie, 2015 (2). http://teth.revues.org./224.

  • Vermot Cécile (2015) « Guilt: A gendered bond within the transnational family », Emotion, Space and Society, avril 27, Elsevier édition. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S175545861500016X.

2014

  • Vermot Cécile (2014) « Los sentimientos de pertenencia a la nación de los inmigrantes argentinos en Miami y Barcelona », Revista Onteaiken, 17, mai, p. 30-45.

Responsabilités Collectives :

23 juin 2016 : Encuentro sobre sensibilidades a principios del siglo XXI CIES-RELACES : http://estudiosociologicos.org/port..., Paris Diderot : Titre de la communication : Sexualidad, Emociones y Masculinidad : Una mirada desde una experiencia de outreach work

Avril/mai 2016 : Chercheure invitée à l’Université Nationale des Iles Salomon.

13 mars 2015 : animation d’une table ronde lors du festival « L’appel à la lune. La face cachée de l’exil au féminin ». Organisé par la compagnie Nawel Oulad au théâtre de verre.

Depuis 2013 Représentante internationale du réseau Européen de Sociologie des Emotions (RN11)

2012 Co-organisatrice du CoDoCE (Colloque des Doctorants du CEPED) : Faire dialoguer les disciplines dans une thèse en Sciences Humaines et Sociales, le 24 avril 2012, Université Paris Descartes – Sorbonne.

2009 - 2012 Représentante des doctorants du CEPED, Université Paris Descartes – Sorbonne.

2009 - 2012 Membre du groupe de travail « Doctorat » du CEPED, Université Paris Descartes – Sorbonne.

Organisation de la journée d’étude "Emotions et migrations", le 12 juin 2015, Université Paris Descartes.

Enseignements :

Depuis octobre 2016, Chargée de cours et chargée de recherche, Université Pierre et Marie Curie, Sorbonne Universités, faculté de médecine sous la direction du Pr Tourette-Turgis

Août 2015 : Chargée de cours Licence 3 : Anthropologie II ; Méthodologie : Réalisation d’un mémoire de recherche – Université Royale des Beaux Arts de Phnom Phen, Cambodge. Cours donnés dans le cadre du programme de l’Université des Moussons – double diplomation entre l’URBA et l’INALCO.

Sept 2014 - Juin 2015 Chargée de cours, Licence 1 : Initiation SHS, Sup’Biotech
Chargée de cours, Master 1, Méthodes ethnographiques, Université Paris Descartes - Sorbonne

Janv-Juin 2014 Chargée de cours (cours magistral plus travaux dirigés), Genre et développement, Licence 1 en Sciences Sociales, Université Paris Descartes – Sorbonne.

2010 - 2011 Chargée de TD, Ethnologie (dans le cadre d’une mission d’enseignement liée au contrat doctoral), Licence 1 en Sciences Sociales, Université Paris Descartes – Sorbonne.

2010 - 2011 Chargée de TD, Méthodologie : « Atelier TEVU (Terrains vus / terrains vécus) », (dans le cadre d’une mission d’enseignement liée au contrat doctoral), Licence et Master en Sciences Sociales, Université Paris Descartes – Sorbonne.