Accueil > Publications & Ressources > Working Papers du CEPED > La parenté, le marché et l’État face à l’aversion pour les filles en (...)

2010 • 08

La parenté, le marché et l’État face à l’aversion pour les filles en Asie

Christophe Z Guilmoto

Résumé

Les discriminations de genre prennent des traits singuliers en Asie où elles se sont traduites au cours du XXe siècle par des déséquilibres démographiques conséquents entre populations masculines et féminines. L’émergence récente de l’avortement sexo-sélectif comme nouvelle méthode pour éviter des naissances féminines non désirées a entraîné une détérioration rapide du sex ratio de la population juvénile, avec une proportion croissante des garçons dans les générations nées depuis 1990. À l’aide de micro-données du recensement, le présent article trace les contours géographiques spécifiques à la discrimination entre les sexes en Chine et en Inde, faisant notamment apparaître comment la carte des sex ratio reflète des variations interrégionales accentuées dans chacun de ces deux pays. Alors que l’Inde suit un modèle spatial centré autour de quelques régions identifiables, la carte de la Chine renvoie à une situation bien plus segmentée, caractérisée par des disparités locales prononcées et un risque de sous-déclaration. L’article étudie également le rôle des trois principales instances des comportements démographiques – les systèmes de parenté, les forces du marché et les actions gouvernementales – dans la situation actuelle et pour les scénarios futurs de la masculinisation démographique de ces pays.

English title

The role of kinship, market and governments in the aversion to girls in Asia.

Abstract

Gender discrimination assumes singular demographic features in Asia where it has translated during the 20th century into significant sex imbalances between male and female populations. The recent emergence of sex selective abortions as a new technique to avoid unwanted female births has resulted in a rapid deterioration in the sex ratio of the child population, with a growing proportions of boys among the generations born since 1990. Using micro-level census data, the present paper underlines the specific geographic contours of gender discrimination in both China and India, showing in particular how sex ratio maps reflect profound regional variations within each country. While India follows clear-cut spatial patterns centred on a few identifiable regions, East China’s map corresponds to a much more segmented situation characterized by pronounced local disparities and potential underreporting. The paper also explores the role of the three main actors of demographic changes –kinship systems, market forces and government actions– in the current situation and in the future scenarios of demographic masculinization in these countries.

Working Paper 8
Working Paper 8
PDF - 592.2 ko