Accueil > Références bibliographiques

Publications des membres du Ceped

2017

  • Al Dahdah Marine (2017) « Les mobiles du développement : santé maternelle par téléphone portable au Ghana et en Inde », Thèse de doctorat en sociologie, Paris : Paris Descartes, 384 p.
    Résumé : Les programmes qui utilisent le téléphone portable pour améliorer la santé constituent un nouveau secteur de la télésanté appelé mHealth ou mSanté. A travers l'étude d'un programme global de santé maternelle au Ghana et en Inde, la thèse apporte un premier regard sur ces dispositifs. Mobilisant les études sur les sciences et les techniques, la sociologie de la santé, les études d'usages et l'analyse de discours, cette recherche précise les assemblages sociotechniques propres à la mSanté dans le champ biomédical mondialisé et analyse les conséquences des technologies mobiles sur la prise en charge et la santé des femmes ciblées. La thèse explore le modèle de « développement numérique » promu par la mSanté, qui établit une relation particulière aux savoirs et à la science et intègre l'expansion des technologies numériques d'une part et de leurs marchés d'autre part comme source de progrès et de croissance pour les Suds. La thèse montre que ce modèle techniciste et mercantile du développement déplace des inégalités Nord-Sud et reconduit des logiques impérialistes. La thèse analyse ensuite la place de l’information et des données de santé dans ces projets. Présenté comme le moyen principal de combattre la mortalité prématurée et de maintenir en bonne santé les populations, la responsabilisation du patient couplée au pilotage de la santé par les données numériques caractérise le dispositif étudié. L’enquête montre que le soin ne peut être entièrement capturé par des techniques d'encodage et de transmission et que le dispositif technique dégrade les relations interpersonnelles indispensables au soin. Enfin, la thèse examine les rapports de pouvoir multiples dans lesquels s'inscrit la mSanté. Les acteurs de la mSanté déploient des programmes ciblant les femmes et entendent compenser des inégalités de genre grâce au téléphone portable, considéré comme un outil d'empowerment. L’enquête multi-située montre comment le dispositif technique renforce, compense et transforme des inégalités de manière différente selon son contexte d'insertion.
  • Al Dahdah Marine (2017) « Les mobiles de la santé globale : téléphone portable, impérialisme numérique et inégalités Nord-Sud » (présenté à Séminaire « Gouverner le progrès et ses dégâts. Histoire et sciences sociales » du Centre Alexandre Koyré (EHESS, CNRS, Muséum), in Séance : Gouvernement de la santé aux Suds., Paris : Communication orale.
    Résumé : Dès son apparition après la seconde guerre mondiale, l'aide au développement était envisagée en terme d'assistance technique et de modernisation des pays moins avancés. Réseaux d'électrification, systèmes hydrauliques, pompes, machines industriels, matériel agricole, véhicules et routes, ont constitué et constituent toujours des outils et des moyens d'assistance technique au développement. Les Technologies d’informations et de communication, les TIC, représentent des formes plus récentes de technologies pour le développement et le mobile, parmi elles, constitue une technologie particulièrement mise en avant ces dix dernières années. Là où les routes, l’électricité ou encore l’eau n’arrivent pas, le mobile et internet prolifèrent.

  • Auzanneau Michelle (2017) Espaces, mobilités et éducation plurilingues; Eclairages d'Afrique et d'ailleurs, Paris : Archives de la découverte, 275 p. ISBN : 978281130022198.
    Résumé : Les mutations sociales contemporaines constituent de nouveaux défis pour la sociolinguistique et suscitent le renouvellement d'outils méthodologiques et conceptuels permettant de repenser les rapports entre langage et société. Cet ouvrage réunit des textes qui contribuent à relever ce défi en apportant des éléments de compréhension relatifs aux situations sociolinguistiques contemporaines et à leurs dynamiques plurilingues en lien avec la ville, la migration et l'école. Tous contribuent à revisiter les pratiques, les mobilités et l'éducation plurilingues, rendant ainsi hommage aux travaux du professeur Caroline Juillard.
    Mots-clés : éducation bilingue, mutations contemporaines, Espace, migration, mobilités, politique linguistique.
  • Bonnet Doris et Duchesne Véronique (2017) « Interroger la parenté africaine au regard des techniques de la reproduction », Présentation de l'ouvrage : Procréation médicale et mondialisation. Expériences africaines, 2016 présenté à Conférences des Africanistes, Musée du Quai Branly.

