Accueil > Références bibliographiques

Publications des membres du Ceped

2015


  • Adjamabgo Agnès, Guillaume Agnès, Bakass Fatima et Équipe ECAF (2015) Femmes et hommes face aux grossesses non prévues au Maroc et au Sénégal, Working Papers du CEPED (31), Paris : CEPED, 26 p. http://www.ceped.org/wp.
    Résumé : Cet article étudie la manière dont les femmes ou les couples gèrent les grossesses non prévues dans les capitales du Maroc et du Sénégal (Rabat et Dakar), deux pays soumis à des règles strictes en matière de sexualité des célibataires. Nous analysons les logiques sociales et individuelles qui prévalent à l'annonce d'une grossesse inattendue et la manière dont se prennent les décisions qui vont aboutir à la poursuite de cette grossesse ou à son interruption. Nous nous basons sur des données qualitatives tirées d'un programme financé par l'Union Européenne entre 2005 et 2009, sur l'usage de la contraception d'urgence dans les villes africaines. Nos résultats montrent qu'en dépit de programmes de planification familiale plus performants dans leur pays, les femmes de Rabat vivent leur entrée en sexualité dans des conditions difficiles. Si à Dakar la chasteté avant le mariage est prônée, le non-respect de cette règle entraîne des sanctions beaucoup moins sévères qu'au Maroc. Le choix de l'avortement en cas de grossesse non prévue évolue avec le cycle de vie des individus et selon le stade de la relation. Une pratique envisageable à un moment donné, ne l'est plus forcément à d'autres moments de la relation. Enfin, dans les deux villes, nos données révèlent une forte implication des familles dans la gestion de la formation des couples et de leur fécondité. Cette tendance apparaît cependant plus exacerbée au Maroc où les familles se mobilisent parfois âprement pour obliger ou interdire un avortement.
    Mots-clés : Amérique latine, AVORTEMENT, barrière d‘accès, CONTRACEPTION, homme, prévention.

2014

  • Adjamagbo Agnès, Antoine Philippe, Toudéka Marie-Reine et Kpadonou Norbert (2014) « Mise en couple et devenir des unions : comparaison de deux capitales ouest-africaines, Cotonou et Lomé » (communication orale), présenté à Trajectoires et âges de la vie (XVIIIe Colloque International de l’AIDELF), Bari.

  • Antoine Philippe et Ba Gning Sadio (2014) « Les personnes âgées au Sénégal : accueillants ou accueillis ? », in Les personnes les plus âgées en Afrique. Santé et inclusion sociale, éd. par Alfred Inis Ndiaye et Maymouna Ba, Dakar : Crepos, p. 99-115. http://www.healthinc.eu/PDF/Health_inc_%20FrancoBook.pdf.
  • Antoine Philippe et Béguy Donatien (2014) « Évolution des conditions économiques, mariage et constitution de la famille à Dakar et Lomé », in Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux, éd. par Richard Marcoux et Philippe Antoine, Québec : Presses de l’Université du Québec, p. 83-107.

  • Antoine Philippe, Fall Abdou Salam et Diagne Khadidiatou (2014) « De la maison de l’Amiral au Camp Jeremy. 25 ans de relations partenariales à Dakar. », in Expériences du partenariat au Sud : le regard des sciences sociales, éd. par Laurent Vidal, Marseille : IRD Editions, p. 19-35. (Colloques et séminaires). ISBN : 978-2-7099-1835-0.
  • Antoine Philippe et Marcoux Richard (2014) « Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux en Afrique : un état des lieux », in Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux, éd. par Richard Marcoux et Philippe Antoine, Québec : Presses de l’Université du Québec, p. 1-18.
  • Becquet Valentine (2014) « Birth masculinity in Viet Nam: from gender inequality to prenatal sex selection » (communication orale), présenté à The 6th Southeast Asia Update, UvA, KITLV, IIAS, IISG, Amsterdam (Pays-Bas).


