Accueil > Publications & Ressources > Éditions du CEPED (1988-2011) > Rencontres > Les relations intergénérationnelles en Afrique. Approche plurielle

2007

Les relations intergénérationnelles en Afrique. Approche plurielle

PHILIPPE ANTOINE

La famille est au cœur des transformations économiques et sociales en cours en Afrique. Elle demeure encore, en milieu rural, à la fois le lieu de la reproduction démographique et sociale et le lieu de la production économique. En ville, les stratégies de survie conduisent dans certains cas à un repli sur l’unité familiale restreinte, dans d’autres vers la constitution de ménages étendus multigénérationnels.

Les relations entre générations sont un des révélateurs de ces mutations. Les personnes âgées, relativement peu nombreuses, occupent une place qui reste prééminente dans la plupart des sociétés africaines. L’accès à la terre ou le mariage, processus souvent inter-dépendants, relèvent de leur « autorité », mais ce pouvoir leur est de plus en plus contesté. Faute de systèmes de protection sociale efficients, le travail des aînés demeure une nécessité. Les transferts entre générations prennent diverses formes et obéissent à des modalités différentes suivant les sociétés.

Cet ouvrage donne un premier aperçu de la diversité des relations intergénérationnelles et de leurs évolutions en Afrique. À partir d’études de cas réalisées dans différents pays (Côte d’Ivoire, Burkina-Faso, Mali, Sénégal, Madagascar, Maroc, Kenya, etc.), plusieurs aspects sont abordés : les conditions de vie et la place des personnes âgées, les transferts intergénérationnels, l’effritement du contrôle du mariage par les aînés, l’évolution des modes de dévolution des terres et les rapports entre générations. Douze auteurs, de disciplines diverses (anthropologie, sociologie, démographie, économie…) et de générations différentes, ont contribué à cet ouvrage.

Philippe ANTOINE, démographe, directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), travaille à l’unité de recherche DIAL (Développement, Institutions et Analyse de Long terme). Depuis plusieurs années, il conduit des recherches sur les transformations de la famille dans différentes capitales en Afrique.