Accueil > Publications & Ressources > Working Papers du CEPED > D’une crise à l’autre et d’un retour à l’autre : les Palestiniens du Pérou entre (...)

2012 • 24

D’une crise à l’autre et d’un retour à l’autre : les Palestiniens du Pérou entre le pays d’accueil et le pays d’origine

Denys Cuche

Résumé

Depuis la fin du XIXe siècle, des Palestiniens immigrent en Amérique latine et, en particulier, au Pérou. Cette migration, qui n’a jamais cessé et qui est surtout le fait de chrétiens, s’explique par une succession de crises en Palestine qui ont débuté sous l’Empire ottoman et qui se sont considérablement aggravées avec la partition de la Palestine. Depuis la création de l’État d’Israël, le retour des émigrants palestiniens dans leur pays d’origine est devenu quasiment impossible. Après les Accords d’Oslo, cependant, certains Palestiniens du Pérou ont cru pouvoir enfin rentrer en Palestine et échapper ainsi à la grave crise économique et politique que connaissait alors le Pérou. Mais la reprise du conflit armé a obligé la plupart de ceux qui étaient rentrés à prendre la décision du retour au Pérou, pays qu’ils considèrent comme leur seconde patrie.

Mots clés

Crise, migration, retour, Palestiniens, Pérou, Palestine, Accords d’Oslo.

Working Paper 24
Working Paper 24
PDF - 486.2 ko