  • Bekelynck Anne (2014) « Les entreprises privées, une opportunité pour la prévention et la prise en charge du virus de l’hépatite B (VHB) en Côte d’Ivoire, dans le sillage du VIH ? », Bulletin de la Société de pathologie exotique (novembre 18), p. 1-6. DOI : 10.1007/s13149-014-0402-5. http://link.springer.com/10.1007/s13149-014-0402-5.
    Résumé : En Côte d’Ivoire, les défis que présente actuellement la lutte contre le virus des hépatites B (VHB) rappellent ceux du VIH/sida il y a une quinzaine d’années: forte prévalence (8–10 %), méconnaissance de la maladie et coûts de la prise en charge extrêmement élevés. Si certaines entreprises privées ont joué un rôle décisif dans l’accès aux traitements du VIH/sida, elles représentent encore aujourd’hui l’un des rares lieux où sont proposés des services de dépistage, de vaccination et de traitement pour le VHB. Le VIH/sida a ouvert une « brèche » pour d’autres pathologies, en développant le « marché » de la santé au sein des entreprises. Or, la faible mobilisation collective autour du VHB, tant internationale que nationale, les empêche, pour l’instant, de devenir un levier d’appui vers un accès universel au dépistage et au traitement et les maintient dans une position de vecteur d’un système de santé à double vitesse.
    Mots-clés : Côte d'Ivoire, entreprises privées, mobilisation collective, VHB, VIH/sida.


  • Bekelynck Anne (2014) « Le rôle des entreprises privées dans la lutte contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire : des vecteurs d’une utopie sociale aux partenaires d’une action publique », Lien social et Politiques, 72, p. 129-149. DOI : 10.7202/1027210ar. http://www.lsp.inrs.ca/spip.php?rubrique158.
    Résumé : En Côte d’Ivoire, certaines grandes entreprises privées ont mis sur pied, dès la fin des années 1990, des programmes d’accès aux traitements antirétroviraux (ARV) pour leurs salariés. L’article se propose d’analyser les frontières de la politisation de ces initiatives privées dans la lutte contre le VIH/sida. Si la prise en charge de la santé des travailleurs par les entreprises privées n’est pas nouvelle en Afrique, le VIH/sida a introduit une rupture. L’intervention massive de la coopération internationale autour de cette épidémie a enjoint aux États d’intégrer de manière inédite le secteur privé dans les politiques nationales, tout en créant un « marché du sida » local, et en procurant un fort écho médiatique à des entreprises soucieuses de développer leur capital symbolique. Si les entreprises privées ont pu jouer un rôle décisif dans la promotion de l’« utopie » de l’accès aux ARV dans le Sud aux débuts de l’épidémie, leur inclusion inédite au sein d’une action publique a dilué leur rôle et leur pouvoir de transgression sociale.
    Mots-clés : Côte d'Ivoire.

  • Benavides Martin, León Juan et Etesse Manuel (2014) Desigualdades educativas y segregación en el sistema educativo peruano Una mirada comparativa de las pruebas PISA 2000 y 2009, Avances de Investigación (15), Lima : GRADE, 70 p. (Educación y aprendizajes). http://www.grade.org.pe/wp-content/uploads/AI15.pdf.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Trois ans après les émeutes de la place Tahrir, où va l'Egypte ? »TV5 Monde. http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Egypte-2014/p-27334-Egypte-que-reste-t-il-du-printemps-2011-.htm.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Les Egyptiens sont las du chaos et du marasme économique »RFI. http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140114-egyptiens-chaos-marasme-economique-referendum-armee-oui-constitution.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Egypte : retour à l'ère Moubarak ? », Débat du jour, RFI. http://www.rfi.fr/emission/20140115-egypte-retour-ere-moubarak.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Egypte : les 3 ans de la Révolution et la nouvelle constitution »Radio Orient. http://www.radioorient.com/podcasts/sans-transition-104/.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « The Rights of Citizens in the New Egyptian Constitution » (communication orale), présenté à Arab Citizenship in the New Political Era (Université Mohammed V), Rabat.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Pluralisme et diversité identitaire », Afkar/Idées, 41, p. 28-30. http://www.afkar-ideas.com/fr/article/?id=5398.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « La constitution de 2014 est-elle révolutionnaire ? » (communication orale), présenté à Les apports du constitutionnalisme égyptien (Université de Nanterre), Nanterre.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Transitional or Vengeful Justice? The Failure of Transitional Justice Mechanisms in Egypt in the Post-Revolution Transition Processes » (communication orale), présenté à Conférence Whither the Arab World? Revisiting Democratic Transition Theory (KFAS‐Sciences Po), Paris.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Egypte : Retour à un régime présidentiel ? », Orient XXI, octobre 08. http://orientxxi.info/magazine/egypte-retour-a-un-regime,0715.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Le statut de la femme dans l’Egypte post-révolutionnaire » (communication orale), présenté à Recherches actuelles sur le genre dans le monde arabo-musulman et en France (CEAOC, Université Sorbonne nouvelle, Laboratoire d'anthropologie sociale), Paris.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Constituent Processes and the Role of State Powers in the Transitions in North Africa » (communication orale), présenté à Arab Transitions in Comparative Perspective: Building Democracies in light of International Experiences (European Institute of the Mediterranean et Arab Center for Research and Policy Studies), Barcelone.