  • Boulay Sébastien (2017) « Corps, tentes et campements en mouvements : texture du politique au Sahara Occidental », in Culture et politique dans l’Ouest saharien : Arts, activisme et État dans un espace de conflits, éd. par Sébastien Boulay et Francisco Freire, L'Etrave, Igé, p. 391-422. ISBN : 978-2-35992-044-4.
    Résumé : S’inscrivant dans l’approche d’inspiration foucaldienne de Bayart et Warnier (2004) qui ont récemment souligné l’importance de la culture matérielle dans les processus de subjectivation et les rapports de pouvoir, ce texte analyse la place de la tente bédouine dans les luttes politiques et dans les formes d’activisme visibles aujourd’hui au Sahara Occidental. Cette analyse s’appuie sur des matériaux ethnographiques recueillis en Mauritanie, en 1999 et 2000, ainsi que sur des compositions poétiques récemment découvertes et contextualisées au Sahara Occidental, performées par deux poètes sahraouis engagés, le premier combattant de l’Armée de libération sahraouie (ALS), le second originaire de la ville de Tan Tan et longtemps prisonnier politique dans les geôles de Hassan II. Ce texte montre en quoi la présence physique et la mise en mouvement de la tente et des corps féminins dans l’espace public à la fois incarnent la lutte pacifique du peuple sahraoui et perturbent les rapports de force sur le terrain.

  • Boulay Sébastien et Dahmi Mohamed (2017) « Humour, dérision et diffamation au Sahara Occidental: Quand les artistes sahraouis s’emparent des nouveaux medias pour critiquer le pouvoir », hal.archives-ouvertes.fr. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01456970.
    Résumé : S’intéresser à l’humour dans un contexte de conflit, de tragédies et de souffrances peut sembler surprenant voire moralement déplacé. Pourtant, lorsque l’on commence à examiner la production artistique qui circule sur le Web au Sahara Occidental et dans la société sahraouie, on s’aperçoit assez vite que l’humour et la dérision y occupent une place non négligeable, ces registres permettant de faire passer et accepter par le(s) public(s) des sujets sensibles qui ne seraient pas évoqués publiquement d’une autre manière. L’irruption des nouveaux médias, qui ont largement recours à l’image, a vraisemblablement poussé les artistes à introduire certaines innovations dans leurs performances, pour toucher par le rire de nouveaux publics. Afin de mieux saisir le rôle, les formes mais aussi les contraintes de la performance humoristique dans la vie politique sahraouie contemporaine, le texte examine trois oeuvres (poème-opérette, One Man Show et vidéoclip), qui semblent particulièrement inédites au regard de la production artistique sahraouie classique.
    Mots-clés : arts, CRITIQUE, dérision, diffamation, humour, politiques, Sahara occidental.

  • Boulay Sébastien et Freire Francisco (2017) Culture et politique dans l’Ouest saharien : Arts, activisme et État dans un espace de conflits, Igé : L'Etrave, 489 p. ISBN : 978-2-35992-044-4.
    Résumé : La région ouest-saharienne est aujourd’hui souvent décrite comme un espace d’instabilité politique « endémique » : sécession du Nord Mali en 2012 et renversement d’Amadou Toumani Touré, regain de tensions au Sahara Occidental où l’irrésolution du conflit s’éternise, mouvements et figures d’émancipation en Mauritanie qui dénoncent le rôle des élites politiques et religieuses dans la reproduction d’un ordre social foncièrement inégalitaire. Partant d’enquêtes de terrain récentes, cet ouvrage offre une analyse inédite de la façon dont les changements politiques actuels dans la région s’opèrent dans des univers culturels définis, examine comment les pratiques du pouvoir se redessinent avec l’émergence de nouveaux acteurs et de nouvelles technologies de communication, dévoile l’importance de l’argument culturel et des productions artistiques dans les luttes collectives. Dans une région où l’accès au terrain est souvent complexe à négocier, cet ouvrage offre de nouvelles approches des dynamiques sociopolitiques à l’œuvre, proposées par une nouvelle génération internationale de chercheurs se situant au croisement de l’anthropologie, de l’histoire, de la science politique et des études littéraires.

  • Boulay Sébastien et Freire Francisco (2017) « Introduction. Enjeux politiques anciens, luttes de pouvoir inédites et ethnographies actualisées », in Culture et politique dans l’Ouest saharien : Arts, activisme et État dans un espace de conflits, éd. par Sebastien Boulay et Francisco Freire, L'Etrave, Igé, p. 13-43. ISBN : 978-2-35992-044-4.
  • Carillon Séverine et Desgrées du Lou Annabel (2017) « Sensibilisation et dépistage de la tuberculose en Seine-Saint-Denis : une offre à revoir ? », Revue Santé publique, 29 (2).

  • Compaoré Maxime, Pilon Marc et Yaméogo Paraté (2017) Scolarité et troubles d'apprentissage au Burkina Faso, Documentaire, Manivelle Production. http://www.web-edu.tv/index.php/2017/02/08/sante-et-troubles-dapprentissage-au-burkina-faso/.
    Résumé : Au Burkina Faso, comme beaucoup d’autres pays africains, la question de la santé mentale chez les enfants, et notamment chez les enfants d’âge scolaire, plus particulièrement chez les élèves, demeure une sorte de sujet tabou, nourri d’ignorance et de représentations très négatives au sein de la société, et en outre encore très peu, insuffisamment pris en compte par les acteurs du système éducatif. A travers le cas d'un élève, le film questionne l'impact des troubles de l'apprentissage sur la scolarité, et surtout les problèmes relatifs à leur dépistage et leur prise en charge.
    Mots-clés : Burkina Faso, dyslexie, éducation, hyperactivité, scolarité, troubles d'apprentissage.

