> Membres > Chercheurs, Enseignants-Chercheurs, Ingénieurs

Chercheurs, Enseignants-Chercheurs, Ingénieurs

LARZILLIÈRE Pénélope

Sociologue, Chargée de recherche HDR, IRD.

Axe de recherche : Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement

Affectation géographique et adresse :

CEPED
45 rue des Saints-Pères
75006 Paris
Courriel : penelope.larzilliere chez ird.fr

Recherches (en cours)

Champs de recherche :

Sociologie de l’engagement, parcours militants, circulation des normes politiques, art politique, circulations artistiques.

Les recherches de Pénélope Larzillière portent sur l’engagement politique et le militantisme, y compris les formes extrêmes, et sur les circulations idéologiques. Elle a étudié la circulation des normes politiques, en particulier dans le domaine sécurité et développement. Elle travaille également sur l’art politique et les circulations et engagements artistiques.
Menant des recherches de terrain au Proche-Orient et dans la diaspora en Europe, elle a effectué un post-doctorat Marie Curie (Union européenne) à l’Université de Warwick, a été chercheuse en accueil à l’Institut français du Proche-Orient à Amman, visiting fellow à l’Issam Fares Institute for Public Policy and International Affairs et affiliated fellow au Department of Sociology, Anthropology and Media Studies à l’université américaine de Beyrouth.
Après avoir été chargée de mission auprès de la direction scientifique de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme de 2010 à 2012, elle fait actuellement partie du comité de pilotage de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Elle est membre du comité de rédaction de la revue Socio et du conseil de rédaction de la revue Monde Commun.

Terrains de recherche :

Monde arabe et Moyen-Orient, Europe (France/Allemagne)

Animations scientifiques

Responsabilités de coordination et d’animation scientifique régulière

  • Représentante du Ceped auprès du GIS Institut du Genre
  • Responsable avec MICK Carola de l’axe 2 migrations-circulations-parcours du Ceped, 2012-2014

Responsabilités de coordination et d’animation scientifique

  • Responsable du programme de recherche Circulations et engagements artistiques (CEPED/FMSH), depuis 2017
  • Responsable de l’axe Justice, Injustice et émotions politiques (co-responsable : Jacobo Grajales), ANR Sortir de la Violence, depuis 2017
  • Co-responsable avec Danièle Joly du groupe de travail international « Women and violence in the MENA, with a gendered approach » International Panel on Exiting Violence (IPEV), depuis 2016.

Responsabilités institutionnelles hors du CEPED

  • Membre du comité de pilotage de l’Institut d’études de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman (IISMM-EHESS) depuis 2014
  • Chargée de mission à la direction scientifique de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH-Paris) 2010-2012

Encadrements pédagogiques, enseignements et administration de la recherche et/ou de l’enseignement universitaire

  • Séminaire de formation doctorale : Le décentrement du regard. Théories et pratiques Ecole Doctorale 180 –Cultures, Individus, Sociétés, Université Paris Descartes, 2016/2017 et 2017/2018.
  • Séminaire de formation doctorale, avec S. Boulay : Enquêter en terrain sensible, Ecole Doctorale 180 –Cultures, Individus, Sociétés Université Paris Descartes 2016/2017.
  • Séminaire à l’EHESS, avec P. Vasquez : Contestation et engagement politique : corps, émotions, convictions. 2015-2016
  • Encadrement de mémoires d’étudiant.e.s en master : masters 1 et 2 Populations et développement, Université Paris Descartes, master Pratiques de l’interdisciplinarité dans les sciences sociales, ENS-EHESS.
  • Direction de thèse à l’Ecole Doctorale 180 –Cultures, Individus, Sociétés, Université Paris Descartes.

Projets achevés

Publications récentes

2017

  • Larzillière Pénélope (2017) « Artistic testimony and engagement: Perspectives on political art in the Middle East » (communication orale), présenté à Norm Conflicts and Art Forms in (Un)Making of Publics, EHESS Paris.


  • Larzillière Pénélope (2017) « The Discourse of Security in Development Policies: A Genealogical Approach to ‘Security Sector Reform’ », Development Policy Review (septembre 15). DOI : 10.1111/dpr.12342. http://doi.wiley.com/10.1111/dpr.12342.
  • Larzillière Pénélope (2017) « Issues and controversies on artistic works on the iconography of ‘martyrdom’ Lebanon/Palestine » (Communication orale), présenté à Norm Conflicts and Art Forms in the (Un)Making of Publics II, EHESS Paris.
  • Larzillière Pénélope et Ramel Frédéric (2017) « Sécurité humaine : une généalogie politique », éd. par Benoît Durieux et Jean-Baptiste Jeangène-Wilmer, Dictionnaire de la guerre et de la paix.

  • Larzillière Pénélope (2017) « Réforme du Secteur de la Sécurité », éd. par Frédéric Ramel, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, et Benoît Durieux, Dictionnaire de la guerre et de la paix, Presses Universitaires de France. ISBN : 2-13-079803-9.

2016



  • Larzillière Pénélope (2016) Activism in Jordan, Londres : Zed Books Ltd, 248 p. ISBN : 1-78360-574-X. https://www.amazon.fr/Activism-Jordan-Penelope-Larzilliere/dp/178360574X.

  • Larzillière Pénélope (2016) « La «réforme du secteur de la sécurité» Généalogie critique du discours sécurité et développement », Revue Tiers Monde, 2-3/2016 (226-227), p. 147-170. http://www.revues.armand-colin.com/geographie/revue-tiers-monde/revue-tiers-monde-ndeg-226-227-2-32016/reforme-du-secteur-securite-genealogie-critique-du-discours-securite-developpeme-0.
  • Larzillière Pénélope (2016) « Compte-rendu de lecture : « Riva Kastoryano, Que faire du corps des jihadistes. Territoire et identités, Paris, Fayard, 2015 » », Revue française de science politique, n° 66/1, p. pp. 176-177.
  • Larzillière Pénélope (2016) « The application of rational choice theories to suicide attacks: a critical inquiry » (Communication orale), présenté à Violence and Control in Civil Wars - Violent State-Making Hamburger Institut für Sozialforschung, Hamburg.


  • Larzillière Pénélope (2016) « On suicide bombings: questioning rationalist models and logics of gender », International Review of Sociology (novembre 28), p. 1-18. DOI : 10.1080/03906701.2016.1259136. https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/03906701.2016.1259136.
  • Larzillière Pénélope (2016) « Sociologie de l'engagement politique. Contestation, émotions, convictions : perspectives décentrées », Habilitation à diriger des recherches, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.