Accueil > Références bibliographiques

Publications des membres du Ceped

2015


  • Adjamabgo Agnès, Guillaume Agnès, Bakass Fatima et Équipe ECAF (2015) Femmes et hommes face aux grossesses non prévues au Maroc et au Sénégal, Working Papers du CEPED (31), Paris : CEPED, 26 p. http://www.ceped.org/wp.
    Résumé : Cet article étudie la manière dont les femmes ou les couples gèrent les grossesses non prévues dans les capitales du Maroc et du Sénégal (Rabat et Dakar), deux pays soumis à des règles strictes en matière de sexualité des célibataires. Nous analysons les logiques sociales et individuelles qui prévalent à l'annonce d'une grossesse inattendue et la manière dont se prennent les décisions qui vont aboutir à la poursuite de cette grossesse ou à son interruption. Nous nous basons sur des données qualitatives tirées d'un programme financé par l'Union Européenne entre 2005 et 2009, sur l'usage de la contraception d'urgence dans les villes africaines. Nos résultats montrent qu'en dépit de programmes de planification familiale plus performants dans leur pays, les femmes de Rabat vivent leur entrée en sexualité dans des conditions difficiles. Si à Dakar la chasteté avant le mariage est prônée, le non-respect de cette règle entraîne des sanctions beaucoup moins sévères qu'au Maroc. Le choix de l'avortement en cas de grossesse non prévue évolue avec le cycle de vie des individus et selon le stade de la relation. Une pratique envisageable à un moment donné, ne l'est plus forcément à d'autres moments de la relation. Enfin, dans les deux villes, nos données révèlent une forte implication des familles dans la gestion de la formation des couples et de leur fécondité. Cette tendance apparaît cependant plus exacerbée au Maroc où les familles se mobilisent parfois âprement pour obliger ou interdire un avortement.
    Mots-clés : Amérique latine, AVORTEMENT, barrière d‘accès, CONTRACEPTION, homme, prévention.
  • Guillaume Agnès (2015) « Le droit à l'avortement », in Atlas mondial des femmes. Les paradoxes de l'émancipation, éd. par Isabelle Attané, Carole Brugeilles, et Wilfried Rault, Paris : Edition Autrement, p. 20-21. (Atlas/Monde).
  • Benavides Martin et Etesse Manuel (2015) « Dinámicos y jerárquicos a la vez. Patrones de movilidad social intergeneracional en el Perú. », in Estratificación social y movilidad intergeneracional de clase en América Latina, d. par Patricio Solís, El Colegio de México, Ciudad de México.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2015) « Lutte entre pouvoirs pour le contrôle des processus constituants » (communication orale), présenté à Monde arabe, entre autoritarismes et transition. Dynamiques internes et influences externes (Université de Genève), Genève.
  • Bonnet Doris et Duchesne Véronique (2015) « Stérilité et assistance médicale à la procréation dans le contexte de la mondialisation (Douala, Paris, Pretoria) » (communication orale), présenté à Les enjeux du dévelopement des pays du Sud. De la recherche aux politiques, Ministère des affaires étrangères et du développement international, Paris.
    Mots-clés : AFRIQUE SUBSAHARIENNE, AMP , classes moyennes, infertilité, mobilité, parenté.
  • Teixeira Maria, Bajos Nathalie, Guillaume Agnès et Equipe ECAF (2015) « De la contraception hormonale en Afrique de l'Ouest : effets secondaires et usages à la marge », in Anthropologie du médicament au Sud. La pharmaceuticalisation à ses marges, éd. par Alice Desclaux et Marc Egrot, Paris : L'Harmattan, p. 181-195. (Anthropologies et médecines).

  • Dia Hamidou (2015) « La fuite des cerveaux en Afrique »Africa n°1, émission "Le grand débat" animée par Francis Laloupo. http://www.africa1.com/spip.php?article51545.
  • Dia Hamidou (2015) « A la recherche d'une influence dans la production des politiques de l'éducation au Sénégal: la presse et l'opinion comme recours des modèles alternatifs et/ou concurrentiels », présenté à Gouverner l'Ecole aux Suds: Acteurs, Politiques et Pratiques, Les Afriques dans le Monde (LAM), Bordeaux.
  • Dia Hamidou (2015) « Les immigrants africains dans le "creuset français" » (Communication orale), présenté à Migrations, développement, solidarité internationale : quels rapports ? (Ecole Centrale de Lille), Lille.