  • Debailly Renaud et Quet Mathieu (2017) « Passer les Science & Technology Studies en revue-s. Une cartographie du champ par ses périodiques », Revue Zilsel, 1 (1), p. 25-53. http://zilsel.hypotheses.org/2760.


  • DeBeaudrap Pierre, Beninguisse Gervais, Pasquier Estelle, Tchoumkeu Alice, Touko Adonis, Essomba Frida, Brus Aude, Aderemi Toyin Janet, Hanass-Hancock Jill, Eide Arne Henning, Mac-Seing Muriel et Mont Daniel (2017) « Prevalence of HIV infection among people with disabilities: a population-based observational study in Yaoundé, Cameroon (HandiVIH) », The Lancet HIV. DOI : 10.1016/S2352-3018(16)30209-0. http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2352301816302090.

  • Debeaudrap Pierre, Fouogoe Jovanny, Petignat Patrick, Tebeu Pierre-Marie, Vassilakos Pierre et Viviano Manuela (2017) « A review of screening strategies for cervical cancer in human immunodeficiency virus-positive women in sub-Saharan Africa », International Journal of Women’s Health, 9, p. 69-79. https://www.dovepress.com/a-review-of-screening-strategies-for-cervical-cancer-in-human-immunode-peer-reviewed-article-IJWH.

  • Dia Hamidou, Hugon Clothilde et d’Aiglepierre Rohen (2017) « Le monde des écoles coraniques. Essai de typologie pour le Sénégal », Afrique contemporaine, 257 (janvier 20), p. 106-110. http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=AFCO_257_0106.

  • Dia Hamidou, Hugon Clothilde et d’Aiglepierre Rohen (2017) « États réformateurs et éducation arabo-islamique en Afrique », Afrique contemporaine, 257 (janvier 20), p. 11-23. http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=AFCO_257_0011.

  • Dia Hamidou, Hugon Clothilde et d’Aiglepierre Rohen, ss la dir. de (2017) États réformateurs et éducation arabo-islamique en Afrique, 175 p. http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=AFCO_257_0011.
  • (2017) « Le rapport des couples africains à la procréation médicale assistée », Magazine Santé, Berlin, Allemagne : de.
  • (2017) « La procréation médicale assistée, un sujet encore tabou en Afrique », Magazine Santé, Berlin, Allemagne : Deutsche Welle.
    Résumé : Présentation des résultats de notre recherche et de l'ouvrage
  • Gerbier-Aublanc Marjorie (2017) « L'humanitaire instrumentalisé à Calais », Plein droit, 1 (112), p. 32-35.
    Résumé : En visite à Calais, le 26 septembre 2016, François Hollande con rmait le démantèlement « complet et dénitif » imminent de la jungle sans pour autant en préciser la date ni d’ailleurs les modalités de sa destruction ou le sort réservé à ses 10 000 habitants. C’est dans un double contexte d’incertitude et d’urgence que les associations humanitaires intervenant sur le terrain ont participé, plus ou moins directement, à la préparation de cette soi-disant « opération humanitaire ».

  • Gimeno Martín Juan Carlos, Freire Francisco et Boulay Sébastien (2017) « Une expérience d’anthropologie engagée auprès des poètes de la RASD. Entretien avec Juan Carlos Gimeno Martín », in Culture et politique dans l’Ouest saharien : Arts, activisme et État dans un espace de conflits, éd. par Sébastien Boulay et Francisco Freire, L'Etrave, Igé, p. 185-207. ISBN : 978-2-35992-044-4.
    Résumé : Dans cet entretien, Juan Carlos Gimeno Martín évoque une décennie de collaboration avec les poètes nationalistes sahraouis des camps de réfugiés de Tindouf et avec le gouvernement de la RASD. Il aborde l’histoire de ce projet de conservation de la poésie sahraouie engagée, sa philosophie, ses enjeux mémoriels et bien sûr politiques. Il revient également sur la place qu’a occupée cette collaboration dans l’anthropologie « en action » qu’il a tenté de mettre en œuvre aux côtés de poètes sahraouis hispanophones de la diaspora et sur la possibilité / nécessité qu’il y a de concilier militance et recherche lorsque l’on s’intéresse au combat que mènent les réfugiés sahraouis de Tindouf pour retrouver leur terre.