  • Bernard-Maugiron Nathalie et El Chazli Karim (2014) « Egypte : une justice politisée et sans contrôle. Moubarak blanchi, Morsi inculpé », Orient XXI, février 25. http://orientxxi.info/magazine/egypte-une-justice-politisee-et,0522.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Courts and Reform of Personal Status Law in Egypt : Access to Judicial Divorce for Injury and Polygamy », in Adjudicating Family Law in Muslim Courts, éd. par Elisa Guinchi, Londres et New York : Routledge, p. 106-120.
  • Bonnet Doris (2014) « Adopter un enfant dans le contexte de l’Assistance médicale à la procréation en Afrique subsaharienne », Cahiers d'études africaines, LIV ((3) 215), p. 769-786.
    Résumé : Des enquêtes ethnographiques réalisées en 2011 et 2012 dans un centre de fertilité camerounais avaient pour but de recueillir l’expérience de couples stériles ayant recours à l’assistance médicale à la procréation. Une partie du questionnaire a été consacrée à la place de l’adoption et du fosterage (ou confiage) au sein des couples inféconds, ces procédures étant souvent présentées comme une alternative à l’infécondité. L’enquête révèle que les couples ont des avis relativement critiques à l’égard des pratiques d’adoption et même du fosterage, pourtant socialement très ancré. Ils vivent ces alternatives avec de nombreuses questions sur les origines de l’enfant dans le cas de l’adoption, et sur les nouvelles formes de parentalité dans le cas du fosterage. Cependant, malgré ces critiques, les couples respectent la pratique du fosterage pour maintenir un lien de transmission et de solidarité avec le lignage. En fait, le recours à l’assistance médicale à la procréation n’annule pas, malgré ces critiques, une volonté simultanée d’adopter et surtout une acceptation du fosterage.
    Mots-clés : adoption, assistance médicale à la procréation, couple, fosterage, Infécondité.


  • Bonnet Doris et Duchesne Véronique (2014) « Migrer pour procréer : histoires de couples africains », Cahiers du Genre, 56 (1), p. 41-58. DOI : 10.3917/cdge.056.0041. http://www.cairn.info/revue-cahiers-du-genre-2014-1-page-41.htm.

  • Borda Carulla Susana, Brochard Marie et Charbit Yves, ss la dir. de (2014) Faire dialoguer les disciplines en sciences humaines et sociales. Épistémologie et études de cas, L'Harmattan, 152 p. ISBN : ISBN: 978-2-343-02368-7.
    Résumé : Le dialogue entre disciplines s'impose de plus en plus au sein de toute recherche en Sciences Humaines et Sociales (SHS). Cela se joue dans l'emprunt de problématiques et dans le choix des méthodologies. Comment s'assurer que ce dialogue soit fécond ? Au sein de cet ouvrage, les différents auteurs illustrent, à travers des exemples concrets, la manière dont se structure le dialogue entre disciplines au sein de leur recherche.

  • Boulay Sébastien (2014) « Habiter ou ‘faire avec’ le sable. Domestiquer l’espace et la matière en contexte saharien », Techniques & culture, 61, p. 78-101. http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100269950&fa=details.