  • Larmarange Joseph (2015) « Dépistage et traitement universel : enjeux et état de la recherche » (communication orale), présenté à Journée scientifique "Stratégies alternatives de dépistage" de l'observatoire du Sida et des sexualités, Bruxelles. http://observatoire-sidasexualites.be/strategies-alternatives-de-depistage/.
    Résumé : Cette présentation fera le point sur l’émergence, l’opérationnalisation et les premiers résultats disponibles de la stratégie de santé publique communément appelée « dépistage et traitement universel ». Plusieurs grands essais sont en cours et des modèles mathématiques permettent d’espérer d’éliminer l’épidémie de VIH, mais à certaines conditions. En outre, entre la théorie et sa mise en œuvre, par exemple en Afrique australe, la situation est tout autre. Quels sont les défis à relever et quelles conséquences possibles pour les populations ?

  • Larzillière Pénélope (2015) « La Jordanie aux prises avec l’Etat islamique »Arte. http://info.arte.tv/fr/la-jordanie-aux-prises-avec-lei.
  • Mick Carola (2015) « Cambio lingüístico y posicionamiento social de locutoras en el contacto de lenguas. Reflexiones metodológicas y teóricas » (communication orale), présenté à XLIV Simposio de la Sociedad Española de Lingüística, Madrid.

  • Petit Véronique (2015) «  République de Guinée », éd. par Gildas Simon, Dictionnaire des migrations internationales. Approche géohistorique , Paris : Armand Colin. ISBN : 9782200250126.
  • Scetti Fabio (2015) « O português não é só a língua do passado e dos avós, mas é também uma nova língua do futuro! » (communication orale), présenté à XII CONLAB, 1° congresso da Associação Internacional de Ciências Sociais e Humanas em Língua Portuguesa, GT56b : Línguas, educação, (políticas de) reconhecimento (Universidade Nova de Lisbonne), Lisbonne.
    Résumé : Palavras-chaves: políticas linguísticas, “comunidade portuguesa” de Montreal, identidade, contacto entre línguas, transmissão das línguas Resumo: Esta comunicação aborda a questão da sobrevivência da língua portuguesa e da sua promoção num contexto da diáspora, no seio da “comunidade portuguesa” de Montreal. Através duma pesquisa sociolinguística sobre as mudanças da língua em situação de contacto com outras línguas, o nosso questionamento abre-se sobre a definição da língua, de variantes e sobretudo sobre a polémica da normalização da língua. Este estudo apresenta um exemplo de integração e identificação do grupo por meio da língua, analisando o seu percurso de transmissão, o seu ensino e sobretudo o seu posicionamento como marcador de identidade. O contexto particular, numa província como o Québec, no Canadá, onde as questões linguísticas tiveram sempre uma grande importância, ajuda a perceber de que forma as várias políticas que foram aplicadas influiram na vitalidade duma língua minoritária, que pôde assim sobreviver e se promove como língua do futuro, a nível do comércio e das relações internacionais.

  • Vermot Cécile (2015) « Capturer une émotion qui ne s’énonce pas : trois interprétations de la honte », Terrains/Théorie, 2015 (2). http://teth.revues.org./224.
    Résumé : Cet article interroge le sentiment de honte éprouvé par les Argentins ayant migré à Miami et à Barcelone entre 1999 et 2003 suite à la crise économique qu'a connu leur pays. La honte est une émotion qui se définit, entre autre, par sa faible visibilité, ceux qui l’éprouvent ayant tendance à la dissimuler. Néanmoins, les entretiens, l’observation participante, la prise en compte du contexte de départ et d’arrivée et la connaissance théorique du fonctionnement social de la honte permettent de comprendre pourquoi et comment cette émotion pouvait être éprouvée par les enquêtés. L'enquête dégage ainsi trois formes de honte liées à des identifications fondatrices : la honte politique et nationale, la honte du statut de migrant et la honte des hommes de ne pas avoir pu remplir ce qu’ils considèrent être leur rôle du genre.

