Accueil > Publications & Ressources > Éditions du CEPED (1988-2011) > Les Clefs pour... > Appréhender la composition familiale des ménages dans le Enquêtes (...)

2008

Appréhender la composition familiale des ménages dans le Enquêtes Démographiques de Santé

Christine Tichit et Nicolas Robette

La famille est au cœur des problématiques sociodémographiques, sans qu’elle soit toujours bien définie en dehors des critères habituellement en usage dans la statistique publique. D’un point de vue statistique, la famille est au minimum appréhendée à partir de la composition du ménage. Or si le ménage est une unité de collecte pertinente dans le recensement d’une population, il donne une image tronquée de la réalité familiale, limitée au cercle des co-résidents et loin de correspondre à l’entourage familial effectif, au Nord et surtout au Sud. Faute de sources plus appropriées, notamment dans les pays en développement qui manquent de données démographiques, la composition du ménage reste cependant le principal indicateur familial.

Ce manuel propose une méthode de reconstitution de la composition familiale des ménages à partir de sources existantes et largement répandues dans les pays du Sud : les Enquêtes Démographiques et de Santé (EDS). Le fichier ménage des EDS n’est pas très fourni du point de vue des liens de parenté au chef de ménage, mais il recèle des informations supplémentaires qui renseignent indirectement sur la cohabitation et l’identification de noyaux familiaux secondaires. Cette approche enrichit non seulement l’analyse des ménages, mais aussi l’analyse des positions individuelles en précisant en particulier le statut résidentiel des enquêtés au sein du ménage.

Un exemple appliqué portant sur l’évolution de la composition familiale des ménages est proposé en fin d’ouvrage à partir des EDS menées au Cameroun.

Christine TICHIT, démographe, est chargée de recherche, membre du laboratoire ALISS - Inra, UR 1303, F-94205 Ivry-sur-Seine, France (Alimentation et Sciences Sociales), et chercheure associée à l’Ined. Après avoir mené plusieurs recherches sur la famille en Afrique, ses travaux portent actuellement sur la socialisation alimentaire familiale en France et sur les pratiques alimentaires des migrants subsahariens.

En collaboration avec Nicolas ROBETTE, doctorant en démographie à l’Université Paris 1 - Idup. Il est actuellement accueilli à l’Institut National d’Études Démographiques (Ined) dans l’unité 6 « Mobilité, logement et entourage ». Ses recherches portent sur les espaces de vie individuels et l’analyse exploratoire des parcours de vie.

A English version of this book is available: see Understanding the family composition of households in Demographic and Health Surveys.