  • Boulay Sébastien (2014) « Poétique et politique de la migration au Sahara occidental. Les 'â’idîn : repentants, migrants ou ralliés ? », in La migration prise aux mots. Mise en récits et en images des migrations transafricaines, éd. par Cécile Canut et Catherine Mazauric, Paris : Le Cavalier bleu, p. 91-110. ISBN : 978-2-84670-539-4.

  • Boulay Sébastien (2014) « Le terrain comme chantier de l’anthropologue : exemples d’enquêtes ethnographiques menées dans l’ouest du Sahara », in Travailler ensemble ? Des disciplines aux sciences sociales, éd. par C. Chevandier, Mont-Saint-Aignan : Presses universitaires de Rouen et du Havre, p. 155-167. ISBN : 979-10-240-0097-8.

  • Boulay Sébastien et Gélard Marie-Luce (2014) « Vivre le sable : une introduction  », Techniques & culture, 61, p. 12-29. http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100269950&fa=details.

  • Boulay Sébastien et Gélard Marie-Luce, ss la dir. de (2014) « Vivre le sable ! Corps, matière et sociétés », Techniques & culture, 61, 305 p. http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100269950&fa=details.
    Résumé : Le sable, matière naturelle environnante… et parfois envahissante, n'a jamais vraiment été questionné par les sciences sociales dans ses dimensions socio-techniques, culturelles et symboliques, et en particulier dans les sociétés du désert, d'hier et d’aujourd’hui, peut-être du fait précisément de l’évidence de sa présence. Pourtant, les propriétés physico-chimiques de cette matière impliquent forcément un rapport singulier entre les individus et leur environnement, qu’il soit ou non médiatisé par des artefacts. Solide, pulvérulent ou encore liquide, cette matière à la plasticité remarquable invite depuis toujours les sociétés à inventer toute une palette de rituels domestiques, de pratiques thérapeutiques, de critères de confort, de procès de fabrication d’objets, mais aussi de techniques d’orientation que ce numéro de Techniques & Culture propose d’explorer, en croisant les points de vue de chercheurs appartenant à différentes disciplines, allant de l’anthropologie et l’archéologie à la physique des solides et à la zoologie, en passant par la géographie et la linguistique...

  • Canut Cécile et Mazauric Catherine, ss la dir. de (2014) La migration prise aux mots : mise en récits et en images des migrations transafricaines, Paris : Le Cavalier Bleu, 288 p. (Mobilisations). ISBN : 978-2-84670-539-4.

  • Charmillot Maryvonne, Bonnet Doris et Duchesne Véronique (2014) « « Parlons-en ! ». Enjeux de restitution à propos de l’infertilité et de l’assistance médicale à la procréation dans le contexte de la mondialisation », Sociologie(s) [En ligne] (juin 24). (La restitution des savoirs). http://sociologies.revues.org/4753.
    Résumé : Les auteures de cette contribution analysent les enjeux de restitution en santé de la reproduction dans le contexte de la mondialisation. Elles distinguent, d’une part, la conception d’inspiration positiviste inscrite dans le canevas de recherche de l’institution de financement. D’autre part, la conception attachée à leur posture épistémologique compréhensive, orientée vers le « souci d’autrui » et la reconnaissance des situations d’incertitude physique, relationnelle, sociale, vécues par des femmes, des hommes, des couples confrontés à l’infertilité dans des contextes africains et de migration. À partir d'exemples de différentes formes de « restitution » produites en cours de recherche, elles plaident en faveur d’une justice sanitaire en relayant l’une des demandes sociales qui leur a été adressée sur leur terrain : « Parlez-en ! ».
    Mots-clés : ANTHROPOLOGIE, demande sociale, Infécondité, migration, restitution.
  • Dah Ter Tiero Elias, Larmarange Joseph, Guiard Schmid Jean-Baptiste, Orne-Gliemann Joanna et Becquet Renaud (2014) « Facteurs associés à la non utilisation du condom lors des derniers rapports homo et hétérosexuel chez des HSH à Ouagadougou, Burkina Faso » (communication orale n°SO7.2), présenté à 7e Conférence Internationale Francophone sur le VIH et les Hépatites (AFRAVIH), Montpellier.
    Résumé : Introduction L’utilisation du condom est l’une des mesures conseillée auprès des populations pour lutter contre l’acquisition ou la transmission sexuelle du VIH. Notre recherche avait pour but de déterminer les facteurs associés à la non utilisation du condom chez des HSH de Ouagadougou au Burkina Faso. Méthodes Une étude transversale autorisée par le comité d’éthique a été conduite d’avril à septembre 2013, auprès d’un échantillon constitué de HSH qui résidaient à Ouagadougou, recrutés par la technique de « boule de neige », âgés d’au moins 18 ans et acceptant de participer à l’étude. Les données ont été recueillies par un questionnaire administré en face à face par deux enquêteurs formés. La recherche de facteurs associés s’est faite par régression logistique. Résultats Après les analyses univariée au seuil conservateur de 20%, et multivarié au seuil de 5%, la connaissance du statut sérologique du dernier partenaire sexuel est associée à la non utilisation du préservatif lors du dernier rapport homosexuel ajustée sur l’âge de l’enquêté, l’âge du dernier partenaire sexuel, le pôle d’activité sexuelle lors des douze derniers mois. Concernant le dernier rapport hétérosexuel, seule la qualification donnée par l’enquêté à la dernière partenaire sexuelle est associée à la non utilisation du préservatif en analyse univariée au seuil de 20%. Conclusion L’analyse des facteurs associés à la non utilisation du condom est nécessaire pour la définition et l’élaboration d’intervention à l’endroit des HSH.