2014

  • Adjamagbo Agnès, Antoine Philippe, Toudéka Marie-Reine et Kpadonou Norbert (2014) « Mise en couple et devenir des unions : comparaison de deux capitales ouest-africaines, Cotonou et Lomé » (communication orale), présenté à Trajectoires et âges de la vie (XVIIIe Colloque International de l’AIDELF), Bari.
  • Adjamagbo Agnès, Guillaume Agnès, Bakass Fatima, Kone Pierrette et ECAF Team (2014) « Decisions about unplanned pregnancies and abortion among women and men in Morocco and Senegal. Influence of norms, practices, and institutional contexts » (présenté à International Seminar on Decision-making regarding abortion—determinants and consequences), in IUSSP, Nanyuki, Kenya : communication orale, p. 28.

  • Al Dahdah Marine (2014) « MHealth : l’information de santé ubique? », Le Temps des médias, 2 (23) (janvier), p. 52-65. DOI : 10.3917/tdm.023.0052.
    Résumé : Avec près de sept milliards d’usagers « mobile » en 2014, le téléphone portable devient la technologie d’information et de communication la plus utilisée dans le monde. Du « dossier patient » mobile à l’envoi dématérialisé de données cliniques par SMS, ces dispositifs se développent de manière croissante dans un contexte de réduction des ressources et des dépenses de santé, mais aussi d’implication croissante des patients. Si l’information de santé sur internet a donné lieu à de nombreux travaux, l’utilisation du téléphone portable, appelée « mHealth » ou « mSanté », reste un champ à défricher.
    Mots-clés : information de santé, mHealth, mobile, téléphone portable, TIC.
  • Al Dahdah Marine (2014) « MHealth et santé globale : analyse sociotechnique des dispositifs de santé sur téléphone portable ? » (communication orale), présenté à L’e-recherche au sein des sciences humaines et sociales : avancée ou limite ? (Journée d'étude, Paris Descartes ED180), Paris.
    Résumé : L’eHealth - la santé sur internet – a donné lieu à de nombreux travaux de recherche, sur la nature et la valeur des informations de santé sur le web, les reconfigurations des rôles de profane et d’expert, les transformations induites de la relation patient-soignant, les impacts sur l’organisation du travail. L’utilisation dans les programmes de santé du téléphone portable et des technologies sans fil, appelée mHealth ou mobile Health, de développement plus récent, pose de nouvelles questions, aujourd’hui moins étudiées, alors qu’elles sont susceptibles de reconfigurer la définition de la santé, les relations entre soignants et patients ou l’information médicale. Avec plus de 40.000 « Apps » de santé téléchargeables sur les principales plateformes mobiles (Apple et Google) dans les pays développés et près de 700 dispositifs de mHealth déployés dans les pays les plus pauvres, comment le chercheur en SHS peut-il aborder ce vaste champ d’objets sociotechniques ?
    Mots-clés : ICT, information de santé, mHealth, mobile health, mSanté, téléphone portable, TIC.
  • Al Dahdah Marine (2014) « MHealth and Global health: socio-technical analysis of health projects on mobile devices » (Communication orale), présenté à IFRIS Thematic School, Florence.
    Résumé : Les technologies numériques offrent de nombreuses possibilités d'application dans le domaine de la santé. Du « dossier patient » en ligne à l’envoi dématérialisé de données cliniques en passant par le rappel de rendez-vous par SMS, les systèmes de santé du monde entier y recourent de manière croissante dans un contexte de réduction des ressources et des dépenses de santé, mais aussi d’implication croissante des patient. L’eHealth - la santé sur internet – a ainsi donné lieu à de nombreux travaux de recherche, sur la nature et la valeur des informations de santé sur le web, les reconfigurations des rôles de profane et d’expert, les transformations induites de la relation patient-soignant, l’impact sur l’organisation du travail. L’utilisation du téléphone portable et des technologies sans fil, appelée « mHealth  » ou mobile Health, reste un domaine moins étudié.
    Mots-clés : ICT, information de santé, mHealth, mobile phone, mSanté, téléphone portable, TIC.
  • Al Dahdah Marine (2014) « MSanté dans les Suds : analyse sociotechnique de dispositifs de santé par téléphone portable » (Communication orale), présenté à Colloque Terminaux et environnements numériques mobiles dans l’espace francophone (UNESCO), Bordeaux.
    Résumé : In 2014, almost seven billion people were mobile phone users, thus propelling mobile phone ahead of all ICTs. From mobile Personal Health Record to confidential clinical data send by SMS, those devices are increasingly used to provide “better" services with less financial and human resources and more implication of health consumers. Among ICTs for health, Internet has been extensively studied whereas the use of mobile technologies for health called mhealth or mobile Health has been less documented so far. This article offers an overview of this new field through the study of a particular project deployed in West Africa for pregnant women. We propose to focus more specifically on the perceptions of the end-users - health professionals and pregnant women- of this technology as an expression of its effects.
    Mots-clés : Afrique, mHealth, mobile health, téléphone portable, TIC.
  • Al Dahdah Marine (2014) « MHealth in the global south : the use of mobile phones in health projects » présenté à communication orale CSH-Delhi, novembre 20, Delhi, India.
    Résumé : In 2014, almost seven billion people were mobile phone users, thus propelling mobile phone ahead of all ICTs. From mobile Personal Health Record to confidential clinical data send by SMS, those devices are increasingly used to provide “better" services with less financial and human resources and more implication of health consumers. Among ICTs for health, Internet has been extensively studied whereas the use of mobile technologies for health called mHealth or mobile Health has been less documented so far. This communication offers an overview of this new field. First by assessing the current state of knowledge on mobile health in developing countries, as well as the issues and challenges raised by mobile health. We then focus our discussion on the link between mHealth and Global Health. Finally we’ll present the study of a particular project deployed in West Africa for pregnant women. We propose to focus more specifically on the perceptions of the end-users - health professionals and pregnant women- of this technology as an expression of its effects.
    Mots-clés : ICT, mHealth, mobile health, mobile phone.