  • Gosselin Anne, Lelièvre Eva, Ravalihasy Andrainolo, Lydié Nathalie, Lert France, Desgrées du Loû Annabel et for the Parcours Study Group (2017) « "Times Are Changing": The Impact of HIV Diagnosis on Sub-Saharan Migrants’ Lives in France », PLOS ONE, 12 (1) (janvier 27), p. e0170226. DOI : 10.1371/journal.pone.0170226. http://dx.doi.org/10.1371%2Fjournal.pone.0170226.
    Résumé : Background Migrants account for 35% of HIV diagnoses in the European Union (ECDC/WHO 2014). Little is known about the impact of such a lifelong infection diagnosis on lives that are already disrupted by migration. In this paper, we assess the impact of HIV diagnosis on activity, union, well-being among African migrants living in France, the second group most affected by HIV after MSM. We compare it with the impact of the diagnosis of Hepatitis B, another lifelong infection affecting African migrants. Methods We use the ANRS PARCOURS survey, a retrospective life-event survey led in 2012–2013 in 74 health structures in Paris greater area which collected 926 life histories of Sub-Saharan migrants living with HIV and 779 with Hepatitis B. We modelled the probability year by year since 18 years of age until data collection to lose one’s activity, to experience a conjugal break up and degradation of well-being and we estimated the impact of migration and of HIV and Hepatitis B diagnoses on these probabilities, after adjustment on other factors, thanks to discrete-time logistic regressions. Results Migration entailed loss of activity and conjugal break up, though HIV diagnosis after migration did not statistically impact on these outcomes. Yet HIV diagnosis had a massive negative impact on well-being (aOR = 11.31 [4.64–27.56] for men and 5.75 [2.79–11.86] for women). This negative impact on well-being tended to diminish for persons diagnosed after 2004. The negative impact of HIV diagnosis on African migrants’ well-being seems to be attenuated in the last decade, which hints at a normalization of the subjective experience of HIV diagnosis.

  • Hadj Laure, Desgrées du Loû Annabel, Dupont Jean et Vinh-Kim Nguyen (2017) « Acceptabilité et freins chez les populations africaines et caribéennes vivant en Île-de-France d’une nouvelle offre de prévention du VIH : le Truvada® en prophylaxie pré-exposition (PrEP). Une enquête exploratoire », Bull Epidémiol Hebd., 6, p. 110-114. http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/6/pdf/2017_6_2.pdf.

  • Larmarange Joseph, Diallo Mamadou Hassimiou, Iwuji Collins, Orne-Gliemann Joanna, McGrath Nuala, Plazy Mélanie, Tanser Frank, Thiebaut Rodolphe, Pillay Deenan et Dabis François (2017) « Cascade of Care of HIV Seroconverters in the Context of Universal "Test and Treat" » (communication orale et poster 1018), présenté à Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections (CROI) 2017, Seattle. http://www.croiconference.org/sessions/cascade-care-hiv-seroconverters-context-universal-%E2%80%9Ctest-and-treat%E2%80%9D-0.
    Résumé : The ANRS 12249 TasP cluster-randomized trial aimed at evaluating the impact of a Universal Test and Treat (UTT) approach on population-based HIV incidence in rural KwaZulu Natal, South Africa. Previous results showed low rates of early linkage to HIV care and treatment and did not identify any incidence reduction. To optimize the impact of UTT, time to ART initiation and viral suppression must be shorten significantly, in particular among newly infected individuals. We describe here the longitudinal cascade of care for those seroconverting during the course of the TasP trial. Every six months between March 2012 and June 2016, resident members aged ≥16 years old were offered rapid HIV testing at home and asked independently to provide dried blood spot (DBS) samples. Those testing positive or who self-reported their positive status were referred to local trial clinics for ART initiation, regardless of their CD4 count (intervention) or according to national guidelines (control). Cases of HIV seroconversion were identified using multiple sources: repeat DBS, repeat rapid tests, HIV+ self-reports and clinic visits. Date of seroconversion was estimated using a random point approach. The HIV care status, for each day following seroconversion (M0), was computed using additional data collected on CD4 count, ART prescription, viral load and migration out of the trial area. Follow-up was right-censored by dates of death or trial closure if alive. We observed 565 individuals acquiring HIV (244 in intervention arm; 321 in control arm). Among them, one year after seroconversion (M12), 22% out-migrated from the trial area. 57% were diagnosed (aware of their HIV status), 27% were actively in HIV care, 12% were on ART, and were 10% virally suppressed. The cascade was comparable in both trial arms, except for ART coverage, higher in the intervention arm (15%) than in the control arm (9%). The observed cascade of care was suboptimal in seroconverters despite the introduction of UTT services and a trial environment. This poor outcome was aggravated in this rural setting by out-migration considered here as loss to the cascade. Newly HIV-infected individuals need time to (re)test, initiate ART and reach viral suppression. This is one of the plausible explanations of the lack of effect of the UTT strategy on HIV incidence in our setting. For a UTT approach to be effective, innovative strategies to identify seroconverters and support them to engage in ART care promptly are required.
  • Larzillière Pénélope (2017) « Artistic testimony and engagement: Perspectives on political art in the Middle East » (communication orale), présenté à Norm Conflicts and Art Forms in (Un)Making of Publics, EHESS Paris.
  • Ouattara Fatoumata, Baxerres Carine, Guillaume Agnès et Storeng Katerini Tagmatarchi (2017) « Institutional processes in the registration of misoprostol in Benin and Burkina Faso » (Communication orale), présenté à The 10th Conference on Global Health and Vaccination Research, Trondheim (Norvège).
    Mots-clés : AVORTEMENT, Madagascar, Misoprostol.
  • Ouattara Fatoumata, Baxerres Carine, Guillaume Agnès et Storeng Katerini Tagmatarchi (2017) « Politique publique de l’avortement ? Acteurs, logiques et enjeux (Bénin & Burkina Faso) » (Communication orale), présenté à Colloque international du Lasdel : « Les problèmes négligés des systèmes de santé en Afrique », Niamey, Niger.
    Mots-clés : AVORTEMENT, Madagascar, Misoprostol.