  • Desgrées du Loû Annabel (2014) « Les immigrés face au VIH », Questions de Santé Publique, 24, p. 4. http://www.iresp.net/communication/publication-dun-bulletin-trimestriel-de-4-pages/.
  • Desgrées du Loû Annabel (2014) « Conjugalité en Afrique. Au delà de la sexualité, les leçons d'une épidémie », Etudes, 4202, février, p. 21-31.

  • Desgrées du Loû Annabel, Pannetier Julie, Ravalihasy Andrainolo, Gosselin Anne, Rodary Elise, Bajos Nathalie, Lydié Nathalie, Dray-Spira Rosemary et Lert France (2014) « Expériences de précarité chez des migrants subsahariens en France suivis pour une infection VIH, une hépatite B ou consultant en médecine générale – Enquête PARCOURS » (communication orale), présenté à AFRAVIH - 7ème Conférence Internationale Francophone, Montpellier, France. www.vih2014.org.

  • Dia Hamidou (2014) « Migrations subsahariennes en France : des "villages multi-situés"  », in Migrations et mutations de la société française, La Découverte, Paris : Marie Poinsot et Serge Weber, p. 139-146. (L'état des savoirs). ISBN : 978-2-7071-7711-7.
  • Dia Hamidou (2014) « Règles de parenté et parenté pratique dans un village multisitué sénégalais. Retour sur l’enquête » (communication orale), présenté à Journée scientifique Pôle Suds « Familles à distance, familles à temps partiel Nord/Sud », INED, Paris.
  • Dia Hamidou (2014) « Comment les arabophones contribuent à redessiner la carte universitaire sénégalaise  » (communication orale), présenté à 3èmes rencontres des études africaines de Bordeaux "L'Afrique des/en réseaux", Bordeaux.
  • Dia Hamidou (2014) « Le déni des origines ? ou : comment tenir compte des contextes d’émigration dans l’étude de l’immigration » (communication orale), présenté à La Nuit des Sciences de l’Ecole normale supérieure de Paris , Paris.
  • Dia Hamidou (2014) « Présentation du livre Socialisation et violence. Violence de l’école, violence à l’école de Harouna Sy » (communication orale), présenté à Journée d’étude « Violences dans les systèmes d'éducation et de formation" organisée conjointement par le Groupe interdisciplinaire de recherche sur l’éducation et les savoirs (GIRES) et la Convergence des femmes universitaires pour le leadership féminin (Cofulef), Faculté des sciences de l’éducation et de la formation, Dakar.
  • Dia Hamidou, ss la dir. de (2014) « L'Afrique qualifiée dans la mondialisation », Hommes et migrations, 1307.
  • Dia Hamidou (2014) « Figures étudiantes sénégalaises à l'étranger : de la recherche de l'excellence transnationale au retour contraint dans la communauté », Hommes et migrations, 1307, p. 95-103.
  • Duchère Yves et Fanchette Sylvie (2014) « Les enjeux environnementaux dans les villages de métier périurbains : quels types de gouvernance pour une meilleure intégration dans la ville ? », in Métropoles aux Suds, le défi des périphéries ?, éd. par Jean-Louis Chaléard, Paris : Karthala, p. 395-408. (Hommes et Sociétés).
    Résumé : Situées dans le périurbain de Hanoi et de Bac Ninh, ville d’échelon provincial proche de la capitale, trois communes composées de villages de métier en cours d’industrialisation et soumises à des dégradations environnementales de grande ampleur sont étudiées. L’étalement des villes et la création massive de nouvelles zones urbaines dans les périphéries rurales posent la question de l’intégration spatiale et administrative de ces villages dans la dynamique urbaine en cours. Celle-ci est d’autant plus problématique que du fait de la mécanisation croissante et de l’élargissement de l’espace de production, les nuisances (pollution de l’eau, de l’air, des sols) et le comblement des espaces en eau s’aggravent et affectent l’environnement et la santé des villageois.

