> Membres > Jeunes chercheurs

Jeunes chercheurs

PRADO Helena

Anthropologue Post-doctorante à l’IFRIS

Axe de recherche : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de Genre au Sud

Affectation géographique et adresse :

Recherches (en cours)

Champs de recherche :

virus Zika, microcéphalie, santé maternelle, soins périnataux, biomédicalisation, représentations corps, santé publique, Public Health Emergency of International Concern (OMS), Brésil

Programme(s) de recherche en lien avec le CEPED

Zones géographiques étudiées :

Brésil

Publications récentes

  • Prado Helena (2018) « La pratique des affects face au stéréotype. Représentations discursives et expressions des affects des Nippo-Brésiliens », in (D) écrire les affects: enjeux et perspectives anthropologiques, éd. par L. Mariani et Carine Plancke, Éditions Petra, Paris, p. 215-242.
  • Prado Helena (2017) « L’épidémie du virus Zika au Brésil : un cas d’étude pour penser la santé globale », Communication orale présenté à École thématique interdisciplinaire « La mondialisation de la santé : savoirs, pratiques, politiques », octobre 25, EHESS, PSL - Marseille.

  • Prado Helena (2018) « L’exotisation des Nippo-Brésiliens : Apprentissage corporel et esthétique japonaise globalisée », Revue des Sciences Sociales, 59, p. 64-75. http://www.revue-des-sciences-sociales.com/.
    Résumé : Cet article traite d’un phénomène récent relatif aux processus d’identification culturelle des descendants d’immigrés japonais au Brésil dans une perspective anthropologique. Au cours des dernières années d’un terrain ethnographique réalisé à São Paulo entre 2007 et 2014, nous nous sommes intéressée à la façon dont les Nippo-Brésiliens s’approprient un imaginaire fondé sur les représentations globalisées d’une culture japonaise traditionnelle. Il s’agira en particulier d’appréhender ce que cet imaginaire induit en termes de changements de représentations et de techniques corporelles pour les descendants de Japonais de troisième génération. Nous appellerons « auto-exotisation » la manière dont les Nippo-Brésiliens « tirent profit » d’une identité nipponne revisitée. L’exemple de l’apprentissage des Arts du Zen et d’une esthétique japonaise permettra d’analyser l’expression de cette identification qui transite par la performance du corps et la mise en scène de l’altérité.

  • Prado Helena (2018) « Memories of the Zika virus epidemic in Brazil: risk perception and response strategies from an anthropological perspective » (poster), présenté à International Symposium on Zika Virus Research, Marseille. https://www.marseille-zika-symposium.org/.
    Résumé : This paper aims to present post-epidemic narratives about the spread of Zika virus occurred in Brazil between 2015 and 2016. The circulation of medical information and rumours during the epidemic led to an accumulation of scientific and lay knowledge by different actors (physicians from northern countries and southern countries, health community centre actors, pregnant women and women of childbearing age etc.). As such, it had influenced reproductive life and changed practices in some instances. I will present my first results based on an ethnographic field driven in September and October 2017 with women of childbearing age in São Paulo and Recife. The changes in reproductive life can be understood through the dual aspect of risk perception (and fear of severe outcome in new-born) and response strategies. Both aspects depend on women’s location, previous experience of vector-borne disease, social class, and access to health care and prenatal care (public or private). Consequently, I also intend to discuss how a global health emergency is perceived at a local level in a context of great medical uncertainty and after the proclaimed end of Zika virus epidemic.
  • Prado Helena (2016) « L'Autre Face. Dynamique des identifications culturelles et représentations du corps des Nippo-Brésiliens à São Paulo », Thèse, Paris : Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 323 p.

  • Prado Helena (2017) « Zika virus and congenital syndrome in Brazil: towards an end to the epidemic or a global health disaster? » (Communication orale), présenté à European Association of Social Anthropologists – Medical Anthropology Network Conference, Lisbonne. http://medanthlisbon2017.apantropologia.org/.

  • Prado Helena (2018) « O morango de Giulia », Microhistorias. Contando sobre a epidemia do Zika vírus a partir das antropologias feitas em Pernambuco. https://microhistorias.wixsite.com/microhistorias/single-post/2018/10/15/O-morango-de-Giulia.
  • Prado Helena (2018) « The tip of the iceberg. Zika epidemic and microcephaly risk: Global health emergency VS biopolitics and social inequalities regarding perinatal care in Brazil. », Communication orale présenté à Colloque annuel de l’Institut Francilien Recherche Innovation Société (IFRIS), janvier 18, Paris.

  • Prado Helena (2018) « Être étranger chez soi. Identité et altérité culturelles à l’ère de la mondialisation », in De l’art d’enseigner. Essais sur le travail de Plínio Prado, éd. par Viviane Horta, Thierry Briault, et Anne Spilak, Saint-Denis : Edilivre, p. 255-271. ISBN : 978-2-414-22861-4.
--- Exporter la sélection au format