  • Antoine Philippe et Ba Gning Sadio (2014) « Les personnes âgées au Sénégal : accueillants ou accueillis ? », in Les personnes les plus âgées en Afrique. Santé et inclusion sociale, éd. par Alfred Inis Ndiaye et Maymouna Ba, Dakar : Crepos, p. 99-115. http://www.healthinc.eu/PDF/Health_inc_%20FrancoBook.pdf.
  • Antoine Philippe et Béguy Donatien (2014) « Évolution des conditions économiques, mariage et constitution de la famille à Dakar et Lomé », in Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux, éd. par Richard Marcoux et Philippe Antoine, Québec : Presses de l’Université du Québec, p. 83-107.

  • Antoine Philippe, Fall Abdou Salam et Diagne Khadidiatou (2014) « De la maison de l’Amiral au Camp Jeremy. 25 ans de relations partenariales à Dakar. », in Expériences du partenariat au Sud : le regard des sciences sociales, d. par Laurent Vidal, Marseille : IRD Editions, p. 19-35. (Colloques et séminaires). ISBN : 978-2-7099-1835-0.
  • Antoine Philippe et Marcoux Richard (2014) « Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux en Afrique : un état des lieux », in Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux, éd. par Richard Marcoux et Philippe Antoine, Québec : Presses de l’Université du Québec, p. 1-18.
  • Becquet Valentine (2014) « Birth masculinity in Viet Nam: from gender inequality to prenatal sex selection » (communication orale), présenté à The 6th Southeast Asia Update, UvA, KITLV, IIAS, IISG, Amsterdam (Pays-Bas).
  • Becquet Valentine (2014) « Unborn girls: the use of sex-selective abortions in Vietnam (communication orale) », présenté à ASEASUK 14 Conference, Brighton, UK.
  • Becquet Valentine (2014) « The impact of son preference on fertility behaviour : two regional perspectives of sex ratio at birth imbalance in Vietnam » (présenté à Proceedings of the 5th “Engaging with Vietnam – An Interdisciplinary Dialogue” Conference), in Actes de colloque, Thai Nguyen, Vietnam : Thai Nguyen University Publishing House.


  • Bekelynck Anne (2014) « Les entreprises privées, une opportunité pour la prévention et la prise en charge du virus de l’hépatite B (VHB) en Côte d’Ivoire, dans le sillage du VIH ? », Bulletin de la Société de pathologie exotique (novembre 18), p. 1-6. DOI : 10.1007/s13149-014-0402-5. http://link.springer.com/10.1007/s13149-014-0402-5.
    Résumé : En Côte d’Ivoire, les défis que présente actuellement la lutte contre le virus des hépatites B (VHB) rappellent ceux du VIH/sida il y a une quinzaine d’années: forte prévalence (8–10 %), méconnaissance de la maladie et coûts de la prise en charge extrêmement élevés. Si certaines entreprises privées ont joué un rôle décisif dans l’accès aux traitements du VIH/sida, elles représentent encore aujourd’hui l’un des rares lieux où sont proposés des services de dépistage, de vaccination et de traitement pour le VHB. Le VIH/sida a ouvert une « brèche » pour d’autres pathologies, en développant le « marché » de la santé au sein des entreprises. Or, la faible mobilisation collective autour du VHB, tant internationale que nationale, les empêche, pour l’instant, de devenir un levier d’appui vers un accès universel au dépistage et au traitement et les maintient dans une position de vecteur d’un système de santé à double vitesse.
    Mots-clés : Côte d'Ivoire, entreprises privées, mobilisation collective, VHB, VIH/sida.