2016

  • (2016) « Table ronde : Comment soignent les médecines traditionnelles ? », Festival au coeur des Himalayas, Paris.
    Résumé : Autres participants : Dr. Bumchung Dr. Guattari Prof. Bouchaud
    Mots-clés : Côte d'Ivoire, médecine traditionnelle, pharmacopée, savoirs thérapeutiques africains.

  • AL Dahdah Marine (2016) « MSanté au Ghana : analyse sociotechnique d’un dispositif de santé maternelle par téléphone portable », in Terminaux et environnements numériques mobiles dans l’espace francophone, Paris : L'Harmattan. (Communication et Civilisation). ISBN : 978-2-343-09352-9.
    Résumé : En 2014, avec presque 7 milliards d’usagers « mobile », le téléphone portable devient la technologie d'information et de communication la plus utilisée dans le monde. Du « dossier patient » en ligne à l’envoi dématérialisé de données cliniques, les systèmes de santé du monde entier y recourent de manière croissante dans un contexte de réduction des ressources et des dépenses de santé, mais aussi d’implication croissante des patients. La cybersanté (eSanté) a fait l’objet de nombreux travaux ces dernières années, mais peu de recherches ont a été réalisées sur la mSanté. Cet article aborde ce nouvel objet à travers l'étude d'un projet de santé maternelle déployé eu Ghana. Nous nous pencherons sur les perceptions des usagers de cette technologie mobile comme expression de ses effets.
    Mots-clés : mHealth, mobile, mSanté, pays en développement, téléphone portable.

  • Al Dahdah Marine (2016) « MHealth and Maternal Care: A Winning Combination for Healthcare in the Developing World ? » (présenté à ISA Forum of Sociology), in Health Policy and Technology, Vienna, Austria : Communication orale. https://isaconf.confex.com/isaconf/forum2016/webprogram/Paper73637.html.
    Résumé : The recent multiplication of mHealth worldwide illustrates the overall trend towards the globalization and technologization of biomedicine. The widespread idea that digital technologies improve the quality of care, reduce health disparities and optimize health systems takes shape in a diverse set of technical devices : eHealth, telemedicine, or mHealth. Yet, very little research has been conducted on the use of mobile phone and wireless technology within health programs in the global South, or in development contexts. This new wave of mobile technology applied to health in developing countries thus raises complex issues in terms of economic organization, governance, and control. Especially when millions of dollars are being invested in mHealth projects in countries where poor health systems are failing to meet the needs of the population and where the lack of legal framework may leave the door open to experiments. It calls for sociological questioning on the implementation in developing countries of projects that are sometimes entirely designed and funded by developed countries. These mobile technologies also point out important issues in terms of data safety, confidentiality and "privacy" in the context of collection and analysis of health data that is “globalized”. They also highlight the dynamics of how foreign ethical and financial practices adapt – or not - to local economic and political contexts, customs and traditions, health organizations and health professionals. This communication aims to explore how mobile connectivity gives raise to new forms of power, of control and friction through the study of a particular maternal mHealth project deployed in Ghana and India. We propose to focus more specifically on North-South relationships involved by those programs. We will also analyze the gender issues at stake in those specific maternal mHealth programs.
    Mots-clés : mHealth, mobile phone, mSanté.