  • Duchesne Véronique (2014) « La force des média pendant le "cyclone post-électoral" ivoirien », Anthrovision [Online] (février 01). http://anthrovision.revues.org/681.
    Résumé : La bataille médiatique qui a accompagné le conflit postélectoral ivoirien durant l’année 2011 n’a guère retenu l’attention des politologues et des spécialistes des média, encore moins celle des anthropologues. Pourtant on sait la force des médias comme vecteur de l’idéologie dans les batailles de pouvoir, et plus particulièrement dans les pays d’Afrique subsaharienne. Cinq « vignettes » sonores et audiovisuelles qui ont été diffusées par les médias ivoiriens et internationaux entre le 8 mars et le 17 juillet 2011 sont présentées et sont le support de réflexions quant à l’instrumentalisation des média à des fins politiques et idéologiques en Côte d’Ivoire, et plus largement en Afrique subsaharienne. Elles visent également à montrer comment la radio, la télévision et Internet interagissent dans la transmission idéologique. The media battle, which occurred in 2011 during the post electoral conflict in Ivory Coast didn’t catch the attention of political scientist, media specialist and even less anthropologists. However, we know quite well the important role of media as ideological means during political power confrontation especially in African sub Saharan countries. Five shorts teaser which were broadcast by Ivorian and international media between the 8th of March and the 17th of July 2011 are analysed as means of reflexions to understand the media instrumentalisation for political and ideological purposes specially in Ivory Coast and more broadly in Sub-Saharan Africa. This contribution offers an insight on the ways Radio, Television, and Internet interact with the ideological transmission. La batalla digital que acompañó al conflicto postelectoral en Costa de Marfil durante el 2011 no ha despertado el interés de politólogos y especialistas de los media, y aún menos el de los antropólogos. Sin embargo, sabemos de la fuerza de los media como vector ideológico en las guerras de poder, y especialmente en el África Subsahariana. Estel artículo presenta cinco fragmentos sonoros y audiovisuales difundidos tanto por los media de Costa de Marfil como por los media internacionales entre el 8 de marzo y el 17 de julio de 2011. En base a estos fragmentos se construye una reflexión sobre la instrumentalización de los media confines políticos e ideológicos en Costa de Marfil y, en general, en toda el África Subsahariana. Así, se pretende igualmente mostrar cómo la radio, la televisión e Internet intervienen en la transmisión ideológica.
    Mots-clés : anthropologie visuelle, bataille médiatique, Côte d’Ivoire, idéologie.