  • Bekelynck Anne (2014) « Le rôle des entreprises privées dans la lutte contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire : des vecteurs d’une utopie sociale aux partenaires d’une action publique », Lien social et Politiques, 72, p. 129-149. DOI : 10.7202/1027210ar. http://www.lsp.inrs.ca/spip.php?rubrique158.
    Résumé : En Côte d’Ivoire, certaines grandes entreprises privées ont mis sur pied, dès la fin des années 1990, des programmes d’accès aux traitements antirétroviraux (ARV) pour leurs salariés. L’article se propose d’analyser les frontières de la politisation de ces initiatives privées dans la lutte contre le VIH/sida. Si la prise en charge de la santé des travailleurs par les entreprises privées n’est pas nouvelle en Afrique, le VIH/sida a introduit une rupture. L’intervention massive de la coopération internationale autour de cette épidémie a enjoint aux États d’intégrer de manière inédite le secteur privé dans les politiques nationales, tout en créant un « marché du sida » local, et en procurant un fort écho médiatique à des entreprises soucieuses de développer leur capital symbolique. Si les entreprises privées ont pu jouer un rôle décisif dans la promotion de l’« utopie » de l’accès aux ARV dans le Sud aux débuts de l’épidémie, leur inclusion inédite au sein d’une action publique a dilué leur rôle et leur pouvoir de transgression sociale.
    Mots-clés : Côte d'Ivoire.

  • Benavides Martin, León Juan et Etesse Manuel (2014) Desigualdades educativas y segregación en el sistema educativo peruano Una mirada comparativa de las pruebas PISA 2000 y 2009, Avances de Investigación (15), Lima : GRADE, 70 p. (Educación y aprendizajes). http://www.grade.org.pe/wp-content/uploads/AI15.pdf.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Trois ans après les émeutes de la place Tahrir, où va l'Egypte ? »TV5 Monde. http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Egypte-2014/p-27334-Egypte-que-reste-t-il-du-printemps-2011-.htm.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Les Egyptiens sont las du chaos et du marasme économique »RFI. http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140114-egyptiens-chaos-marasme-economique-referendum-armee-oui-constitution.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Egypte : retour à l'ère Moubarak ? », Débat du jour, RFI. http://www.rfi.fr/emission/20140115-egypte-retour-ere-moubarak.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Egypte : les 3 ans de la Révolution et la nouvelle constitution »Radio Orient. http://www.radioorient.com/podcasts/sans-transition-104/.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « The Rights of Citizens in the New Egyptian Constitution » (communication orale), présenté à Arab Citizenship in the New Political Era (Université Mohammed V), Rabat.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Pluralisme et diversité identitaire », Afkar/Idées, 41, p. 28-30. http://www.afkar-ideas.com/fr/article/?id=5398.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « La constitution de 2014 est-elle révolutionnaire ? » (communication orale), présenté à Les apports du constitutionnalisme égyptien (Université de Nanterre), Nanterre.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Transitional or Vengeful Justice? The Failure of Transitional Justice Mechanisms in Egypt in the Post-Revolution Transition Processes » (communication orale), présenté à Conférence Whither the Arab World? Revisiting Democratic Transition Theory (KFAS‐Sciences Po), Paris.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Egypte : Retour à un régime présidentiel ? », Orient XXI, octobre 08. http://orientxxi.info/magazine/egypte-retour-a-un-regime,0715.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Le statut de la femme dans l’Egypte post-révolutionnaire » (communication orale), présenté à Recherches actuelles sur le genre dans le monde arabo-musulman et en France (CEAOC, Université Sorbonne nouvelle, Laboratoire d'anthropologie sociale), Paris.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « La constitution égyptienne de 2014 est-elle révolutionnaire ? », 2014 (6). DOI : 10.4000/revdh.978.
    Résumé : La Constitution égyptienne de 2014 a été présentée comme un texte révolutionnaire, un modèle de protection des droits de l’homme et une avancée significative vers une véritable transition démocratique. Elle est venue clore une transition constitutionnelle particulièrement chaotique, entamée avec la chute du président Hosni Moubarak en 2011. A travers une analyse comparative de la Constitution de 2014 avec les deux textes qui l’ont précédée (2012 et 1971), et en particulier des dispositions relatives aux droits de l’homme et traitant de l’identité de l’Etat, cette contribution montre que ce texte, qui devait constituer une rupture avec le passé et rectifier celle de 2012 - présentée comme la Constitution islamique d’un Etat théocratique, se situe davantage dans la continuité que dans la rupture de l’ordre constitutionnel égyptien et renforce le pouvoir plus qu’il ne l’encadre.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Constituent Processes and the Role of State Powers in the Transitions in North Africa », Focus (IEMedObs), 114, août, p. 4. http://www.iemed.org/observatori/arees-danalisi/arxius-adjunts/copy_of_focus/114-Bernard-Maugiron.pdf.