  • Al Dahdah Marine (2016) « Health at her fingertips: development, gender and empowering mobile technologies » (présenté à 4S Conference, Barcelona 2016.), in Feminist Postcolonial STS track by Anne Pollock, Sandra Harding, Laura Foster., Barcelona, Spain : Communication orale. https://isaconf.confex.com/isaconf/forum2016/webprogram/Paper73637.html.
    Résumé : mobile phones to improve maternal health in the developing world. Thanks to gender, post-colonial and STS studies, we would like to offer a critical analysis of those new devices using mobile phones to “empower” women in the Global South. Abstract : As soon as you start working on development programs that are targeting women, "gender" becomes a pervasive and inescapable term. If you look into it from a post-colonial feminist point of view or from the international development agencies perspective, "gender" holds very different meanings that may be controversial. Development programs that are using mobile phones to improve maternal health in "poor-resources" settings make visible a particular entanglement of gender and technologies. They offer to make up for gender inequalities by using an "empowering" tool for women: the mobile phone. This proposal contains an objectified vision of the techno-gender relationship embodied in mHealth. By mobilizing feminist, postcolonial and STS studies, I offer a more dynamic analysis of the techno-gender relationship at stake in mHealth devices. This particular study will use empirical data collected on a global mHealth program deployed in Ghana and India. My analysis will situate gender at the intersections of other forms of power and domination and will show how those sociotechnical artefacts have generated, displaced or transformed power relations in a different way in South-Asia and Sub-Saharan Africa. This intersectional multisited analysis will help us to explain how mHealth devices negate the multifactorial dimension of gender inequalities but also how those global assemblages are silently renegotiating gender power relations
    Mots-clés : Developing world, feminist, maternal health, mHealth, mobile phone, mSanté, postcolonial.
  • Al Dahdah Marine (2016) « Le téléphone portable, outil clé de la santé connectée dans les Suds : un cas de mSanté au Ghana et en Inde » (présenté à Colloque International Recherche Interventionnelle en santé des populations), in Session 4 : Evaluation des objets connectés en santé publique, Paris : Communication orale.
    Résumé : J’étudie des dispositifs de santé par téléphone portable (mSanté) déployés dans les pays en développement pour améliorer la santé maternelle.Dans le cadre de ces programmes de santé maternelle, la mSanté est présentée par ses promoteurs comme une technologie neutre et accessible qui permettrait de compenser des inégalités de santé et de genre grâce à un outil « émancipateur » pour les femmes : le téléphone portable. Dans un premier temps, je propose de questionner l’évidente accessibilité au mobile et son pouvoir émancipateur. Dans un deuxième temps, je souhaite montrer comment loin d’annuler des relations inégalitaires, le dispositif technique reconduit, déplace et transforme des inégalités. Je propose pour cela de centrer mon analyse sur les usages comme révélateurs d’asymétries technologiques et sur le rôle des technologies dans des rapports inégalitaires.
  • Al Dahdah Marine et KUMAR Aalok (2016) « Mobile phone in Bihar: a "smart" solution to reduce maternal mortality? » (AJEI - Association Jeunes Etudes Indiennes), présenté à “Multifaceted Inequality in Contemporary India”, Pondicherry, India.
    Résumé : This communication offers a glance at this new field of mHealth, the use of mobile phones for health programs, through the study of a particular maternal mHealth project deployed in Bihar,India.We’ll base our communication on a fieldwork conducted last autumn in two districts and 5 blocks of Bihar, among almost 100 women, 30 community healthworkers and 20 implementers, all involved in a maternal mobile health project. We propose to focus more specifically our talk on inequalities that those socio-technical devices are revealing and even enhancing on the ground : gender inequalities,socio economical inequalities, health inequalities. Whereas mobile health is presented by its implementers as a neutral, universal, accessible and “smart” technology to improve health in Bihar, we’ll analyse how it in fact reinforces inequalities on the ground.
    Mots-clés : Bihar, mHealth, mobile phones.
  • Arvanitis Rigas (2016) « Hegemonies in a globalized science system » (communication orale), présenté à International Research Conference on Scientometrics, STI Policy and Science Communication, Stellebosh.
    Mots-clés : COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche, RESEAUX DE RECHERCHE.

  • Arvanitis Rigas (2016) « The policy instruments of hegemonic rule » (Communication orale), présenté à 4S/EASST Conference, Barcelona, Spain. file://localhost/Users/rigasarvanitisv0/Dropbox/Articles/2016_Rigas-sts2016bcn.pptx.
    Résumé : Abstract: Losego and Arvanitis (2008) have proposed that non-hegemonic countries can be defined by the fact they have little opportunity to modify the worldwide research agenda. This presentation would like to examine the instruments of hegemony, beyond financial power. I suggest that, although the main instrument is still financial, given the complexity of the new international environment, funding becomes both an instrument and a negotiation arena. Additionally, other instruments (databases, language policy, publication policies, instrumentation) seem to guarantee the distance between core and periphery. I re-examine also what has been named 'southern theory' (Connell) and build on the work of some 'younger' contributors to this particular subject (W. Keim, P. Kreimer, F. Beigel, S. Hanafi, L. Cabane, J. Tantchou) rather than the 'post-colonial' (Alatas, Houtoundji, Chakrabarti). In this way, we assist to the recent formation of a new way in thinking about future evolution of globalized science. This particular strand is not entirely born out from STS field and stresses new avenues for research that had been marginalized but become very central in international debates about research.
    Mots-clés : COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche, RESEAUX DE RECHERCHE.

