Accueil > Publications & Ressources > Working Papers du CEPED > Les immigrés subsahariens face au VIH : des situations contrastées

2012 • 23

Les immigrés subsahariens face au VIH : des situations contrastées

Annabel Desgrées du Loû, Éva Lelièvre, Maider Couillet, France Lert pour le groupe PARCOURS

Résumé

Les « immigrés africains » ne constituent pas un bloc homogène, et les conséquences de l’infection VIH/Sida sur la vie des personnes nées en Afrique et vivant aujourd’hui en France dépendent largement des conditions sociales, économiques, administratives dans lesquelles elles sont arrivées puis ont vécu en France. Dans une recherche exploratoire pour mettre en place l’étude PARCOURS (Parcours de vie, VIH/Sida et hépatite B chez les migrants subsahariens vivant en Ile de France, projet ANRS 2010-2013), nous avons cherché à décrire les grandes lignes de cette diversité de situations.

Nous présentons ici les résultats de cette phase exploratoire : nous résumons ce que l’on peut connaître de la population des immigrés africains vivant en France à partir des données démographiques existantes. Nous montrons ensuite, à partir de douze entretiens biographiques réalisés auprès de patients vivant avec le VIH, nés dans un pays d’Afrique subsaharienne et suivis dans trois services hospitaliers d’Ile de France, comment trois grands types de profils se dégagent selon le moment où l’on a appris son infection dans la trajectoire migratoire.

Mots clés

Migrants africains, VIH/Sida, trajectoire de vie, approche biographique, dépistage

Abstract

"African migrants" do not form a homogeneous group and the consequences of HIV/AIDS infection on the lives of persons born in Africa and now living in France depend to a large extent on the social, economic and administrative conditions they experience at the time of their arrival and during their stay in the country. To explore this diversity of situations, we begin with a brief description, based on existing demographic data, of the population of African migrants living in France.

Then, using the life event histories of twelve patients born in sub-Saharan Africa, living with HIV and followed by three hospitals in the Paris region, we show that three main types of profiles can be defined, depending on the stage in the migration trajectory when the migrants discover their HIV infection.

Key Words

African migrants, HIV/Aids, life course, life-event history approach, HIV-testing

Working Paper 23
Working Paper 23
PDF - 247.8 ko