  • Bernard-Maugiron Nathalie et El Chazli Karim (2014) « Egypte : une justice politisée et sans contrôle. Moubarak blanchi, Morsi inculpé », Orient XXI, février 25. http://orientxxi.info/magazine/egypte-une-justice-politisee-et,0522.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2014) « Courts and Reform of Personal Status Law in Egypt : Access to Judicial Divorce for Injury and Polygamy », in Adjudicating Family Law in Muslim Courts, d. par Elisa Guinchi, Londres et New York : Routledge, p. 106-120.
  • Bonnet Doris (2014) « Adopter un enfant dans le contexte de l’Assistance médicale à la procréation en Afrique subsaharienne », Cahiers d'études africaines, LIV ((3) 215), p. 769-786.
    Résumé : Des enquêtes ethnographiques réalisées en 2011 et 2012 dans un centre de fertilité camerounais avaient pour but de recueillir l’expérience de couples stériles ayant recours à l’assistance médicale à la procréation. Une partie du questionnaire a été consacrée à la place de l’adoption et du fosterage (ou confiage) au sein des couples inféconds, ces procédures étant souvent présentées comme une alternative à l’infécondité. L’enquête révèle que les couples ont des avis relativement critiques à l’égard des pratiques d’adoption et même du fosterage, pourtant socialement très ancré. Ils vivent ces alternatives avec de nombreuses questions sur les origines de l’enfant dans le cas de l’adoption, et sur les nouvelles formes de parentalité dans le cas du fosterage. Cependant, malgré ces critiques, les couples respectent la pratique du fosterage pour maintenir un lien de transmission et de solidarité avec le lignage. En fait, le recours à l’assistance médicale à la procréation n’annule pas, malgré ces critiques, une volonté simultanée d’adopter et surtout une acceptation du fosterage.
    Mots-clés : adoption, assistance médicale à la procréation, couple, fosterage, Infécondité.


  • Bonnet Doris et Duchesne Véronique (2014) « Migrer pour procréer : histoires de couples africains », Cahiers du Genre, 56 (1), p. 41-58. DOI : 10.3917/cdge.056.0041. http://www.cairn.info/revue-cahiers-du-genre-2014-1-page-41.htm.

  • Borda Carulla Susana, Brochard Marie et Charbit Yves, ss la dir. de (2014) Faire dialoguer les disciplines en sciences humaines et sociales. Épistémologie et études de cas, L'Harmattan, 152 p. ISBN : ISBN: 978-2-343-02368-7.
    Résumé : Le dialogue entre disciplines s'impose de plus en plus au sein de toute recherche en Sciences Humaines et Sociales (SHS). Cela se joue dans l'emprunt de problématiques et dans le choix des méthodologies. Comment s'assurer que ce dialogue soit fécond ? Au sein de cet ouvrage, les différents auteurs illustrent, à travers des exemples concrets, la manière dont se structure le dialogue entre disciplines au sein de leur recherche.

  • Boulay Sébastien (2014) « Habiter ou ‘faire avec’ le sable. Domestiquer l’espace et la matière en contexte saharien », Techniques & culture, 61, p. 78-101. http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100269950&fa=details.

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 2050

--- Exporter la sélection au format
Retour haut de page