  • Arvanitis Rigas (2016) « Recherche et collaborations scientifiques dans le monde arabe » (Communication orale), présenté à Recherche et collaborations scientifiques dans le monde arabe. Conférence inaugurale des Journées franco-libanaises sur la recherche et l'enseignement supérieur, Beyrouth. e://localhost/Users/rigasarvanitisv0/Dropbox/Articles/2016%2002%2002%20COOPE%20FRANCE%20BEYROUTH.pptx.
    Mots-clés : COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, LIBAN, MEDITERRANEE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche.
  • Arvanitis Rigas (2016) « Scientific collaborations not measured by co-authorship » (communication orale (Inivited oral communication at the round-table), présenté à Science, Technology Innovation Indicators Conference - STI 2016, Valencia (Spain).
    Mots-clés : BIBLIOMETRIE, COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche.
  • Arvanitis Rigas (2016) « Research, innovation and the transformation of research systems in the South » (communication orale), présenté à Promoting innovation in developing countries: universities and other institutions, Manchester: Innovation Institute, Chancelors Conference Centre.
    Mots-clés : COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, LIBAN, MEDITERRANEE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche.
  • Arvanitis Rigas (2016) « La transformation des systèmes de recherche dans les pays arabes : quelles orientations et perspectives ? », présenté à Séminaire Autour du vingt, Bondy.
    Résumé : Depuis quelques années, dans les pays du Maghreb ainsi que l’Egypte et le Machreq, nous assistons à la mise en place de nouvelles agences nationales de financement de la recherche en relative autonomie par rapport aux ministères et aux universités. Les montants en jeu sont importants, les mécanismes de financement sont nouveaux dans le contexte de ces pays, l’accueil par les chercheurs est très positif. Pourtant, on peut se demander si ces agences sont un changement en profondeur ou s’il s’agit là de mesures passagères. On doit aussi se demander si les modes de financement sont véritablement adaptés et s’ils participent de la structuration de la recherche dans ces pays. Ces questions ne sont pas spécifiques aux pays arabes, loin s’en faut, mais nous intéressent directement –nous, personnels de l’IRD– car elles ont des répercussions sur les formes des collaborations scientifiques.
    Mots-clés : COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, MEDITERRANEE, ODYSCE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche.
  • Arvanitis Rigas et Hanafi Sari (2016) « Research Administration in the Middle East: Research Collaborations in the Arab Countries », NCURA Magazine, May/June 2016, p. 48-51.
    Mots-clés : arabes, LIBAN, PAYS ARABES.
  • Arvanitis Rigas, Hanafi Sari et Currie-Alder Bruce (2016) « Research policy in Arab countries: international cooperation, competitive calls, and career incentives » (Communication orale), présenté à International Conference:  The Transformation of Research in the South: policies and outcomes, Paris.
    Mots-clés : COLLABORATIONS INTERNATIONALES, COOPERATION INTERNATIONALE, LIBAN, MEDITERRANEE, POLITIQUE DE RECHERCHE, recherche.
  • Aubert Bernadette et Robin Nelly (2016) « L'enfant soldat », in L'enfant, Poitiers : Faculté de Droit, Université de Poitiers.
  • Baxerres Carine, Boko Inés, Kokonbo, Ouattara Fatoumata et Guillaume Agnès (2016) « A decisive turning point in the practice of medical abortions in West Africa? The popular uses of misoprostol in Benin and in Burkina Faso » (Communication orale), présenté à The Africa Regional Conference on Abortion: from Research to Policy, Addis-Abeba, Ethiopie.
    Mots-clés : AVORTEMENT, Madagascar, Misoprostol.

  • Becquet Valentine (2016) « ‘Savoir concevoir un fils’ : des inégalités de genre aux avortements sexo-sélectifs au Viêt Nam », présenté à XIXe colloque international de l’AIDELF, Strasbourg. https://www.aidelf.org/content/colloque-de-strasbourg-21-au-24-juin-2016.

  • Becquet Valentine (2016) « Qui sont les filles manquantes ? Comprendre le déséquilibre des naissances au Vietnam », présenté à Féminicides et Masculinismes, Université des Femmes, Bruxelles. http://www.universitedesfemmes.be/events-universite-des-femmes/a-ne-pas-manquer/-52.
  • Becquet Valentine (2016) « Deux perspectives régionales sur les déséquilibres de sexe à la naissance au Viêt Nam », in Mutations démographiques et sociales du Viêt Nam contemporain, éd. par LLuu Bich Ngoc, Maria E. Cosio Zavala, et Myriam de Loenzien, Nanterre : Presses universitaires de Paris Ouest, p. 45-66.