  • Duchesne Véronique (2014) « Repenser l’alliance matrimoniale avec l’assistance médicale à la procréation en situation migratoire  », Enfances Familles Générations, 21, p. 135-149. http://www.efg.inrs.ca/index.php/EFG/article/view/211.
    Résumé : Cet article examine le lien entre « faire un enfant » et « faire une famille » à partir d’une enquête ethnographique menée auprès de migrantes et de migrants nés en Afrique subsaharienne ayant recours à l’assistance médicale à la procréation (AMP) en Île-de-France. Quels que soient leur nationalité, leur niveau de scolarité, leur secteur d’emploi, leur classe socioéconomique, les circonstances et les raisons de leur migration, toutes et tous ont fait un lien entre leur quête d’un enfant et le fait d’être mariés ou d’avoir le projet de se marier. En situation migratoire, faire un enfant n’est pas seulement l’affaire d’un homme et d’une femme, les ascendants et les collatéraux de chacun des membres du couple infertile interviennent de façon différente. Cet article propose finalement de réinterroger l’alliance matrimoniale, d’un point de vue théorique, à partir de l’analyse des prestations matrimoniales dans le contexte de l’AMP. The purpose of this article is to show the link between having a child and having a family through an ethnographic study on emigrants born in sub-Saharan Africa who have used assisted reproductive technology (ART) in Île-de-France. No matter their nationality, level of education, employment, socio-economic class, or the circumstances and reasons for emigrating, they all made a link between their desire for a child and the fact that they are married or plan on getting married. When it comes to immigration, having a child involves more than just the man and the woman; the ascendants and collateral relatives of each member of the infertile couple intervene in different ways. In this article, the researchers suggest reconsidering marriage, from a theoretical point of view, starting with the analysis of marriage settlement within the context of ART.
    Mots-clés : assistance médicale à la procréation, FILIATION, MARIAGE, migrantes, migrants d’Afrique subsaharienne, prestations matrimoniales, situation migratoire.
  • Duchesne Véronique (2014) Guérison sur les ondes, MP4.
    Résumé : Via les ondes radiophoniques, des thérapeutes africains spécialistes de la stérilité se font connaître à travers la Côte d’Ivoire. Ces entrepreneurs de la guérison concilient la nature, la science et la religion, tout en faisant un usage novateur des technologies de l’information et de la communication. Nous allons à leur rencontre, depuis la ville de Bongouanou jusqu’à Abidjan, à travers certaines consultations et témoignages.
    Mots-clés : Côte d’Ivoire, média, naturothérapeute, phytothérapeute, stérilité, technologies de l’information et de la communication.
  • Duchesne Véronique (2014) « Infertility life courses and reproductive mobility: African experiences » (communication orale), présenté à International Seminar on “Assisted Reproductive Technologies in Northern and Southern Countries: issues, challenges and the future” , Mumbai.
    Mots-clés : infertility, experience, reproductive roaming, cross boarder reproductive care, African migrants.
  • Duchesne Véronique (2014) « Usages des média par de nouveaux entrepreneurs de la guérison (Côte d'Ivoire) » (communication orale), présenté à 3e rencontres du GIS Etudes africaines en France, organisées par le LAM CNRS / IEP / Université de Bordeaux, Bordeaux.
    Résumé : Empruntant à des ordres de légitimités multiples, de nouveaux thérapeutes africains concilient la nature, la science et la religion. Les pratiques de guérison se matérialisent alors dans des mélanges de registres qui sont un terrain fertile pour la créativité et l’innovation. Mon ethnographie d’un laboratoire privé ivoirien spécialisé dans le traitement par les plantes et les potions personnalisées, créé en 2011 par un entrepreneur médico-religieux, sera centrée sur ses usages des média (radio et vidéo) : diffusion de témoignages et de preuves de guérison, notamment pour la stérilité et le cancer de la prostate. Seront également présentées les modalités du développement de ce laboratoire tant à l’échelle locale ivoirienne (par le recrutement et la formation de jeunes « agents de santé » envoyés dans des villes à l’intérieur du pays) qu’à l’échelle globale (par les liens établis avec le réseau pentecôtiste Christ Embassy et son charismatique pasteur télévangéliste nigerian Chris Oyakhilome).
    Mots-clés : circulations, Côte d’Ivoire, entreprenariat, innovations, média, phytothérapeute, réseaux évangéliques, stérilité, transnationalité.

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 2000

--- Exporter la sélection au format
Retour haut de page