Accueil > Publications & Ressources > Éditions du CEPED (1988-2011) > Les Clefs pour... > Explorer et décrire les parcours de vie : les typologies de trajectoires

2011

Explorer et décrire les parcours de vie : les typologies de trajectoires

Nicolas Robette

Depuis les années 1980, l’étude des parcours de vie individuels (life course analysis) a pris une ampleur considérable dans le champ des sciences sociales. Les collectes longitudinales micro-individuelles se sont développées, principalement sous la forme de panels et suivis démographiques, ou d’enquêtes rétrospectives voire biographiques, en France comme en Afrique. Parallèlement à cette multiplication des données disponibles, la méthodologie statistique a connu de profondes évolutions. L’analyse des biographies (event-history analysis) s’est rapidement imposée comme l’approche dominante : il s’agit de modéliser la durée des situations ou le risque d’occurrence des événements, dans une perspective explicative.

Cependant, ces dernières années ont vu la diffusion d’un large corpus de méthodes exploratoires, au sein desquelles l’appariement optimal (optimal matching) occupe une place centrale. L’objectif principal de ces méthodes est d’identifier − dans la diversité des séquences individuelles − les régularités, les ressemblances entre les parcours, et éventuellement de construire des typologies de « parcours-types ». Elles constituent donc un moyen de décrire mais aussi de mieux comprendre les caractéristiques qui structurent les biographies des individus.

Ce manuel présente un panorama des principales méthodes d’exploration des parcours, leurs fondements et leurs modalités d’utilisation, leurs atouts et leurs faiblesses, illustré par un exemple – détaillé pas à pas − d’analyse de carrières professionnelles. Il a pour finalité de contribuer à populariser ces techniques, à la fois puissantes et robustes, en les démystifiant et en fournissant aux chercheurs un guide pratique pour leur mise en œuvre.

Nicolas ROBETTE est Maître de Conférences en démographie à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, chercheur au laboratoire Printemps (CNRS-UMR8085) et associé à l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED). Ses travaux portent sur les méthodes quantitatives en sciences sociales - dont l’analyse de séquences -, sur l’analyse des parcours de vie (itinéraires des jeunes adultes, transmission intergénérationnelle, liens entre pratiques et perceptions...), ainsi que sur la mobilité spatiale et les espaces de vie individuels.

Robette Nicolas (2011). Explorer et décrire les parcours de vie  : les typologies de trajectoires, collection « Les Clefs pour... », CEPED, Paris, ISBN: 978-2-87762-184-7, RIS, BibTeX.