  • Bekelynck Anne, Larmarange Joseph, Masumbuko Jean-Marie et Msellati Philippe (2016) « Le Fonds mondial : un bailleur comme les autres ? L’exemple de la Côte d’Ivoire », Transversal, septembre 19. http://transversalmag.fr/articles/407-Le-Fonds-mondial-un-bailleur-comme-les-autres-L-exemple-de-la-Cote-d-Ivoire.
    Résumé : Depuis une décennie, la Côte d’Ivoire est le théâtre d’une bataille rangée entre les principaux bailleurs internationaux de la lutte contre le sida pour déterminer la répartition des activités et des districts sanitaires. Depuis 2014, les deux bailleurs principaux de Côte d’Ivoire s’engagent dans une poursuite claire d’actions à « haut impact ». Sous l’impulsion de Deborah Birx, nouvelle ambassadrice du gouvernement américain en charge de la coordination des activités VIH/sida, le Pepfar (programme de coopération bilatérale américain) initie un processus d’optimisation de ses ressources et de recherche d’actions à « haut rendement ». De la même manière, avec l’adoption du « nouveau modèle de financement » (NMF), le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, s’engage fermement dans cette voie, bien que cette institution multilatérale continue d’affirmer son souci de promouvoir les démarches collaboratives et respectueuses des demandes nationales. Dans la pratique, cette course pour des actions à fort impact l’emporte bien souvent sur les objectifs de collaboration et d’alignement. Et si le Fonds mondial était devenu un bailleur comme les autres ?

  • Belaid L., Dumont Alexandre, Chaillet N., Zertal A., De Brouwere Vincent, Hounton S. et Ridde Valéry (2016) « Effectiveness of demand generation interventions on use of modern contraceptives in low- and middle-income countries », Tropical Medicine and International Health, 21 (10), p. 1240-1254. DOI : 10.1111/tmi.12758.
    Résumé : OBJECTIVES To synthesise evidence on the implementation, costs and cost-effectiveness of demand generation interventions and their effectiveness in improving uptake of modern contraception methods. METHODS A Cochrane systematic review was conducted. Searches were performed in electronic databases (MEDLINE, EMBASE) and the grey literature. Randomised controlled trials, cluster randomised trials and quasi-experimental studies, including controlled before-after studies (CBAs) and cost and cost-effectiveness studies that aimed to assess demand interventions (including community-and facility-based interventions, financial mechanisms and mass media campaigns) in low-and middle-income countries were considered. Meta-analyses and narrative synthesis were conducted. RESULTS In total, 20 papers meeting the inclusion criteria were included in this review. Of those, 13 were used for meta-analysis. Few data were available on implementation and on the influence of context on demand interventions. Involving family members during counselling, providing education activities and increasing exposure to those activities could enhance the success of demand interventions. Demand generation interventions were positively associated with increases in current use (pooled OR 1.57; 95% CI: 1.46-1.69, P < 0.01). Financial mechanism interventions (vouchers) appeared effective to increase use of modern contraceptive methods (pooled OR 2.16; 95% CI: 1.91-2.45, P < 0.01; I-2 = 0%). Demand interventions improved knowledge (pooled OR 1.02; 95% CI 0.63-1.64, P = 0.93) and attitudes towards family planning and improved discussion with partners/husbands around modern contraceptive methods. However, given the limited number of studies included in each category of demand generation interventions, the dates of publication of the studies and their low quality, caution is advised in considering the results. Very limited evidence was available on costs; studies including data on costs were old and inconsistent. CONCLUSION Demand generation interventions contribute to increases in modern contraceptive methods use. However, more studies with robust designs are needed to identify the most effective demand generation intervention to increase uptake of modern contraceptive methods. More evidence is also needed about implementation, costs and cost-effectiveness to inform decisions on sustainability and scaling-up.
    Mots-clés : CONTRACEPTION, demand intervention, effectiveness costs, Family Planning, low- and middle-income countries, Systematic review.

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2016) « A Clash of Institutions: Judiciary vs. Executive in Egypt », in Building Rule of Law in the Arab World (Tunisia, Egypt and Beyond), Lynne Rienner Publishers, Blj:der : Eva Bellin and Heidi E. Lane, p. 29-52. (Lynne Rienner Publishers). https://www.rienner.com/title/Build..

  • Bernard-Maugiron Nathalie (2016) « Should the Egyptian Constitution be Amended to Increase Presidential Powers? », Presidential Power (mars 14). http://presidential-power.com/?p=4581.
  • Bernard-Maugiron Nathalie (2016) « Justice constitutionnelle et transition démocratique dans le monde arabe » (Communication orale), présenté à , Conseil constitutionnel à l'invitation de l’Institut universitaire Varenne.
    Résumé : Justice constitutionnelle et transition démocratique

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 2500

--- Exporter la sélection au format